BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 16 Aout 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 1/24/2018 2:11:36 PM ]  APANEWS

Centrafrique (République) - Societe

La condamnation du chef anti-balaka général Andjilo à la Une à Bangui

La condamnation par la Cour criminelle de Bangui du chef anti-balaka général Andjilo, de son vrai nom Ngaibona Rodrigue, à une peine de travaux forcés à perpétuité pour association des malfaiteurs, braquage à main armée, assassinat et vol, occupe largement la Une des journaux centrafricains.


Les journaux s’intéressent aussi à la reddition d’un autre chef rebelle anti-balaka à Bangassou, à l’est du pays, et l’évasion de la prison du camp de Roux de deux rebelles congolais.

Corbeau News titre : « le fameux général des anti-balakas Andnjilo vient d’être condamné par la Cour criminelle de Bangui ». « Ça y est ! » s’exclame le journal qui écrit que le fameux général des anti-balaka Andjilo est condamné par la Cour criminelle de Bangui à une peine de travaux forcés à perpétuité dans l’affaire qui lui avait été reprochée.

Association des malfaiteurs, braquage à main armée, assassinat et vol sont en partie les chefs d’accusation portés contre le fameux général autoproclamé Rodrigue Ngaibona alias général Andjilo depuis son arrestation en 2015 par les soldats camerounais de la Minusca dans la localité de Bouca, une ville provinciale située à environ 285 kilomètres du lieu de son procès, note Corbeau News.

Cependant l’Agence Centrafrique Presse (ACAP) titre : « L'ex-chef anti-balaka Rodrigue Ngaïbona alias "Général Andjilo" condamné aux travaux forcés à perpétuité ».

L’ACAP relève que l’un des avocats de Rodrigue Ngaïbona alias ‘’Général Andjilo’’, Me Didier Gonénzapa, a dénoncé le jugement rendu, estimant que les peines sont excessives, puis a précisé que le conseil de la défense fera tout pour se pourvoir en cassation dans les délais de trois jours prévus par la loi.

Il a souligné, écrit l’ACAP, que « la peine est trop lourde pour la simple raison que Rodrigue Ngaïbona alias ‘’Général Andjilo’’ a rendu un service au peuple centrafricain et ce n’est pas de la sorte qu’on doit le condamner.

La partie civile se réjouit de ce verdict qui constitue à ses yeux un signal fort lancé par la justice centrafricaine, écrit pour sa part le RJDH.

« Nous nous réjouissons de ce verdict qui vient calmer les familles meurtries par les actes de Andjilo », explique Me Roddy Madouzékeko de la partie civile dans le journal.

« Rodrigue Ngaïbona alias Andjilo condamné à perpétuité et doit verser 138 millions CFA à titre de dommages et intérêts », titre L’Hirondelle, un autre quotidien privé.

Le Pays, un autre quotidien, titre à sa Une : « L’intégralité du dernier mot de Rodrigue Ngaïbona, alias général Andjilo qui, ironique devant la justice, déclare : le remerciement que le pays me doit c’est de me traduire devant la justice avec les trois ans que j’ai déjà épuisé en prison ? »

Sur la reddition d’un chef anti-balaka à l’est de la RCA, Le Démocrate titre « Bangassou : le général Béré-Béré dépose les armes et se rend au contingent marocain ». Pour sa part Centrafric Matin titre « Reddition de Béré-Béré, un des responsables du massacre de Bangassou » ajoutant que Kevin Béré-Béré, s'est rendu ce dimanche 21 janvier à la Minusca. Il a été entendu par la police onusienne qui l'a placé en garde à vue. C'est l'un des responsables du massacre de Bangassou, en mai dernier, qui est venu demander la protection de la Minusca écrit le journal.

Originaire du Mbomou, Kevin Béré-Béré avait activement participé aux attaques qui avaient coûté la vie à une centaine de musulmans, réfugiés dans leur mosquée, ainsi qu'à une dizaine de casques bleus cambodgiens et marocains.

C'était lui également, associé à d'autres leaders d'autodéfense, qui avait mené des raids à Pombolo et Kembé, en octobre dernier, causant la mort de dizaines de civils révèle le journal.

Le RJDH sur le sujet titre : « le chef anti-balaka de Bangassou attendu à Bangui après sa reddition ». Selon ce journal, la reddition de Kevin Béré Béré, l’un des chefs anti-Balaka à Bangassou, s’est effectuée pendant que Rodrigue Ngaïbona dit «général Andjilo» un des chefs des Anti Balaka est condamné à Bangui aux travaux forcés à perpétuité.

Concernant la fuite de rebelles de la RDC de la prison du camp de Roux, L’Expansion, un journal privé, titre : Deux rebelles congolais, Freddy Libeba et Alexandre Mitshiabu s’évadent de la prison du camp de Roux à Bangui.

Selon ce journal ces deux ressortissants congolais, détenus depuis juin dernier à Bangui, se sont évadés mercredi 18 janvier. Freddy Libeba et Alexandre Mitshiabu du mouvement politico-militaire FCCPD de John Tshibangu avaient été arrêtés sur des soupçons de recrutement de mercenaires et de contacts avec certains groupes armés centrafricains.

En Centrafrique, ils faisaient l'objet d'une information pour association de malfaiteurs. Les deux Congolais étaient détenus au Camp de Roux à Bangui, réputé plus sûr que la prison de Ngaragba souvent qualifiée de « passoire ».

De source judiciaire, l'évasion de Freddy Libeba et Alexandre Mitshiabu a nécessairement été rendue possible grâce à des complicités.

Selon une autre source, proche de l'enquête, écrit le journal, les deux hommes ont pu sortir de leur prison pour un examen de santé, accompagné par un médecin militaire et une escorte. Le médecin aurait renvoyé les gardes et les Congolais se seraient fait la belle dans des circonstances qui restent à éclaircir.

Pour le quotidien Le Démocrate « Deux sujets congolais s’évadent de la prison du Camp de Roux hautement sécurisée. Centrafric Matin pour sa part titre « Frontières poreuses, prisons véritable passoires : Freddy Libeba et Alexandre Mitiabou, 2 terroristes congolais s’évadent de l’hôpital.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 CENTRAFRIQUE (RÉPUBLIQUE)
L’affaire Boris Becker et l’armée se partagent la Une en RCA La presse centrafricaine parcourue lundi à APA met en exergue l’affaire du passeport de Boris Becker et le redéploiement des forces armées centrafricaines.
La presse centrafricaine traite de coopération et des droits de l’homme Les quotidiens centrafricains reçus, jeudi à APA, traitent de la coopération entre Bangui et Moscou, et des droits humains.
Justice, Ramadan et inondations s'offrent la presse centrafricaine Les titres de journaux centrafricains parvenus, mardi à APA à Bangui, évoquent majoritairement l’attaque « terroriste » de l’église de Fatima, les débats sur la paix pendant ce mois de Ramadan et la suite des inondations causées par la pluie diluvienne en fin de week-end.
Armée et justice se côtoient à la Une de la presse centrafricaine Les quotidiens centrafricains parus vendredi s’intéressent à la sortie officielle des militaires formés par des instructeurs russes et à l’expulsion d’un expert indépendant de la cour pénale spéciale par la MINUSCA.
La condamnation du chef anti-balaka général Andjilo à la Une à Bangui La condamnation par la Cour criminelle de Bangui du chef anti-balaka général Andjilo, de son vrai nom Ngaibona Rodrigue, à une peine de travaux forcés à perpétuité pour association des malfaiteurs, braquage à main armée, assassinat et vol, occupe largement la Une des journaux centrafricains.
L’hommage à Anatole Koué alias Tola, ancien footballeur international à la Une L’hommage à Anatole Koué alias Tola ancien footballeur international, l’agression d’un prêtre à l’Est de Centrafrique et le coup d’Etat avorté en Guinée Equatoriale dominent la Une des quotidiens centrafricains de ce mardi.
L’augmentation des prix de la bière à la Une des quotidiens L’augmentation des prix de la bière est le principal sujet à la Une des quotidiens de ce vendredi.
Visite onusienne et forfaiture de casques bleus au menu de la presse centrafricaine La visite d’Adama Dieng, Conseiller spécial du SG de l’ONU pour la prévention du génocide, focalise toujours la presse centrafricaine qui s’intéresse aussi au nouveau cas d’abus sexuels qu’auraient commis des casques bleus.
La presse centrafricaine se focalise sur la visite du SG de l’ONU et l’insécurité La visite d’Adama Dieng, conseiller spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la prévention des génocides et l’insécurité font ce mercredi la une de la presse centrafricaine.
Touadéra à l'ONU, sujet vedette de la presse centrafricaine Les travaux de la 72-ème Assemblée générale des Nations unies font essentiellement ce jeudi la une de la presse centrafricaine qui à l'occasion revient largement sur les activités du président Touadéra, notamment la conférence de presse qu’il a donnée mardi soir à New-York.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous