BETA
Recherche personnalisée
English
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 10/5/2017 10:30:00 AM ]  APANEWS

Maroc - Societe

L’actualité politique à la Une des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent de larges commentaires à la situation des partis politiques et le gouvernement.


+Al Ahdath Al Maghribia+ dénonce « la mollesse » des partis politiques. La publication indique que la construction démocratique exige de « régénérer la classe politique », précisant que le manquement des partis à leurs devoirs dans le paysage politique est la conséquence de « la volonté de leurs leaders qui cherchaient la rente et les avantages avant tout autre chose ».

Les partis n’ont pas pu « saisir le message du discours du Trône », estime-t-il, les exhortant à « donner un sens à leur existence », en réfléchissant aux questions du développement, proposant des stratégies locales, régionales et nationales, et en sélectionnant les compétences pour défendre et mettre en application ces conceptions.

Même son cloche chez +Al Bayane+, qui n’a pas été moins véhément à leur égard. Evoquant la bagarre avec des jets d’assiettes et de chaises qui a éclaté entre les participants à un congrès national d’un parti politique tenu en fin de semaine dernière, le journal indique que « l’assiette a fait son apparition dans le champ politique national comme étant la preuve de la bêtise qui, si l’on ne prend pas garde, ne fera que phagocyter ce champs ».

« C’est un dommage collatéral d’une pratique démocratique infectée par des commodités de plus en plus prisées pour réaliser un résultat politiquement correcte et convenu », ajoute-t-il, faisant remarquer que le parti politique « tend vers cette conception du jetable qui prévaut dans l’usage des partis politiques dans un environnement maitrisé ».

+L’Economiste+ aborde le gouvernement ouvert. « Au départ, l’initiative qui fait courir depuis six ans plusieurs pays dans le monde, et maintenant le Maroc, n’est pas inintéressante. Permettre aux citoyens de surveiller ce que l’Etat fait est un levier reconnu pour la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption », écrit-il.

« Dans le contexte marocain, encore faut-il que les citoyens puissent disposer des relais nécessaires pour transformer leur mécontentement en pression. Connaissant l’état de délabrement du champ politique, c’est quasi mission impossible. En réalité, pour de nombreux dirigeants, verrouiller les données peut être un moyen de garder leurs propres bureaucraties sous contrôle », ajoute-t-il, comparant le chantier de l’Open government à « un ersatz de transparence ».

Pour sa part, +Al Khabar+ rapporte que plusieurs personnes impliquées dans un important réseau de trafic de cocaïne ont été arrêtées. L’enquête, concentrée sur la région de Skhirat, risque de s’étendre à certains hauts responsables et hommes politiques.

Le quotidien fait état de plusieurs descentes des forces de l’ordre dans des domiciles et fermes situés dans la région de Skhirat. Selon le journal, qui cite des sources proches de l’enquête, la police recherchait notamment un conseiller qui s'est, récemment, soudainement enrichi. A en croire le journal, des personnalités haut placées, des hommes d’affaires et des hommes politiques vivraient actuellement dans la crainte que leurs noms ne soient révélés par les trafiquants arrêtés.

Par ailleurs, précise le journal qui cite toujours des sources de l’enquête, il n’est pas exclu que les investigations touchent également des membres des forces de l’ordre, de la police, de la Gendarmerie et des services de renseignement, soupçonnés d'avoir fermé l’œil sur les activités douteuses du principal suspect et les soirées très animées qu’il organisait dans sa ferme, à Skhirat.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MAROC
La presse marocaine fustige les déclarations du ministre AE algérien à l’encontre du Maroc « La diplomatie de la haine », « Mafias algériens », « Allégations rancunières »,… des titres qui ne visent qu’un seul but : dénoncer vigoureusement les propos « immoraux » et « belliqueux » tenus par un ministre algérien à l’encontre du Maroc.
Diversité de sujets à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce samedi se focalisent sur la politique de la jeunesse, la problématique du déficit en eau, les conséquences de la hausse de la TVA, et le match qui opposera le WAC à l’USMA pour le compte de la demi-finale de la Ligue des Champions africaine.
Economie, politique et sport meublent la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce vendredi se focalisent sur nombre de sujets dont la situation paradoxale des entreprises publiques, le prochain Sommet UA-UE à Abidjan, la situation du secteur des volailles, l’ouverture d’un bureau de l’Agence de coopération et de développement turque et le match choc entre la Côte d’Ivoire et le Maroc comptant pour le Mondial-2018.
L'actualité politique à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent des commentaires à la question de l’intégrité territoriale du Royaume et l’action du gouvernement.
Politique et économie au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mercredi consacrent de larges commentaires à l'absentéisme des professeurs, la scène partisane, le secteur avicole et à la crise hydrique.
Divers sujets à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mardi se focalisent sur nombre de sujets notamment le modèle de développement dont a besoin le Maroc, la situation du parti de l’Istiqlal après son dernier congrès national et l’élection du directeur général de l’Unesco.
La presse marocaine décrypte le discours royal prononcé devant le parlement Les quotidiens marocains parus consacrent de larges analyses au discours que le Roi Mohammed VI a prononcé vendredi devant les membres des deux Chambres du Parlement à l’occasion de l’ouverture de la session parlementaire.
Divers sujets au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains Les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi consacrent de larges commentaires aux propos hostiles d’un ministre belge sur le Maroc, aux relations maroco-russes, au paysage politique national, à l’état du secteur de l’industrie et à la problématique de la raréfaction des ressources en eau.
Politique et sport s’imposent à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce vendredi consacrent de larges de commentaires à la question de l’intégrité territoriale du Royaume, les enjeux de la nouvelle année législative, la politique du logement et la rencontre Maroc-Côte d’Ivoire comptant pour les éliminatoires du Mondial Russie-2018.
Politique, économie et sport dominent la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce jeudi se concentrent sur nombre de sujets notamment le soutien des pays du Golfe à la marocanité du Sahara, la visite du Premier ministre russe au Maroc, la croissance du secteur de l’industrie manufacturière et l’athlétisme en Afrique.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous