BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 24 Mai 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 1/30/2018 12:06:08 PM ]  APANEWS

Togo - Societe

Politique et diplomatie au menu des quotidiens

Les quotidiens togolais de ce mardi consacrent principalement leurs colonnes aux sujets politique et diplomatique, avec un accent particulier sur la crise politique et le sommet de l’Union africaine(UA).


‘’Pour la patrie l’union’’ consacre sa Une au processus de l’organisation des élections locales prévues cette année.

« Conformément à son choix d’une décentralisation progressive, le gouvernement fixe le cap », écrit le journal.

« Le conseil des ministres du 15 novembre 2017 avait balisé la voie en transmettant à la représentation nationale le projet de loi portant modification de la loi du 13 mars 2007 relative à la décentralisation et aux libertés locales », rappelle le bihebdomadaire.

Ce 26 janvier 2018, informe-il plus loin, « les députés ont tout validé. Ce qui fait dire au ministre Payadowa Boukpessi que la nouvelle loi est un maillon déterminant dans le processus de décentralisation et que le gouvernement est prêt pour organiser les élections locales tout en suivant le chronogramme qui sera fixé par la commission électorale ».

Toutefois, ce qu’il reste à concrétiser après ce vote, note le journal, c’est le reste de la feuille de route de la décentralisation : la communication sur la décentralisation, le règlement de la question des ressources humaine, la mobilisation des ressources pour la construction des nouvelles mairies, l’organisation proprement dite des élections locales et les appuis financiers aux collectivités locales.

‘‘L’alternative’’, un autre bihebdomadaire, aborde, quant à elle, l’élection référendaire annoncée par Faure Gnassingbé pour réformer la constitution, et que l’opposition promet faire échouer : « pour [son] référendum, le régime recourt aux banques », titre-t-il en manchette.

En effet, écrit le journal connu pour sa position pourfendeuse du gouvernement, ‘’un ministre de la République a saisi par courrier, plusieurs établissements bancaires pour leur demander de mettre à disposition d’une société ivoirienne chargée d’intervenir dans le processus électoral, plusieurs milliards de francs CFA, selon des sources concordantes’’.

Pour sa part, ‘’Le Médium’’ propose un portrait du chef de file de l’opposition. ‘’Jean-Pierre Fabre, le +Mickey+ de l’opposition ? ‘’, se demande-t-il.

A scruter la classe politique de l’opposition, et surtout les actions du candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2015, lance le journal, ‘’tout autorise à comparer ce dernier, sans grand risque de nous tromper, au personnage Mickey Mouse’’, un être imaginaire issu d’une œuvre de fiction.

‘’Fabre n’est pas un vecteur de communication et de morale politique’’, conclut-il.

‘’Togo Presse’’ et ‘’Forum de la Semaine’’ reviennent sur la participation de la délégation togolaise au 30e sommet de l’UA, et annoncent que Faure Gnassingbé est désigné ‘’champion du marché unique africain’’.

‘’La mafia bat son plein dans le secteur minier au Togo’’, s’indigne le quotidien ‘’Liberté’’ en manchette.

Selon le journal, les rapports de l’Initiative pour la transparence des industries extractives ‘’permettent de se rendre compte que la transparence n’est pas la chose la mieux partagée par les acteurs’’.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 TOGO
Les sites d'informations togolais épiloguent sur la candidature de Faure Gnassingbé en 2020 La candidature de Faure Gnassingbé en 2020 qui divise la classe politique togolaise fait ce mercredi les choux gras de la presse électronique.
Politique et suspicions de jihadisme au menu de la presse togolaise Sans occulter la crise politique qui ne cesse de persister, la presse togolaise revient ce mardi sur quelques suspicions ayant une forte coloration de jihadisme.
Politique et diplomatie en vedette dans la presse togolaise Les quotidiens parus ce mardi au Togo reviennent sur la suspension provisoire des marches de la coalition des 14 partis de l’opposition, et les récentes déclarations des chancelleries occidentales sur la situation politique dans le pays.
La presse électronique se prononce sur l'arrêt du dialogue politique Les sites d'informations togolais abordent ce lundi l'échec du dialogue politique suspendu depuis le 25 mars sur fond de désaccord entre pouvoir et opposition.
L’ouverture du dialogue social à la une de la presse électronique togolaise Annoncé le 1er mai 2018 par le ministre de la fonction publique, Gilbert Bwara, le dialogue social entamé hier vendredi occupe, ce samedi, une place de choix sur les sites d’informations togolais.
La crise politique disséquée par les journaux togolais Plusieurs journaux parus ce mardi au Togo évoquent la situation politique tendue que connait le pays, l’image du Togo Matin qui titre : « Manifestations de la C14 cette semaine : le gouvernement réaffirme les précédentes mesures de sécurité ».
La politique se paie la une des sites d’informations togolais Les sites d’informations du Togo traitent essentiellement, ce samedi, de sujets politiques, à l’image du portail iciLome qui, sous le titre, « La Coalition des 14 a rencontré le Groupe des 5 jeudi », écrit que le regroupement, « en plus de la pression de la rue, continue l’offensive diplomatique pour le départ de Faure Gnassingbé à la fin de son troisième mandat ».
Les promesses du ministre Bawara fait les choux gras de la presse en ligne L’annonce, ce mardi, de l’ouverture d’un dialogue social par le ministre de la Fonction publique, Gilbert Bawara, fait ce mercredi la une de la presse électronique togolaise.
Diplomatie et crise sociale en vedette dan la presse électronique togolaise La visite du chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé à Doha (Qatar) et la grève des fonctionnaires font, ce mardi, la une de la presse électronique.
La presse togolaise scrute la décision du gouvernement sur les nouvelles marches de l’opposition Les quotidiens parus ce lundi au Togo commentent la décision du gouvernement sur les marches que prévoit la coalition des 14 partis de l’opposition, les 25, 26 et 28 avril 2018.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous