BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 14 Aout 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 2/5/2018 12:31:29 PM ]  APANEWS

Togo - Societe

l’ouverture du dialogue politique diversement vue par la presse

Annoncé pour s’ouvrir jeudi 15 février, le dialogue politique au Togo occupe une place de choix dans les journaux parus ce lundi.


« Crise togolaise et sa médiation : la date du dialogue connue, mais la « telenovela » se poursuit », écrit ‘’Togo Matin’’ qui note que la « coalition des 14 tient un mauvais rôle ».

La médiation conduite par le Ghana et la Guinée, en vue de permettre aux protagonistes de la crise de se retrouver, a fait un grand bond le vendredi dernier avec la publication du communiqué annonçant le dialogue inter togolais pour le 15 février, rappelle le nouveau quotidien privé togolais.

Mais vite, poursuit-il, « les émissaires ghanéens et guinéens, tous les Togolais et la communauté internationale se sont rendus compte que la « telenovela » du dialogue basée sur un ping-pong interminable entre acteurs et surtout la radicalisation de la position de l’opposition, n’est pas pour autant terminée ».

Et le journal de conclure que « la coalition n’est pas prête à s’émanciper du carnaval qu’elle offre depuis des mois dans les rues de Lomé », faisant allusion à la manifestation populaire du week-end.

« Pourtant le communiqué en question enjoint aux deux camps, la suspension des manifestations publiques de rue à compter de la publication de la date du dialogue et ce, jusqu'à sa tenue et pendant son déroulement », s’étonne Togo Matin.

Le même quotidien informe, par ailleurs, que « le Mouvement des Femmes unir (MFU) a organisé le samedi 3 février, une séance de prière œcuménique à Lomé » pour « rendre grâce à Dieu et prier pour la paix au Togo ».

« Enième dialogue politique au Togo : à peine annoncé que de violentes passes d’arme entre pouvoir et opposition », titre ‘Le Correcteur’ en manchette.

Le bihebdomaire revient sur le communiqué rendu public par la coalition, et la sortie de Gilbert Bawara, le ministre de la fonction publique, quelques heures après l’annonce de la date du dialogue. « Bawara toujours dans ses missions de torpilles », commente-t-il en titre.

Le quotidien ‘’Liberté’’ informe que « la coalition prend acte » de la date d’ouverture du dialogue, « et demande des clarifications ».

« Enfin ! », lance Canal D en manchette : « la date du 15 février prochain pour de sincères assisses », écrit le journal qui se demande : « quelles conditions pour un dialogue réussi ? ».

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 TOGO
La menace de l’opposition fait les choux gras de la presse électronique togolaise Les sites d’informations togolais suivent de près les tensions entre le pouvoir et l’opposition, commentant largement, ce lundi, la nouvelle menace de cette dernière de descendre dans les rues.
La reprise des activités à la CENI alimente les sites d’informations togolais L’annonce de la reprise des activités à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suivie de l’injonction faite par cette institution aux partis politiques de l’opposition d'envoyer leurs représentants en vue de l'organisation des élections législatives du 20 décembre 2018, fait, ce vendredi, les choux gras de la presse électronique togolaise.
La presse électronique se focalise sur la reprise du dialogue inter-togolais Les sites d’informations togolais commentent largement, ce jeudi, la reprise la veille, du dialogue inter-togolais entre les protagonistes de la crise et une délégation de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).
La presse togolaise dissèque les recommandations de la CEDEAO pour une sortie de crise La presse électronique togolaise parcourue mardi par APA revient sur les recommandations de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour une sortie de la crise politique dans le pays.
La presse togolaise dans l’attente de la date fatidique du 31 juillet La presse togolaise de ce jeudi se focalise principalement sur l’échéance du 31 juillet 2018, date à laquelle Lomé accueille le prochain sommet de la CEDEAO devant formuler ses recommandations pour une sortie de crise.
Les manifestations de rue interdites du 23 juillet au 1er août Les manifestations de rue sont interdites du 23 juillet au 1er août 2018 en raison d'une «série d'activités internationales» qu’accueille le Togo, rapporte un communiqué signé du ministre togolais de la Sécurité et de La protection civile, Yark Damehane.
Les recommandations de la CEDEAO tiennent en haleine la presse électronique togolaise Tous les sites d’informations se montrent, ce samedi, impatients de prendre connaissance de la feuille de route qui sera élaborée par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), pour une sortie de la crise qui secoue le Togo.
Les activités de l’émissaire de la CEDEAO analysées par la presse électronique togolaise Les sites d’informations togolais, font ce vendredi, le point des échanges qu’ont eu lieu la veille, entre le général Francis Behanzin, commissaire des affaires politiques, paix et sécurité de la CEDEAO, et les deux parties prenantes au dialogue inter-togolais.
La presse électronique s’intéresse à la grâce présidentielle accordée à 7 détenus Les sites d’informations togolais commentent largement, ce mercredi, la grâce présidentielle accordée par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, à 7 personnes arrêtées lors des manifestations politiques.
La polémique sur la fièvre Lassa alimente la presse électronique togolaise La polémique autour de l’éventualité d’un cas de l’épidémie de la fièvre de Lassa, qui serait détecté dans l’hôpital du district sanitaire N°2 de Lomé, fait largement, ce mardi, les choux gras des sites d’informations togolais.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous