BETA
Recherche personnalisée
English
Lundi, 25 Septembre 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 8/7/2017 12:17:46 PM ]  APANEWS

Congo - Societe

Politique, société et coopération au menu de la presse congolaise de lundi

Le débat sur le chef de file de l’opposition après le tenue des législatives et des locale du 16 et 30 juillet dernier, l’interrogation sur le silence du gouvernement congolais sur Frédéric Bitasmou alias Ntumi et les échanges commerciaux entre le Congo et les Etas Unis, sont les sujets au menu de la presse de ce lundi à Brazzaville.


« Chef de file de l’opposition, l’UPADS (Union panafricaine de la démocratie sociale et l’Union des démocrates humanistes (UDH-Yki), aucun des deux partis n’est légitime pour revendiquer le statut de chef de l’opposition », argumente l’hebdomadaire ‘’Epanza Makita’’ qui souligne par ailleurs que « le chef de l’opposition congolaise, poste prévu par la Constitution, ne peut revenir ni à l’UPADS ni à UDH-Yuki(…) car les deux formations politiques ont obtenu huit (8) députés au parlement ».
A propos de ce débat sur qui sera le patron de l’opposition qui alimente les discussions dans la classe politique après les législatives et locales du 16 et 30 juillet 2017, l’hebdomadaire ‘’Le Patriote‘’ fait remarquer que « comme chacun le sait, l’UDH-Yuki de Guy Brice Parfait Kolélas, est en porte-à-faux avec la loi sur les partis politiques.

L’acte de naissances de cette formation politique n’a jamais été signé par l’autorité légalement établie » et de marteler que « la loi sur le statut de l’opposition n’investit comme chef de l’opposition que le leader de la formation ayant obtenu plus de députés que d’autres à l’Assemblée nationale. »
« Or la loi ne reconnait que les partis politiques et non les personnes aussi célèbres soient-elles. D’après cette loi c’est donc Pascal Tsaty Mabiala de l’UPADS qui peut prétendre être le chef de file de l’opposition. »
L’hebdomadaire ‘’Epanza Makita’’ prend le volet société avec l’insécurité dans le Pool où le rebelle Ntumi et sa milice sèment la terreur.
« Silence radio du gouvernement : Ntumi, un vrai rebelle ou un fonds de commerces ? » s’interroge le journal avant de poursuivre : « l’on constate aujourd’hui un silence radio de la part du gouvernement sur la traque de Ntumi dans le Pool, laissant ainsi le peuple toujours dans la psychose. La guerre du Pool est-elle finie ou juste une accalmie ?
Par contre l’hebdomadaire ‘’Le Patriote‘’ aborde cette page société en mettant l’accent sur un trafic de bébés qui serait découvert à l’hôpital Adolphe Cissé de Pointe-Noire.
« Ce trafic a été découvert grâce à une maman qui venait d’accoucher.
Selon cette mère, après son accouchement, elle aurait aperçu son bébé. Les sages-femmes lui auraient dit que ce bébé aurait bu du liquide amniotique et serait mort et la dame aurait contesté l’information et alerté tout le monde. Suite à ce boucan, son bébé lui aurait été ramené vivant.

Le quotidien ‘’Les Dépêches de Brazzaville ‘’ a mis le cap sur la coopération entre le Congo et les USA en titrant : « Echanges commerciaux; le Congo et les USA explorent de nouvelles pistes de coopération » avant de rapporter qu’« afin de faciliter l’accès des produits congolais sur le marché américain, le Congo et les USA explorent de nouvelles opportunités de coopération en matière de commerce. »

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 CONGO
La presse congolaise suppute sur le retard des négociations FMI-Gouvernement Les négociations entre le gouvernement et le Fonds monétaire International(FMI), qui étaient prévues pour la première semaine du mois de septembre mais tardent à démarrer, alimentent les colonnes de la presse congolais parue ce mardi à Brazzaville.
MINUSCA, économie et agriculture en vedette dans la presse congolaise Les 140 gendarmes et policiers congolais appelés à renforcer la MINUSCA, la venue au Congo d’une mission du FMI et la signature d’un contrat-bail de 40 milliards FCFA pour la réalisation d’un projet agro-alimentaire de 19.000 hectares au Congo ce vendredi la une des journaux congolais.
Communications, intégration et économie au menu de la presse congolaise L’option prise par le Congo de créer un fonds universel pour les communications électroniques, la République démocratique du Congo (RDC) qui intègre la GABAC et la société civile congolaise qui souhaite que dans ses négociations avec le Congo le FMI lui fixe des ‘’conditions’’ sont les principaux sujets traités ce mardi par les journaux congolais.
Crise libyenne, transport aérien et insécurité dans le pool au menu de la presse congolaise La 4e réunion du Comité de haut niveau de l’UA tenue à Brazzaville sur la crise libyenne, la nomination d’un nouveau directeur d’ « Air France KLM » pour le Congo et l’éclaircie dans le pool avec la décision de l’Etat de négocier avec le rebelle Frédéric Bintsamou sont les principaux sujets abordés ce lundi par la presse congolaise.
Coopération, économie et politique au menu de la presse congolaise La rencontre Kabila Kabange-Sassou N’Guesso hier jeudi à Brazzaville, l’accord entre le FMI et le Congo et la farouche volonté de l'opposition de poursuivre pacifiquement le combat pour la liberté sont les principaux sujets évoqués ce vendredi par la presse congolaise.
Kabila, justice et insécurité en vedette dans la presse congolaise La visite de 24h du président Joseph Kabila Kabange à Brazzaville, les démêlés de la famille Sassou N’Guesso avec la justice française et le calvaire des populations du département du pool devant les exactions des Ninjas du pasteur Ntumi font la une des journaux parus ce jeudi au Congo.
Société, Politique, économie et foot en vedette dans la presse congolaise L’assistance aux déplacés dans le département du pool, la Fédération de l’opposition congolaise (FOC) qui rompt le silence, la thérapie du FMI qui pourrait faire le malheur des fonctionnaires et les éliminatoires de la coupe du monde de football sont les sujets traités par la presse parue ce lundi au Congo.
Sénatoriales, grève et infortunes d'un fils de Nguesso à la une des journaux congolais Les sénatoriales remportées haut la main par le Parti congolais du travail (PCT, pouvoir), la grève illimitée à l’Université Marien Ngouabi et les infortunes d’un des fils du président Sassou N’Guesso qui serait bloqué en France font la une de la presse congolaise parue ce vendredi.
Politique et justice en vedette dans la presse congolaise Les 57 ans de l’indépendance du Congo dont le président de la République, Denis Sassou N’guesso, est pointé du doigt à cause du marasme économique dans lequel se trouve pays et la libération de l’opposant Modeste Boukadia qui était en détention depuis le 15 janvier 2016 sont les principaux sujets abordés par les journaux parus ce jeudi au Congo.
Politique, société et coopération au menu de la presse congolaise de lundi Le débat sur le chef de file de l’opposition après le tenue des législatives et des locale du 16 et 30 juillet dernier, l’interrogation sur le silence du gouvernement congolais sur Frédéric Bitasmou alias Ntumi et les échanges commerciaux entre le Congo et les Etas Unis, sont les sujets au menu de la presse de ce lundi à Brazzaville.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous