BETA
Recherche personnalisée
English
Vendredi, 23 Février 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 2/2/2018 12:11:26 PM ]  APANEWS

Maroc - Societe

Politique, social, culture et sport au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce vendredi traitent de divers sujets notamment la cohésion de la majorité gouvernementale, le projet de loi sur le droit de grève, le projet de loi sur la lutte contre la violence à l’égard de la femme, les artistes au service des MRE et la finale du CHAN.


Abordant la cohésion de la majorité gouvernementale, +Aujourd'hui le Maroc+ indique que le chef du gouvernement et secrétaire général du PJD, Saad Eddine El Othmani, fait face à une « opposition féroce » au sein de ses « propres troupes », précisant que le groupe PJD à la Chambre des représentants a décidé d’aller à l’encontre la majorité et même à l’encontre des orientations d’El Othmani.

Le groupe PJD fait peu de cas des directives du secrétaire général du parti et préfère se conformer à celles de son chef au parlement, relève-t-il, jugeant étonnant de voir ce groupe communiquer sur ses activités à travers son propre site personnalisé, alors que la logique partisane et la cohérence auraient voulu qu’il le fasse à travers la plateforme du parti.

+Al Massae + rapporte que deux grands syndicats, l’UMT et la CDT, ont uni leurs voix pour exprimer leur rejet du projet de loi organisant le droit de grève au Maroc. Un rejet qu’ils justifient par le fait qu’aucune centrale syndicale n’a été consultée lors de l’élaboration de ce texte.

Après la sortie médiatique d’El Miloudi Moukharik, secrétaire général de l’UMT, qui a brandi la semaine dernière la menace d’un mois de grèves non-stop dans tous les secteurs, le journal nous apprend que la Confédération démocratique du travail (CDT) est montée à son tour au créneau.

La CDT exige tout simplement que le projet de loi soit retiré du Parlement et revienne à la table du dialogue social, autour de laquelle seront présents les représentants des syndicats dont l’avis doit être pris en considération. Ce dialogue, ajoute le Comité exécutif de la CDT, est d’autant plus important que la centrale considère, selon les propos rapportés par le journal, que le Maroc vit «une situation critique, au moment où de nombreux rapports ont révélé que le seuil de pauvreté, du chômage et des inégalités sociales et régionales atteint des sommets».

+Le Matin+ La loi relative à la lutte contre la violence faite aux femmes que vient d’adopter la Chambre des conseillers aspire à offrir une protection globale à la gent féminine.

Selon la publication, le texte criminalise toutes formes d’agression aussi bien physique que morale et économique. Quant au harcèlement sexuel, il est passible d’une peine allant d’un à six mois de prison et d’une amende pouvant atteindre jusqu’à 10.000 DH (900 euros).

La version du texte adoptée par les conseillers a retenu quatre formes de violence faites aux femmes. Allant de la violence physique à la violence économique, les violences faites aux femmes peuvent en effet prendre plusieurs formes. Dans ce sens, le nouveau texte prend en considération également les violences sexuelles et psychologiques pour définir la violence à l’égard des femmes comme toute action, physique ou morale, ou abstinence basée sur la race et causant préjudice à la femme, que ce soit sur le plan physique, moral, sexuel ou économique, fait savoir le journal.
Pour rappel, ce texte de loi doit être soumis à la Chambre des représentants pour une seconde lecture.

Au volet culturel et artistique, +Libération+ rapporte que le cadre cosy du Centre international de conférences Mohammed VI a accueilli, mercredi, le lancement en grande pompe d’une tournée théâtrale destinée aux Marocains résidant à l’étranger.

Présidée par Abdelkrim Benatiq, ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration, la soirée a été marquée par la présence de nombreux artistes à l’affiche de la quarantaine de pièces théâtrales prévues lors de 180 dates courant 2018, en Europe, en Afrique, mais également au Moyen-Orient.
Le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration a concocté cette manifestation dans le cadre du volet culturel de la Stratégie nationale en faveur des Marocains du monde. Sa vocation : Faciliter l’accès à la culture du royaume pour plus de 3 millions de compatriotes. Et au vu du panel exhaustif des pièces théâtrales annoncées après avoir été triées sur le volet, on peut d’ores et déjà être sûr qu’il y en aura pour tous les goûts, relève le quotidien francophne.

Au registre sportif, +Al Massae+ indique que les Super Eagles, qui affronteront les Lions de l’Atlas dimanche prochain à Casablanca, seront privés du portier Ikechukwu Ezenwa, gravement blessé lors de la rencontre contre le Soudan. Remplacé par Oladele Ajiboye, ce dernier a bien protégé ses filets contre les attaques de l’adversaire.

Le Maroc et le Nigeria jouent pour un 1er titre dans cette compétition. Le Nigeria, 3e en 2014, est le seul de ces deux finalistes à monter sur un podium en 4 éditions.

Salisu Yusuf a déjà prévenu le Maroc en déclarant que ses joueurs doivent disputer cette finale avec le moindre d’erreurs possibles pour pouvoir battre les Lions de l’Atlas dans le chaudron du complexe Mohammed V.

De son côté, Jamal Sellami compte sur le collectif pour venir à bout de la sélection du Nigéria, mais tout dépendra de la condition physique des joueurs qui joué 120 minutes contre la Libye, alors que le Nigéria a plié sa demi-finale en 90 minutes, rappelle le quotidien arabophone.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MAROC
Politique, migration et sport à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce jeudi traitent de divers sujets notamment les enjeux de l'adhésion du Maroc à la CEDEAO, la relation économie-politique, Pacte mondial sur les migrations et la candidature du Maroc pour le Mondial 2026.
La justice sociale et le fléau des accidents de la route se bousculent à la Une des quotidiens marocains La justice sociale, les enjeux de la nouvelle charte de la majorité et la problématique des accidents de la route au Maroc sont les principaux sujets traités par les quotidiens parus ce mercredi.
Le fléau du chômage, l’accident ferroviaire près de Tanger et le bilan du CHAN 2018 meublent la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mardi traitent de nombreux sujets notamment la problématique du chômage, l'accident ferroviaire près de Tanger, la campagne de don de sang et le bilan du CHAN organisé au Maroc.
Diversité de sujets à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce lundi consacrent de larges commentaires à l’accord de pêche Maroc-UE, l'action des partis, la production des lois, les mesures gouvernementales en faveur de la population de Jerada et l’énergie solaire.
Politique, justice, social et enseignement au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains Les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi traitent de nombreux sujets notamment la situation de l'Union du Maghreb arabe, la réforme de la justice, la lutte contre la pauvreté et la situation de l'école publique.
Politique, administration et sport au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce vendredi consacrent de larges commentaires au bilan du parlement, au partenariat Maroc-ASEAN, à la réforme de l'administration et aux infrastructures footbalistiques.
Politique, santé et jeunesse à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains de ce jeudi ont focalisé leurs commentaires sur l'intégrité territoriale du Royaume, la situation du secteur de la santé et l’impact de la réalisation des terrains de proximité.
L’action gouvernementale s’impose à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mercredi se focalisent sur l'action du gouvernement, la réforme de la Caisse de Compensation.
Divers sujets à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mardi concentrent leurs commentaires sur l'école publique, les perspectives de 2018, le bilan de l’énergie solaire.
Divers sujets au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains Les quotidiens et hebdomadaires parus ce samedi consacrent de larges commentaires à l'intégrité territoriale du Royaume, l’absence des ministres au dernier conseil de gouvernement, la politique du gouvernement, la problématique du chômage, l'enseignement préscolaire, la lutte contre les mauvaises conditions météorologiques et la candidature du Maroc pour l’organisation de la Coupe du monde.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous