BETA
Recherche personnalisée
English
Lundi, 19 Février 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 12/6/2017 12:01:04 PM ]  APANEWS

Mali - Societe

Politique et justice au menu de la presse

La politique avec la suite de la démission du général Moussa Sinko Coulibaly et la justice avec la rentrée judiciaire, sont les sujets dominants dans les journaux maliens de ce mercredi.


Moussa Sinko Coulibaly démissionnaire de l’armée : “Pour le Mali, je suis prêt à collaborer avec tout le monde”, écrit l’Indicateur du renouveau reprenant une déclaration du général.

Dans une interview accordé au journal, l’ex-général Coulibaly déclare : « L’expérience que j’ai acquise au ministère de l’Administration territoriale et depuis que j’ai quitté le ministère, à l’Ecole de maintien de la paix, me permet aujourd’hui d’apporter une contribution positive aux débats politiques, d’enrichir le débat politique et c’est ce que j’ai envie de faire. Je vais contribuer pleinement, activement, mettre toute mon énergie au service du changement pour le renouveau démocratique et aussi pour une meilleure gouvernance ici au Mali. Pour le Mali, je suis prêt à collaborer avec tout le monde », fait remarquer l’ancien général.

« Démission de Moussa Sinko Coulibaly, des intentions inavouées » titre le quotidien Le Combat ajoutant qu’il faut attendre de voir les « intentions inavouées qui se cachent derrière cette démission du général Coulibaly ».

Les quotidiens s’intéressent aussi à la justice avec ce titre de L’Essor : « Rentrée judiciaire 2017-2018, sous le signe de l’indépendance du juge et de la protection des libertés ». Le journal rapporte à ce propos un passage du discours du président Ibrahim Boubacar Keita qui estime qu »une justice plus exemplaire et efficace, c’est une exigence morale, c’est une exigence démocratique, c’est exigence tout simplement humaine».

L’Indicateur du Renouveau, un quotidien privé, propose lui aussi un titre de la même veine : « Rentrée des cours et tribunaux 2017-2018 : IBK promet une justice forte. »

Le journal donne la parole au rapporteur général de la Cour suprême, Djibrila Maiga, qui dépeint un tableau sombre de l’état des lieux de la justice : « Les juges maliens sont humiliés par les personnes de mauvaise volonté. Toute personne a droit à la liberté et cela passe par l’indépendance du juge. Sans indépendance du juge, point de liberté des citoyens, c’est une honte totale pour le pays. Nous devons mettre un voile sur la liberté humaine. Il faut que le juge malien soit soutenu afin de libérer notre justice ».

Le quotidien l’Indépendant se focalise quant à lui sur la déclaration du président en rapport avec l’indépendance de la justice.

« Je n’ai jamais invité un juge pour lui enjoindre de faire quelque chose » déclare Ibrahim Boubacar Keita dans les colonnes de l’Indépendant.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MALI
La présidentielle de juillet focalise l’attention de la presse malienne La présidentielle de juillet prochain et les candidatures qu’elle suscite notamment au sein de l’ADEMA, un parti qui s’apprêterait à quitter la mouvance présidentielle en vue de présenter son propre candidat, préoccupent essentiellement les quotidiens maliens parus ce vendredi.
Sécurité et politique font la vitrine des journaux maliens L’expédition punitive menée la veille par les éléments de la force Barkhane et qui s’est soldée par la mort d’une dizaine de terroristes fait ce jeudi la une des journaux maliens qui s’intéressent également à la situation politique au sein de l’ADEMA, ex parti au pouvoir.
La politique se paie la Une des quotidiens maliens Les quotidiens maliens parus mercredi mettent l’accent sur l’actualité politique animée par divers sujets.
Le Premier ministre en vedette dans la presse malienne La visite du Premier ministre, le week-end dernier à Mopti dans le centre du Mali, fait encore ce mardi la vedette dans les quotidiens du pays qui reviennent notamment sur les annonces faites à cette occasion par le chef du gouvernement.
L’affaire du viol collectif focalise l’intérêt des quotidiens maliens Le viol collectif d’une mineure par des jeunes garçons et les résultats de l’enquête menée par la police pour arrêter tous les mis en cause ainsi que la victime fait principalement, ce vendredi, la une des journaux maliens qui soulèvent aussi d’autres cas d’attentats à la pudeur.
G5 Sahel et sécurité au menu de la presse Le sommet du G5 Sahel tenu mardi à Niamey et la sécurité dans la zone sahélienne, sont à la Une de la presse quotidienne malienne de ce mercredi.
Politique sécurité et économie au menu des journaux L’attaque d’un campement dans la région de Gao faisant des morts et des disparus, le social et la politique, sont les sujets à la une des quotidiens maliens de ce lundi.
Le processus de paix au menu des journaux maliens Le processus de paix et les négociations qu’il génère fait l’essentiel des commentaires des quotidiens maliens parus de ce vendredi et qui parlent également des préparatifs en vue de l’élection présidentielle.
Journalisme, politique et sécurité au menu des quotidiens maliens L’ouverture à Bamako de la première école publique de journalisme au Mali, la houleuse réunion des mouvements armés du nord signataire de l’accord de paix et de réconciliation ainsi que la démarche politique du président Ibrahim Boubacar Keita font principalement la une des journaux maliens parus ce jeudi.
La presse sous le choc après les dernières attaques terroristes au nord et au centre A L’unanimité, les quotidiens maliens de ce lundi se montrent préoccupés par la situation sécuritaire qui se dégrade dans le nord et le centre du pays.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous