BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 21 Juin 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 7/3/2017 12:17:54 PM ]  APANEWS

Maroc - Societe

Politique, social et économie à la Une des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce lundi consacrent le gros de leurs commentaires aux événements d’Al Hoceima, à la régionalisation avancée, et à la croissance économique nationale.


+L’Economiste+ aborde les événements d’Al Hoceima. « Rabat n’est pas indifférent à ce qui se passe à Al Hoceima. Une logique de redécollage de la région est à l’œuvre et il faudra sans doute en mesurer le déploiement de manière méthodique », souligne le quotidien.

« Cette mobilisation exige cependant quelques prérequis. Un premier pas a été franchi en expurgeant la crise du Rif des sources de parasitage et de soupçons sur ses déterminants. Ils s’alimentent en partie de populisme et de zones de collusions avec les narcotrafiquants », explique-t-il, estimant que « la contestation ne doit cependant pas compliquer le dialogue et la phase de reconstruction ».

+Assabah+ revient sur la régionalisation avancée. La publication affirme que le gouvernement précédent avait « enfoncé la régionalisation avancée dans le marais des calculs politiques », faute de décrets d’application pour déterminer les attributions des présidents des régions, mettant en garde contre les conséquences fâcheuses d’un éventuel blocage des grands chantiers.

Les élites ont à tort imputé l’échec de la mise en œuvre de la régionalisation au ministère de l’Intérieur, alors que ce sont l’impuissance des élus à traduire le texte législatif dans les faits et l’absence d’initiatives pour éliminer les contraintes effectives qui font obstacle à la mise en application de cet immense chantier, explique-t-il, appelant les élus à mettre fin aux querelles dans les conseils.

Au registre économique, +L’Opinion+ relève que la croissance économique nationale a connu une amélioration au cours du premier trimestre de 2017 à 3,8%, contre 1,6% par rapport à une année plus tôt, soutenue particulièrement par l'important rebondissement de l'activité agricole.

Selon le Haut-Commissariat au Plan, cité par le journal, la valeur ajoutée du secteur primaire en volume, corrigée des variations saisonnières, a augmenté de 12,1% durant la même période en 2017.

Pour sa part, +Al Bayane+ rapporte que la Fondation du Festival international du film de Marrakech (FIFM) a décidé de surseoir à la tenue de l'édition 2017 du Festival pour reprendre en 2018.

Cette décision a été prise "pour permettre au Festival d’aller de l’avant dans sa mission non seulement de promotion de l’industrie cinématographique marocaine, mais aussi d’ouverture vers les autres cultures, réalité incontournable de l’universalité du Septième Art", a expliqué la Fondation dans un communiqué à l'issue de son Conseil d’Administration et son Assemblée générale ordinaire.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MAROC
Diversité de sujets à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mercredi se focalisent sur nombre de sujets notamment le travail des enfants, l'élaboration du projet de loi de finances, la préservation de l’histoire et du patrimoine de Casablanca et le match choc entre le Maroc et le Portugal dans le cadre du Mondial russe.
Politique, économie et social au menu des quotidiens marocains La visite d’inspection de la MINURSO à Laayoune la situation économique, l'enquête nationale sur l'emploi du Haut-commissariat au plan (HCP), les défis liés à la bonne gouvernance et la ratification des conventions internationales constituent les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce mardi.
Economie, justice et sport au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce lundi consacrent de larges commentaires à la libéralisation du secteur des hydrocarbures, à la politique pénale, à la question de l'orientation des bacheliers et à la piètre performance des Lions de l’Atlas au Mondial 2018.
Sport et politique au menu des hebdomadaires marocains L'organisation de la coupe du monde de football 2026 et les relations maroco-nigérianes sont les principaux sujets traités par les hebdomadaires marocains parus ce samedi.
Sport et enfance au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent de larges commentaires à l'organisation de la coupe du monde de football 2026 et la journée mondiale contre le travail des enfants.
Economie et sport au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mercredi se focalisent sur nombre de sujets notamment la candidature du Maroc pour organiser la coupe du monde 2026, le modèle de développement économique national et la question de préservation des ressources hydriques.
La portée de la visite du président nigérian s’impose à la Une des quotidiens marocains La portée de la visite du président nigérian Muhammadu Buhari au Maroc constitue le principal sujet traité par les quotidiens marocains parus ce mardi.
Economie, enseignement et sport au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce lundi consacrent de larges commentaires aux implications de la campagne de boycott de certaines marques commerciales, à l'autorisation des établissements scolaires privés d’ouvrir des filières internationales, à la question de l’enseignement préscolaire constituent et la promotion de la candidature marocaine pour l’organisation du Mondial 2026.
Economie, culture et sport au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains Les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi consacrent de larges commentaires à la campagne de boycott de certains produits de consommation, la candidature du Maroc au Mondial 2026 et l'organisation de la 17ème édition du festival Mawazine.
Politique et économie s’imposent aux quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce vendredi se focalisent sur nombre de sujets avec un accent particulier sur la demande de démission, présentée par le ministre des Affaires générales et de la gouvernance, la coopération entre le Maroc et l'Union Africaine, la scène politique nationale, les répercussions de la campagne de boycott de certains produits et le plafonnement du prix des carburants.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous