BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 24 Mai 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 2/10/2018 12:05:09 PM ]  APANEWS

Maroc - Societe

Divers sujets au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains

Les quotidiens et hebdomadaires parus ce samedi consacrent de larges commentaires à l'intégrité territoriale du Royaume, l’absence des ministres au dernier conseil de gouvernement, la politique du gouvernement, la problématique du chômage, l'enseignement préscolaire, la lutte contre les mauvaises conditions météorologiques et la candidature du Maroc pour l’organisation de la Coupe du monde.


+Maroc hebdo+ aborde la question de l’intégrité territoriale du Royaume. L’hebdomadaire affirme que le Polisario « ne sait plus quoi faire pour se faire entendre », faisant savoir qu’à l’international, le mouvement séparatiste « se trouve dans une impasse totale ».

Pour sa part, +L’Observateur du Maroc et d’Afrique+ revient sur les relations maroco-algériennes. Le journal indique que la société civile doit « casser le carcan de l’animosité » entre les deux Etats, d’autant plus qu’il n’y a pas de conflit entre les deux peuples.

Les médias ont également un rôle important à jouer : ils devraient faire preuve d’un « plus grand discernement » et éviter de « heurter des sentiments nationalistes à fleur de peau », suggère-t-il.

+La Vie Eco+ revient sur la problématique du chômage au Maroc. S'attardant sur les derniers chiffres du Haut Commissariat au Plan, qui affirmé qu’en milieu urbain, 42,8% des moins de 25 ans sont au chômage, l’éditorialiste qualifie cette situation d’ « une bombe sociale », qui doit nous interpeller.

Il reproche au précédent gouvernement de ne pas avoir réussi à mettre en place une vraie stratégie nationale en matière d’emploi et de la porter, soulignant que le pire c’est que même la formation professionnelle qui garantissait aux jeunes un accès rapide au marché de l’emploi est aujourd’hui en panne..

+Al Ittihad Al Ichtiraki+ aborde l’enseignement préscolaire. Revenant sur un avis du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique qui indique que 700.000 enfants ne sont pas inscrits dans le préscolaire, le journal juge que ce secteur a été négligé par les politiques publiques, accusant le gouvernement d’avoir laissé ce secteur en proie à l’improvisation au niveau de contenus et des programmes et à la rapacité du secteur privé.

Pour remédier aux anomalies de ce secteur, le journal souligne la nécessité de non seulement mettre en place des plans et émettre de recommandations, aussi importants soient-ils, mais de veiller à leur application, de suivre leur exécution et de procéder à leur évaluation.

+Assabah+ revient sur l’absence des ministres au dernier conseil de gouvernement. Mis à part les interprétations et les points d’interrogation soulevés par l’absence des ministres, cet évènement ne peut pas passer inaperçu, car il serait difficile d’admettre que cette absence quasi collective ne serait pas perçue comme un « message de protestation », affirme le quotidien, faisant savoir que depuis des années, il n’est pas arrivé que de nombreux ministres ont boycotté un conseil de gouvernement.

La décision de ces ministres, avec les graves messages qu’elle porte, serait le prélude d’une crise politique et d’un effondrement imminent de l’actuelle coalition, estime-t-il.

+Bayane Al Yaoum+ revient sur la situation des populations exposées à de fortes chutes de neige. La souffrance de ces populations, notamment celles du Grand et Moyen Atlas, doit être au centre des préoccupations des pouvoirs publics, estime le quotidien, appelant à ne pas se contenter des initiatives charitables conjoncturelles.

La politique publique requise doit être convergente, avec un délai d’application bien déterminé et des budgets assurés, et doit aussi tenir compte des particularités spatiales des régions touchées par les mauvaises conditions atmosphériques, suggère-t-il.

+Challenge+ s »intéresse à la candidature du Maroc pour l’organisation de la Coupe du monde. Pour l’hebdomadaire, le cahier des charges de la FIFA est plus détaillé qu’auparavant et comporte des termes de référence couvrant l’ensemble des composantes de l’organisation d’une coupe du monde.

Le dossier de candidature du Maroc, qui sera soumis à l’appréciation de la FIFA, doit répondre à toutes les questions liées aux infrastructures, aux capacités d’accueil et même au respect des normes liées à l’expropriation des terres devant servir de base foncière aux stades et à celles prohibant le travail des mineurs dans les activités relatives à ce grand rendez-vous footballistique, constate-t-il.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MAROC
Economie et politique au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mercredi consacrent leurs Une à divers sujets dont le rapport de la Commission parlementaire sur le carburant, le renforcement des relations entre le Maroc et la Corée du Sud, le débrayage dans les hôpitaux et les échanges extérieurs du Maroc.
La lutte contre la corruption et la hausse des prix à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mardi se focalisent sur nombre de sujets notamment la lutte contre la corruption, la hausse des prix de certaines denrées de consommation courante, la pollution de l'air et la position ambiguë de la fédération sud-africaine de football vis-à-vis de la candidature marocaine au Mondial 2026.
Politique, économie et sport au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce lundi consacrent de larges commentaires à la question du Sahara, aux implications de la hausse des prix, au rapport sur les prix des carburants, au bilan de l'INDH et au soutien de la COSAFA à la candidature du Maroc au Mondial 2016.
Politique, économie et social au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains Les quotidiens et hebdomadaires marocain s parus ce samedi consacrent de larges commentaires à la question du Sahara, à l'élection du prochain président de la CGEM, aux enjeux de la campagne de boycott de certains produits de consommation et à la question de l’avortement.
Economie, culturel et sport au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce vendredi consacrent de larges commentaires au crowdfunding, à la politique culturelle du gouvernement, aux enjeux de la suspension du Conseil de la région de Guelmim-Oued Noun et au soutien des pays africains à la candidature du Maroc pour abriter le Mondial 2026.
L’actualité économique se paie la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent de larges commentaires à la campagne de boycott et les excuses du Chef de gouvernement, aux implications de la hausse des prix des produits de grande consommation, le rapport sur les prix des carburants et à la question palestinienne.
Diversité de sujets à la Une des quotidiens marocains La restauration des médinas et la stratégie mondiale de l'OCP sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce mercredi.
Politique, économie et sport au menu des quotidiens marocains La campagne de boycott et ses répercussions politiques, la situation du secteur du tourisme, la question palestinienne et la Ligue des champions africaine de football sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce mardi.
Tourisme, économie et enseignement au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce lundi traitent de divers sujet avec un accent particulier sur le secteur du tourisme, les implications de la campagne de boycott de certaines marques de grande consommation, le rapport parlementaire sur le carburant et la lutte contre la fraude aux examens du baccalauréat.
Politique et sport au menu des hebdomadaires marocains Les hebdomadaires marocains parus ce samedi se focalisent sur nombre de sujets notamment la question de l'intégrité territoriale du Royaume et la candidature du Maroc au Mondial 2026.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous