BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 24 Mai 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 2/6/2018 12:22:27 PM ]  APANEWS

Sénégal - Societe

Le procès de Khalifa Sall et Cie revient en force dans les quotidiens

La reprise hier du procès de Khalifa Sall et Cie, après sa suspension la semaine dernière, fait les choux gras des quotidiens qui recueillent les premières déclarations du maire de Dakar mis en cause dans la gestion de sa caisse d’avance.


«Déposition du maire de Dakar-Khalifa ouvre sa caisse d’avance», titre L’As, dans lequel journal, M. Sall assume tout et demande au tribunal de libérer ses co-accusés.

«J suis là parce que j’ai refusé une offre politique», affirme Khalifa Sall dans L’As.

Ce qui fait dire au Quotidien dans l’affaire de la caisse d’avance, «Khalifa y voit un fond politique». «Je suis là parce que j’ai refusé une offre politique», dit l’accusé.

La réponse du juge Malick Lamotte se fait pas attendre : «Nous ne sommes pas là pour des faits politiques, mais des faits précis».

Quoi qu’il en soit, à la Une de Vox Populi, le député-maire de Dakar réaffirme : «Je suis ici parce que j’ai décliné un marché politique…D’abord en juin 2012, ensuite en septembre 2012 et encore en 2014».

Pour Walfadjri, «Khalifa Sall assume et accuse» en ces termes : «C’est un procès politique, un combat contre un adversaire. Nous n’avons commis aucune faute de gestion. Je suis en prison pace que j’ai refusé une offre politique. Libérez ces messieurs et cette dame, ils n’ont rien fait».

Dans sa Une, Sud Quotidien met en exergue les propos de M. Sall qui affirme : «Jugez-moi seul, j’assume tout».

De son côté, Le Soleil note que «Khalifa Sall (est) mis en difficulté» et donne la parole à Fatou Traoré, trésorière du GIE Keur Tabar qui révèle que «ce qui a été facturé n’a jamais été livré».

«Ce que j’ai signé ne correspondait pas à la réalité», indique Amadou Makhtar Diop, membre de la Commission réception de la ville de Dakar.

Pour le comptable de la ville de Dakar, Yaya Bodian, «ces factures étaient juste pour la forme afin de régler un problème comptable».

En politique, L’Observateur poursuit la visite du leader du parti Rewmi à Kolda (Sud) et note que «Idy accable Macky».

«CMU : Un simple slogan. Croissance : Des chiffres qui ne profitent pas aux Sénégalais. Campagne agricole : Des problèmes à tous les niveaux», estime Idrissa Seck.

Dans sa rubrique «En Vérité», EnQuête s’entretient avec Mamadou Ndoye, ex SG de la Ligue démocratique (LD, mouvance présidentielle), qui affirme que «Benno Bokk Yakaar ne suffit plus à Macky».

Selon Ndoye, le chef de l’Etat et ses alliés sont minoritaires par rapport à l’opposition globalement prise, mais que le problème c’est d’avoir une seule candidature crédible de l’opposition en 2019.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 SÉNÉGAL
L’audience de Macky Sall avec les étudiants de l’Ugb et les attaques contre Idrissa Seck à la Une Les quotidiens sénégalais parus mercredi mettent le focus sur l’audience d’hier entre le président Macky Sall et les étudiants de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Ugb, Nord) suite au décès de l’étudiant Fallou Sène, et sur les attaques contre Idrissa Seck, président du parti Rewmi, après sa sortie sur « l’histoire des prophètes ».
La presse sénégalaise révèle les premiers éléments de l’enquête sur la mort de Fallou Sène Les journaux sénégalais parvenus mardi à APA traitent essentiellement de l’enquête sur la mort de l’étudiant Fallou Sène de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (nord).
La presse sénégalaise narre les obsèques de l’étudiant Fallou Sène Les journaux sénégalais parvenus vendredi à APA reviennent largement sur l’inhumation de Fallou Sène, étudiant sénégalais tué mardi dernier lors d’affrontements entre étudiants de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (nord) et les forces de l’ordre, précisément les gendarmes.
Les suites du décès de l’étudiant Fallou Sène à la Une Les quotidiens sénégalais parus jeudi continuent de traiter de la mort, mardi, de l’étudiant Fallou Sène tué par balle lors d’affrontements entre étudiants et forces de l’ordre à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Nord), avec notamment la sortie du Procureur qui promet de boucler l’enquête d’ici à dimanche.
Les quotidiens sénégalais content la mort de l’étudiant Fallou Sène La presse quotidienne sénégalaise parvenue mercredi à APA est à fond sur la mort, hier, de l’étudiant Fallou Sène, tué par balle lors d’affrontements entre étudiants et forces de l’ordre à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Nord).
Les quotidiens commentent le réquisitoire du Procureur contre imam Ndao et Cie Le réquisitoire du Procureur Aly Ciré Ndiaye contre l’imam Alioune Badara Ndao et Cie au terme du 18ème jour du procès pour terrorisme, fait les choux gras des quotidiens sénégalais parus mardi.
Dialogue inter-libyen et polémique sur l’autoroute à péage au menu des quotidiens La presse quotidienne sénégalaise parvenue, lundi à APA, met en exergue les pourparlers inter-libyens à Dakar et la polémique autour de l’autoroute à péage, après l’annonce par le président Macky Sall, de la révision du contrat de concession avec Eiffage.
Pénurie d’eau et prix des denrées alimentaires au menu de la presse sénégalaise La pénurie d’eau de cinq jours qu’entame ce samedi Dakar pour des travaux de maintenance dans une usine de ravitaillement de la capitale sénégalaise du précieux liquide fait la manchette de beaucoup de quotidiens qui, dans une moindre mesure, s’intéressent aux rumeurs de renchérissement des denrées alimentaires à l’approche du Ramadan.
La décision du Conseil Constitutionnel sur la loi portant parrainage alimente la presse sénégalaise Les journaux sénégalais parvenus vendredi à APA font la part belle à la décision du Conseil Constitutionnel qui s’est déclaré incompétent pour étudier la requête de l’opposition demandant l’invalidation de la loi sur le parrainage des candidatures à l’élection présidentielle.
Politique, agriculture et faits divers départagent les quotidiens sénégalais La presse quotidienne sénégalaise parvenue, mercredi à APA, traite principalement de trois sujets relatifs à la politique, à l’agriculture et aux faits de société.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous