BETA
Recherche personnalisée
English
Dimanche, 22 Juillet 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 9/11/2017 10:57:25 AM ]  APANEWS

Maroc - Societe

Diversité de sujets à la Une des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce lundi se focalisent sur nombre de sujets notamment le bilan d’étape des 100 jours du gouvernement, la pénurie de sang au Maroc et le Sommet de Climate Chance à Agadir.


+Akhbar Al Yaoum+ rapporte que le Chef de gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani présentera, ce lundi, le bilan d’étape de ses cent premiers jours. Or, affirme le quotidien, il est à se demander quel bilan il compte défendre, eu égard au faible rendement législatif de ces quatre derniers mois.

Pour le quotidien, l’Exécutif n’a adopté que six projets de lois fondamentaux. Son bilan en la matière est plutôt dominé par des décrets portant, le plus souvent, application des textes de lois déjà adoptés sous l’ancien gouvernement. Le quotidien en fait d’ailleurs une longue liste.

Le journal, qui cite le porte-parole du gouvernement et ministre délégué chargé des relations avec le Parlement, Mustapha El Khalfi, indique que le bilan d’étape du gouvernement sera décliné en cinq axes: politique, gestion, économie, société et diplomatie.

Selon la même source, les principales réalisations du gouvernement sont, entre autres, la généralisation de la bourse aux stagiaires de la formation professionnelle, la baisse des prix de 135 médicaments et l’inauguration de plusieurs centres hospitaliers. Le bilan de la commission nationale de l’investissement, le lancement de la stratégie nationale pour l’emploi et les nouvelles dispositions concernant la légalisation des documents et de la signature, seront également mis en avant comme des réalisations du gouvernement.

+Al Akhbar+ relève que la pénurie de sang, au Maroc, n’est un secret pour personne, mais la crise de disponibilité est beaucoup plus flagrante au niveau de Casablanca.

La publication avance que la capitale économique vit une grave pénurie de sang alors que la demande ne cesse d’augmenter auprès des centres de transfusions sanguines.

Les chiffres sont alarmants. La demande quotidienne des hôpitaux et des centres de santé atteint plus de 400 poches de sang. Or, elle n’est couverte qu’à hauteur de 25%. Les établissements de santé ne reçoivent que 100 poches, dans le meilleur des cas.


Au vu de cette situation critique, le Maroc n'est pas en mesure de respecter les normes de l’Organisation mondiale de la santé, qui exige que les établissements hospitaliers conservent des réserves de sang dépassant les 5% de leurs besoins.

+Al Massae+ titre « Bonne nouvelle pour les prisonniers… Activation de la liberté conditionnelle ». Le quotidien affirme que Mohamed Salah Tamek, délégué général à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), a diffusé, auprès des responsables des centres pénitentiaires du Maroc, une circulaire portant sur l’activation de ce mécanisme en faveur des prisonniers répondant aux critères.

Selon le journal, les mesures de liberté conditionnelle sont applicables aux détenus ayant fait montre d’une bonne conduite et ayant purgé une partie de leurs peines suite à un jugement définitif. Ainsi, pour les délits, le prisonnier qui peut prétendre à la liberté doit avoir purgé la moitié de sa peine, contre les deux tiers pour ceux condamnés pour des crimes (pénal).

+Les Eco+ relève que le Maroc ne fait pas partie des pays dont les citoyens sont exemptés de visa pour accéder au territoire qatari. Contrairement à ce qui a été publié la semaine dernière à l’occasion d’une visite d’une délégation marocaine à Doha, le visa n’est pas supprimé pour les Marocains.

Le département de l’Intérieur et l’Autorité du Tourisme du Qatar (QTA) viennent d’annoncer, via un communiqué officiel, de nouvelles mesures pour l’octroi de visa pour l’accès à son territoire pour les ressortissants Marocains et Algériens.

Selon les autorités du Qatar, le visa est délivré à l'arrivée aux citoyens titulaires d'un visa ou d'une résidence dans les États Schengen, au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande ou dans les pays du Conseil de Coopération du Golf (Arabie Saoudite, Bahreïn, Oman, Koweït et Émirats arabes unis), fait savoir le journal.

+L’Economiste+ rapporte que le gouverneur de la Banque centrale marocaine, Abdellatif Jouahri a obtenu la note (A) dans le classement établi par le magazine américain, Global Finance.

Globalement, 83 pays ainsi que l’Union européenne ont été notés. Seuls 9 gouverneurs se sont vus attribuer la note "A". Rappelons ce classement est basé sur plusieurs critères tels que le contrôle de l'inflation, les objectifs de croissance économique, la stabilité de la monnaie et la gestion des taux d'intérêt. Les notes varient de « A » à « F », qui signifie une « défaillance absolue ». Les gouverneurs ayant obtenu « A » ou « A-« seront primés le 14 octobre prochain aux « Best Bank Awards » en marge de la réunion annuelle du FMI avec les banques centrales.

+Libération+ indique que la ville marocaine d’Agadir abritera du 11 au 13 septembre la 2ème édition du Sommet Climate Chance qui réunira des acteurs non étatiques engagés dans la lutte contre le réchauffement climatique et des personnalités issues des différents Groupes Majeurs reconnus par la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) représentant plus de 80 nations.
Cet événement mondial a pour objectif : « de faire état de l’avancement des négociations climatiques avec les grands acteurs de l’Accord de Paris et de la COP22, notamment suite à l’annonce du retrait des Etats-Unis ».

De même, les négociations porteront sur le progrès de l’action des acteurs du climat tout en rappelant le chemin parcouru depuis la 1ère édition de Climate Chance tenue à Nantes en 2016. Il s’agit donc « de faire état des lieux de la mobilisation des acteurs non-étatiques, du progrès de l’action, des difficultés rencontrées », fait savoir la publication.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MAROC
Politique, économie et enseignement au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains Les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi se focalisent sur nombre de sujets notamment la question environnementale, le partenariat entre le Maroc et l'Union européenne, le secteur de la logistique, la situation socioéconomique au Maroc et l'état du système éducatif marocain.
Economie et social dominent la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent de larges commentaires à la baisse des IDE à destination du Royaume, au rapport de la Commission parlementaire d’enquête sur l’Office du tourisme et au Fonds d’appui à la cohésion sociale.
Enseignement et économie s’imposent à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mercredi se focalisent sur nombre de sujets notamment le lancement du programme de généralisation du préscolaire et la situation économique nationale.
Politique, santé et sport au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mardi consacrent de larges commentaires à la question de l'intégrité territoriale du Royaume, à l’éthique de l’Ordre national des médecins et aux rencontres comptant pour la Ligue africaine des Champions de football.
Economie et enseignement au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce lundi traitent de plusieurs sujets dont l’accord de pêche Maroc-UE, la croissance économique nationale et la situation de l’enseignement préscolaire.
Economie, social et éducation au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains Les quotidiens et hebdomadaires parus ce samedi consacrent de larges commentaires à la situation de l'économie nationale, à l’accord de pêche Maroc-UE, à l’indemnité aux diplômés à la recherche d’un emploi, à l’impact des délais de paiement sur les entreprises et à l’enseignement supérieur privé.
Politique et économie s’imposent u menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent de larges commentaires à l’ouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie, au cheptel destiné à l’Aid Al Adha, au rapport de l’OCDE sur l’Afrique et la croissance économique nationale.
Economie, social, jeunesse et sport au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mercredi se focalisent sur nombre de sujets notamment les enjeux du lancement de l'Observatoire des délais de paiement, les colonies de vacances, la décharge de Médiouna et la Coupe arabe de football.
L’actualité économique et la CAN2019 à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mardi se focalisent sur nombre de sujets notamment le projet de loi de finances pour 2019 et les répercussions de la fermeture de la Société marocaine d’Industrie de raffinage (SAMIR).
L’actualité politique s’impose au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains Les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi se focalisent sur la question de l'intégrité territoriale du Royaume, le bilan d’action du gouvernement, la problématique des SDF au Maroc, les relations Maroc-Royaume Uni et le dialogue social.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous