BETA
Recherche personnalisée
English
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 10/6/2017 10:49:36 AM ]  APANEWS

Maroc - Societe

Politique, économie, sécurité et sport au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce vendredi se focalisent sur nombre de sujets d’ordre politique, économique, sécuritaire et sportif.


+Akhbar Al Yaoum+ écrit que le royaume a appelé les Européens à plus de vigilance face à ces revenants qu’il considère comme de « véritables bombes humaines ». Il a aussi alerté sur les sites de propagande et les autres moyens utilisés par Daech pour radicaliser dans un laps de temps réduit des jeunes qui résident en Europe, qu’ils soient d’origine maghrébine ou non.

La publication ajoute qu’après le patron du BCIJ, Abdelhak Khiame, qui avait récemment prévenu du danger que représentent les jeunes Marocains qui se radicalisent en Europe, c’est aujourd’hui au tour de Moulay El Hassan Eddaki, procureur général du roi près de la cour d’appel de Rabat, de tirer la sonnette d’alarme.

C’était lors de sa participation à une rencontre sur le terrorisme en Belgique rassemblant des responsables marocains, belges, français et espagnols.

Interpellant ses homologues, Moulay El Hassan Eddaki a déclaré: « Daech est en train de tomber petit à petit. Cela signifie que de plus en plus de combattants étrangers chercheront à regagner leurs pays d’origine ou de résidence ». Cela représente une source d’insécurité pour plusieurs pays, notamment pour les quatre sus-cités participant à cette réunion en Belgique puisqu'il s'agit de ceux ayant exporté le plus de combattants en Syrie.


+Assabah+ revient également sur ce sujet dans son numéro du jour, expliquant que des craintes ont également été évoquées lors de cette réunion quant à l’utilisation, par les personnes radicalisées en Europe, de messages électroniques cryptés que les services sécuritaires des pays concernés peinent à déchiffrer.

Les quatre pays concernés se sont mis d’accord sur la nécessité de renforcer la présence de leurs services de sécurité sur le Web d’une manière générale, et sur les réseaux sociaux en particulier. Le procureur général belge a d'ailleurs affirmé que certaines attaques terroristes de ces derniers mois auraient pu être évitées si le cryptage des messages sur le Web n’était pas aussi compliqué à décoder.

+Al Ahdath Al Maghribia+ évoque la crise au sein du parti Authenticité et Modernité (PAM), qui, selon le quotidien, s’apprête à entreprendre un virage critique, avec les menaces de démission évoquées par plusieurs de ses dirigeants, dont le secrétaire général par intérim lui-même.

D’après le journal, Habib Belkouch pense à jeter l’éponge en raison des attaques à répétition auxquelles se livrent les membres du PAM. Des sources proches du SG par intérim expliquent que l'intéressé préfère ne pas communiquer sur le sujet, tout en confirmant que la raison qui motive ses menaces de démission est la bataille qui a éclaté en interne entre les leaders du parti.

D’autres sources au sein du bureau politique précisent au quotidien que le SG par intérim a montré plusieurs fois des signes d'agacement lors des récentes réunions du bureau, au point d'avoir plusieurs fois tapé sur la table pour montrer son mécontentement.

+Al Massae+rapporte que les infirmières et infirmiers exerçant dans les hôpitaux publics du Maroc vont organiser samedi prochain une marche nationale à Rabat, soit deux jours seulement après la grève générale observée par les médecins du secteur public, prévue le lundi 16 octobre.

D’après le journal, le « Mouvement des infirmières et infirmiers pour l’équivalence» compte ainsi mettre en garde le ministère de la Santé contre toute tentative visant à séparer la question de l’équivalence des diplômes avec les autres revendications des infirmiers. Pour ledit syndicat, son cahier revendicatif doit être traité dans sa globalité.

Ainsi les infirmières et les infirmiers exigent-ils toujours le droit à plusieurs primes (celles de risques, de rendement, de permanence, notamment) et ce en plus du dossier de l’équivalence des diplômes qui permettrait aux infirmières et infirmières d’améliorer leur statut au sein de la fonction publique, fait savoir la publication.

Au volet économique, +L’Economiste+ analyse la fournée des agrégats semestriels des sociétés cotées en Bourse. Il en ressort « des réalisations satisfaisantes, conformes aux attentes ». Le journal avance pour cela plusieurs raisons: il y a la maîtrise du coût du risque pour le secteur bancaire et financier et la poursuite du désendettement pour le secteur de l’immobilier, pour ne citer que ceux-là.

Il en ressort une amélioration de 3,6% du volume d’affaires agrégé de la cote à 118,2 milliards DH. Pas moins de 60% des 72 sociétés cotées affichent des revenus en appréciation. Les principaux contributeurs restent les secteurs pétrole et gaz, agroalimentaire et assurance. Dans l’autre sens, les télécoms et l’immobilier atténuent la hausse.

Outre le volume d’affaires, le résultat d’exploitation ressort en hausse. Ce poste s’apprécie de 6,6% pour se hisser à 27 milliards DH. Cette évolution recouvre une baisse du résultat d’exploitation de 1,9% des sociétés cotées non financières. Il en résulte un repli de la marge opérationnelle de 1 point à 18,7%, fait remarquer le quotidien.

Côté social, +Al Massae+ s’est fait l’écho d’une étude réalisée par le Haut-Commissariat au plan (HCP) selon laquelle 4 millions de Marocains vivent dans la pauvreté, alors qu’un demi-million d'entre eux est dans une situation de grande pauvreté.

Selon le journal, ce nombre correspond à 11,7 % de la population totale. Une tranche qui n’arrive à couvrir que 30% de ses besoins. Ceci alors que 480.000 personnes (sur les 4 millions) vivent dans la plus grande pauvreté (monétaire ou multidimensionnelle).

La pauvreté multidimensionnelle (liée au milieu, au niveau de vie, à l’accès aux soins de santé, à la scolarité, à l’eau potable et l’électricité…) touche 2,8 millions (8,2% de la population nationale) dont 2,4 millions en milieu rural (17,7% de la population rurale), relève la publication.

Au registre sportif, +Assabah+ constate que le dossier de candidature du Maroc pour organiser la Coupe du monde 2026 est très fragilisé par la concurrence, alors que de nouveaux prétendants très puissants ont déjà levé le voile sur leur intention d’organiser les éditions de 2030 et 2034.

En plus de l’offensive de la CONCACAF qui a proposé l’organisation de la compétition en 2026, conjointement par les États-Unis, le Canada et le Mexique, les présidents d'Argentine, d'Uruguay et du Paraguay ont officialisé mercredi à Buenos Aires leur candidature conjointe à l'organisation du Mondial 2030. Une édition qui marquera le centenaire de la première Coupe du monde organisée à l'époque à Montevideo, en Uruguay, qui a remporté le trophée en battant l’Argentine en finale. Un argument de plus qui va renforcer les chances de ces pays.

Selon la publication, plusieurs défaillances continuent à plomber le dossier du Maroc, et cite à cet égard l’incapacité du Maroc à trouver un stade d’entrainement valable pour la sélection du Gabon qui affronte le Maroc le samedi 7 octobre.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MAROC
Diversité de sujets à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce samedi se focalisent sur la politique de la jeunesse, la problématique du déficit en eau, les conséquences de la hausse de la TVA, et le match qui opposera le WAC à l’USMA pour le compte de la demi-finale de la Ligue des Champions africaine.
Economie, politique et sport meublent la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce vendredi se focalisent sur nombre de sujets dont la situation paradoxale des entreprises publiques, le prochain Sommet UA-UE à Abidjan, la situation du secteur des volailles, l’ouverture d’un bureau de l’Agence de coopération et de développement turque et le match choc entre la Côte d’Ivoire et le Maroc comptant pour le Mondial-2018.
L'actualité politique à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent des commentaires à la question de l’intégrité territoriale du Royaume et l’action du gouvernement.
Politique et économie au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mercredi consacrent de larges commentaires à l'absentéisme des professeurs, la scène partisane, le secteur avicole et à la crise hydrique.
Divers sujets à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mardi se focalisent sur nombre de sujets notamment le modèle de développement dont a besoin le Maroc, la situation du parti de l’Istiqlal après son dernier congrès national et l’élection du directeur général de l’Unesco.
La presse marocaine décrypte le discours royal prononcé devant le parlement Les quotidiens marocains parus consacrent de larges analyses au discours que le Roi Mohammed VI a prononcé vendredi devant les membres des deux Chambres du Parlement à l’occasion de l’ouverture de la session parlementaire.
Divers sujets au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains Les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi consacrent de larges commentaires aux propos hostiles d’un ministre belge sur le Maroc, aux relations maroco-russes, au paysage politique national, à l’état du secteur de l’industrie et à la problématique de la raréfaction des ressources en eau.
Politique et sport s’imposent à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce vendredi consacrent de larges de commentaires à la question de l’intégrité territoriale du Royaume, les enjeux de la nouvelle année législative, la politique du logement et la rencontre Maroc-Côte d’Ivoire comptant pour les éliminatoires du Mondial Russie-2018.
Politique, économie et sport dominent la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce jeudi se concentrent sur nombre de sujets notamment le soutien des pays du Golfe à la marocanité du Sahara, la visite du Premier ministre russe au Maroc, la croissance du secteur de l’industrie manufacturière et l’athlétisme en Afrique.
Politique, accès à l’information et sport au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mercredi consacrent de larges commentaires aux relations Maroc-Russie, à l’accès à l’information, aux enjeux de la nouvelle session parlementaire et au match choc entre le Maroc et la Côte d’Ivoire pour le compte des éliminatoires du Mondial, Russie-2018.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous