BETA
Recherche personnalisée
English
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 8/9/2017 11:22:07 AM ]  APANEWS

Maroc - Societe

La vie partisane s’impose à la Une des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce mercredi consacrent leurs Unes à l’actualité partisane notamment après la démission du Secrétaire général du PAM, principale formation politique de l’opposition.


Abordant la démission d’Ilyas El Omari, secrétariat général du Parti Authenticité et Modernité (PAM), +L’Economiste+ y voit « deux lectures possibles ». « La première est à son avantage : voilà une personnalité politique qui semble avoir le courage de mettre en sourdine ses ambitions de pouvoir pour les mettre en concordance avec des circonstances nouvelles. C’est un fait rare dans l’écosystème marocain pour ne pas être signalé ».

« La deuxième lecture est moins valorisante pour El Omari. Une partie de l’opinion avait nourri l’espoir qu’il puisse, avec un projet politique, dégommer le PJD. Il y a eu finalement les résultats d’octobre 2016 avec, certes, une bonne deuxième place, mais aux relents de victoire à la Pyrrhus. Non seulement Benkirane était toujours là, mais il pouvait continuer de manœuvrer à sa guise dans l’un des plus longs blocages politiques dans l’histoire du Maroc », écrit le journal.

+Al Ahdath Al-Maghribia+ estime que le seul espoir qui a « bien sonné à l’oreille des gens », en entendant la démission d’El Omari, c’est de voir les autres donner leurs démissions car, explique la publication, les citoyens sont impatients de se débarrasser des responsables qui ne sont pas en mesure d’ « innover », « ne veulent pas partir » et « prennent l’avenir du pays en otage ».


+Akhir Saâ+ cite une déclaration d’Ilyas El Omari qui a affirmé que sa démission du poste de secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité (PAM) est une décision personnelle « prise loin de toute surenchère politique » et « ne revêt pas un caractère conjoncturel ».

Selon lui sa décision de se retirer du secrétariat général s’appuie sur des « données objectives », ajoute la publication.

Sur un autre registre, +L’Economiste+ rapporte que le projet de loi sur la retraite des indépendants vient d’être transféré à la Chambre des représentants après sa validation par la deuxième Chambre.

Cette couverture attendue par une population estimée à 6 millions de personnes sera confiée à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS). Le régime sera par points, la cotisation se basera sur un revenu forfaitaire fixé par catégorie ou sous-catégorie et le départ à la retraite fixé à 65 ans. Les travailleurs indépendants pourront rester actifs jusqu’à 75 ans.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MAROC
La presse marocaine fustige les déclarations du ministre AE algérien à l’encontre du Maroc « La diplomatie de la haine », « Mafias algériens », « Allégations rancunières »,… des titres qui ne visent qu’un seul but : dénoncer vigoureusement les propos « immoraux » et « belliqueux » tenus par un ministre algérien à l’encontre du Maroc.
Diversité de sujets à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce samedi se focalisent sur la politique de la jeunesse, la problématique du déficit en eau, les conséquences de la hausse de la TVA, et le match qui opposera le WAC à l’USMA pour le compte de la demi-finale de la Ligue des Champions africaine.
Economie, politique et sport meublent la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce vendredi se focalisent sur nombre de sujets dont la situation paradoxale des entreprises publiques, le prochain Sommet UA-UE à Abidjan, la situation du secteur des volailles, l’ouverture d’un bureau de l’Agence de coopération et de développement turque et le match choc entre la Côte d’Ivoire et le Maroc comptant pour le Mondial-2018.
L'actualité politique à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent des commentaires à la question de l’intégrité territoriale du Royaume et l’action du gouvernement.
Politique et économie au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mercredi consacrent de larges commentaires à l'absentéisme des professeurs, la scène partisane, le secteur avicole et à la crise hydrique.
Divers sujets à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mardi se focalisent sur nombre de sujets notamment le modèle de développement dont a besoin le Maroc, la situation du parti de l’Istiqlal après son dernier congrès national et l’élection du directeur général de l’Unesco.
La presse marocaine décrypte le discours royal prononcé devant le parlement Les quotidiens marocains parus consacrent de larges analyses au discours que le Roi Mohammed VI a prononcé vendredi devant les membres des deux Chambres du Parlement à l’occasion de l’ouverture de la session parlementaire.
Divers sujets au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains Les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi consacrent de larges commentaires aux propos hostiles d’un ministre belge sur le Maroc, aux relations maroco-russes, au paysage politique national, à l’état du secteur de l’industrie et à la problématique de la raréfaction des ressources en eau.
Politique et sport s’imposent à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce vendredi consacrent de larges de commentaires à la question de l’intégrité territoriale du Royaume, les enjeux de la nouvelle année législative, la politique du logement et la rencontre Maroc-Côte d’Ivoire comptant pour les éliminatoires du Mondial Russie-2018.
Politique, économie et sport dominent la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce jeudi se concentrent sur nombre de sujets notamment le soutien des pays du Golfe à la marocanité du Sahara, la visite du Premier ministre russe au Maroc, la croissance du secteur de l’industrie manufacturière et l’athlétisme en Afrique.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous