BETA
Recherche personnalisée
English
Samedi, 26 Mai 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 8/7/2017 12:16:25 PM ]  APANEWS

Cameroun - Societe

CAN 2019 problématique en couverture des journaux camerounais

Plus que les sujets de politique intérieure, liés notamment à la crise anglophone, c’est davantage les récents propos du président de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad à la télévision burkinabè, pour qui le Cameroun n’est pas prêt à accueillir la Coupe continentale des nations (CAN) en 2019 qui ont déchainé les passions dans les journaux camerounais parus lundi.


«Organisation de la CAN 2019 : Ahmad Ahmad prépare le Cameroun au pire» ; «CAN 2019 : Ahmad Ahmad règle ses comptes à Issa Hayatou» ; «CAN 2019 : Ahmad Ahmad veut humilier le Cameroun» ; «Conflit : Ahmad Ahmad décidé à retirer la CAN 2019 au Cameroun» ; «CAF : Ahmad Ahmad décidé à priver le Cameroun de sa CAN en 2019», titrent respectivement Mutations, Repères, La Nouvelle Expression, Le Quotidien de l’Économie (LQE) et Emergence.


Pour la première publication citée, le patron du football africain, en faisant fi de l’obligation de réserve attachée à sa fonction, a clairement déterré la hache de guerre et démontré toute la haine qu’il voue au pays de son prédécesseur, Issa Hayatou.

Repères fait sienne cette analyse : «Le Malgache veut ainsi sceller prématurément le sort d’une nation qui pourtant a encore environ deux ans pour se mettre à jour. Cet homme de 57 ans entretient une haine viscérale vis-à-vis de son prédécesseur. Et le Cameroun devient ainsi une victime collatérale. Tout laisse penser qu’il est venu avec un agenda caché, celui de confier à tout prix l’organisation de la CAN 2019 à un autre pays, alors que la décision de l’attribuer au Cameroun avait été prise en septembre 2014.»

Ahmad Ahmad confirme son aversion pour le pays du meilleur footballeur africain, Roger Milla, et sa sortie ne manquera pas de soulever moult rebondissements dans ce dossier.

«Les assurances du gouvernement, réitérées vendredi dernier, sonnent creux face aux déclarations aussi hostiles que répétitives du successeur de Issa Hayatou à la tête de l’instance faîtière du football en Afrique», renchérit LQE.

Cette sortie, doublée de propos polémiques du président de la CAF sur l’incapacité du Cameroun à organiser la CAN, vient, selon Cameroon Liberty, alimenter la division au sein des populations camerounaises qui d’un côté pensent qu’Ahmad Ahmad serait en train de dérouler un agenda caché contre le pays d’Issa Hayatou, de l’autre côté, des Camerounais divisés depuis quelques temps sur le potentiel de leur pays à accueillir une CAN.

Le gouvernement, quoi qu’on dise, «reste fermement engagé» dans l’organisation de cette compétition et dans le respect du cahier de charges, conclut le quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 CAMEROUN
La crise diplomatique avec les USA en couverture des journaux camerounais Les derniers développements de la montée de tension avec l’exécutif américain, dont le chef de mission à Yaoundé a été convoqué au ministère des Relations extérieures pour avoir appelé le président Paul Biya à quitter le pouvoir, occupent le haut de l’affiche des journaux camerounais parus jeudi.
La politique fait de la résistance dans les quotidiens camerounais Comme la veille, les journaux camerounais parus mercredi continuent de se passionner pour la politique, au lendemain de la célébration de la Fête nationale du 20 mai, sur fond de crise anglophone et d’appel controversé des États-Unis au président Paul Biya à quitter le pouvoir, reléguant au second plan les sujets à caractère économique et social.
La politique fait les choux gras de la presse camerounaise Les journaux camerounais parus mardi, au lendemain d’une journée fériée et chômée sur toute l’étendue du territoire, se focalisent sur la célébration contrastée de la Fête de l’unité sur fond de crise anglophone, au cours de laquelle le président Paul Biya a sorti sa dernière limousine hors de prix, mais également sur l’appel des États-Unis au même chef de l’État à passer la main après 37 ans de règne.
Les périls sur l’unité nationale en couverture des journaux camerounais A deux jours de la célébration des 46 ans de l’Unité nationale, les journaux camerounais parus vendredi braquent leurs projecteurs sur les menaces sécessionnistes qui continuent de peser sur les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.
La presse camerounaise aux couleurs du «vivre-ensemble» A la veille de la célébration des 46 ans de l’unité nationale, et en pleine crise identitaire de la communauté anglophone d’où s’élèvent des revendications sécessionnistes, les journaux camerounais parus jeudi se focalisent sur la notion de «vivre-ensemble» censée recréer les liens de solidarité et ramener la paix.
Ambiance de malaise en couverture des journaux camerounais Les titres des journaux camerounais parus mercredi ne sont guère réjouissants, de l’économie à la politique en passant par la guerre contre l’islamisme ou l’activisme sécessionniste.
Economie et société en couverture des journaux camerounais A en croire les contenus des journaux camerounais parus mardi, les nouvelles ne sont pas reluisantes sur le front de l’économie au même moment où l’unité nationale, à la veille de la fête national de l’indépendance, reste sous la menace des troubles sécessionnistes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.
Politique et crise anglophone en couverture des journaux camerounais Les batailles d’appareil avant l’élection présidentielle et la crise sécessionniste qui ne faiblit pas dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest constituent l’essentiel des contenus des journaux camerounais parus lundi.
Les journaux camerounais à fond dans la politique Au lendemain de la fête de l’Ascension, les journaux camerounais parus vendredi se focalisent sur les faits politiques, notamment la crise anglophone, la célébration de la Fête nationale et la nouvelle bataille de positionnement entre des alliés du régime.
Religion, économie et politique en couverture des journaux camerounais De la religion au social en passant par l’économie et la politique, les journaux camerounais parus mercredi affichent un menu bigarré.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous