BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 25 Septembre 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 1/4/2018 12:01:07 PM ]  APANEWS

Bénin - Societe

Le retrait du droit de grève à des agents de l’Etat au menu des journaux béninois

La plupart des quotidiens béninois parus ce jeudi sont particulièrement revenus sur le vote de la loi portant suppression du droit de grève à certains corps de l’administration publique.


‘’Retrait du droit de grève aux magistrats et consorts : la majorité parlementaire à côté de la plaque’’, titre La Dépêche. Pour ce quotidien, « les députés de la majorité présidentielle ont décidément le vent en poupe ces derniers jours… Conséquence, dans l’exercice de leurs nobles fonctions, ces honorables, tout acquis à la cause du pouvoir du Bénin révélé, mélangent torchons et serviettes au point d’outrepasser leurs prérogatives législatives violant parfois la constitution du 11 décembre 1990».

Cet argument est battu en brèche par le quotidien national qui reprenant les propos du ministre de la Justice, Joseph Djogbénou, titre à sa une : « Retrait du droit de grève à des agents de l’Etat: +L’Etat, par le pouvoir législatif, est dans ses prérogatives+ ».

Et La Nation de souligner : « amené à se prononcer sur l’interdiction de grève faite à certains travailleurs de la Fonction publique, le ministre de la Justice, Joseph Djogbénou, a affirmé sans ambages que l’Etat par le pouvoir législatif peut, aux fins de l’intérêt général et des objectifs à valeur constitutionnelle, interdire à des agents déterminés le droit de grève ».

Là où Matin Libre titre : ‘’Retrait du droit de grève aux magistrats : Djogbénou confirme et s’enfonce’’, La Nation va plus loin en arborant cette sa manchette : ‘’Retrait du droit de grève à des agents de l’Etat: Ce que dit la jurisprudence de la Cour constitutionnelle’’.

« La polémique du retrait du droit de grève aux magistrats et aux agents de santé par le Parlement, ne s’explique pas au regard de la décision Dcc 11-065 du 30 septembre 2011 de la Cour constitutionnelle. Laquelle habilite le législateur à interdire la grève à certains agents déterminés de l’Etat, au motif de la continuité du service public », écrit La Nation.

Citant le juge constitutionnel, elle ajoute : « le droit de grève n’est pas absolu, bien que fondamental et consacré par l’article 31 de la Constitution dont le principe à valeur constitutionnelle. Mais ce principe a des limites et habilite le législateur à tracer lesdites limites en opérant la conciliation nécessaire entre la défense des intérêts professionnels, dont la grève est un moyen, et la préservation de l’intérêt général auquel la grève est de nature à porter atteinte ».

Après avoir interrogé un spécialiste sur l’importance du vote de cette loi, Le Matinal titre, pour sa part : ‘’Débat sur le retrait de droit de grève aux magistrats, Isaac Fayomi des services législatifs relativise’’.

Le même journal une toute autre question et sous le titre ‘’Direction générale de la Police républicaine, les actes réglementaires adoptés’’, il écrit : « après le vote de la loi N°2017-41 du 29 décembre 2017 portant création de la police républicaine en république du Bénin par les députés de la 7ème législature et l’avis conforme à la constitution des sept sages de la haute juridiction, le conseil des ministres a adopté le décret portant attributions, organisation et fonctionnement de la direction générale de la police républicaine en sa séance du mercredi 3 janvier 2018 ».

Sur le même sujet, L’Indépendant affiche : ‘’Relevé du Conseil des ministres du 2 janvier 2018, le décret créant la police républicaine pris’’.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 BÉNIN
Budget de l'Assemblée nationale et liste électorale à la Une au Bénin La presse béninoise parvenue mardi à APA traite en priorité de la désignation des représentants du parlement au sein des Commissions communales d’actualisation de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi) et du vote du budget 2019 de l’Assemblée nationale.
Infrastructures et investissements à la Une des quotidiens béninois La reconstruction du pont de Malanville, effondré le 5 septembre 2018 sous la pression des eaux issues des récentes pluies diluviennes et le climat des affaires font le menu des quotidiens béninois parus vendredi.
La rentrée scolaire fait la Une des quotidiens béninois Les quotidiens béninois de ce lundi font la part belle à la rentrée scolaire 2018-2019 à partir de ce 17 septembre.
Les journaux Béninois décortiquent le nouveau code électoral Les innovations contenues dans le nouveau code électoral adopté par la commission des lois de l’Assemblée nationale continuent de susciter des analyses et commentaires, dont notamment le quitus fiscal.
Code électoral et lutte contre les faux médicaments au menu des quotidiens Les quotidiens béninois parus mercredi s’intéressent particulièrement au travail de la commission des lois de l’Assemblée nationale sur le nouveau code électoral et au communiqué du parquet interdisant la vente illégale de faux médicaments.
L’analyse des résultats du BEPC au menu des quotidiens béninois L’état du système éducatif béninois, au lendemain de la proclamation des résultats du Brevet d’études du premier cycle, fait les choux gras de la presse béninoise parue ce lundi.
Examen scolaire et travaux routiers au menu des journaux béninois Le faible taux de réussite à l’examen du Brevet d’Etudes du premier cycle et le démarrage des travaux d’asphaltage font la une des quotidiens.
Message de Talon et lutte contre l’impunité au menu des journaux béninois Les journaux béninois s’intéressent dans leur grande majorité à la sortie médiatique que fera Chef de l’Etat ce soir, à la veille de la célébration de la fête de l’indépendance, et parlent également de la lutte engagée contre l’impunité.
Politique, éducation et immunité parlementaire au menu des journaux béninois Les journaux parus ce lundi relaient le soutien de nouveaux partis politique au régime de Talon, la demande, faite par le parquet, de la levée d’immunité de deux autres députés au Parlement et la suspension de quelques inspecteurs pédagogiques.
Charte des partis politiques et asphaltage au menu des journaux béninois Les quotidiens béninois parus vendredi mettent le focus sur l'adoption par l'Assemblée nationale de la charte des partis politiques et le lancement du projet d'asphaltage des communes du Bénin.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous