BETA
Recherche personnalisée
English
Mercredi, 23 Mai 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 6/19/2017 2:07:13 PM ]  APANEWS

Cameroun - Societe

Vers la recapitalisation de MESSAPRESSE

La recapitalisation de la Messagerie de presse (MESSAPRESSE), filiale camerounaise du groupe français Presstalis a été retenue comme solution pour sauver cette société de la banqueroute au terme d’une double assemblée générale ordinaire et extraordinaire tenue à Douala, a-t-on appris lundi de source interne à l’entreprise.


Cette solution a été adoptée par les actionnaires, en l’occurrence, Presstalis et la Société de presse et d’édition du Cameroun (SOPECAM) pour que MESSAPRESSE qui contrôle le secteur de distribution de presse et de livres puisse poursuivre ses activités.

«On est prêt à ouvrir notre capital. Après, il faut voir dans quelles conditions ça peut s’imaginer », a déclaré Christian Carisey, directeur de l’international de Presstalis et président de MESSAPRESSE.

Cette assemblée générale extraordinaire survient dans un contexte où les relations entre MESSAPRESSE et les éditeurs de presse locaux sont tendus, car pendant que le premier situe les invendus à 80 %, les seconds accusent le distributeur de ne pas faire suffisamment d’efforts pour assurer une distribution optimum.

En avril dernier, l’entreprise qui a estimé son déficit annuel autour de 180 millions de francs FCA, avait demandé au gouvernement de prendre en charge ce déficit financier ou que la commission sur la vente des journaux soit relevée de 40% à 50%, à moins de ne plus assurer la distribution des titres locaux.

Ces propositions ont été rejetées par les éditeurs qui accusent notamment MESSAPRESSE de la mauvaise couverture nationale dans la distribution de la presse, d'où des perturbations observées dans ce secteur depuis quelque temps.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 CAMEROUN
La politique fait les choux gras de la presse camerounaise Les journaux camerounais parus mardi, au lendemain d’une journée fériée et chômée sur toute l’étendue du territoire, se focalisent sur la célébration contrastée de la Fête de l’unité sur fond de crise anglophone, au cours de laquelle le président Paul Biya a sorti sa dernière limousine hors de prix, mais également sur l’appel des États-Unis au même chef de l’État à passer la main après 37 ans de règne.
Les périls sur l’unité nationale en couverture des journaux camerounais A deux jours de la célébration des 46 ans de l’Unité nationale, les journaux camerounais parus vendredi braquent leurs projecteurs sur les menaces sécessionnistes qui continuent de peser sur les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.
La presse camerounaise aux couleurs du «vivre-ensemble» A la veille de la célébration des 46 ans de l’unité nationale, et en pleine crise identitaire de la communauté anglophone d’où s’élèvent des revendications sécessionnistes, les journaux camerounais parus jeudi se focalisent sur la notion de «vivre-ensemble» censée recréer les liens de solidarité et ramener la paix.
Ambiance de malaise en couverture des journaux camerounais Les titres des journaux camerounais parus mercredi ne sont guère réjouissants, de l’économie à la politique en passant par la guerre contre l’islamisme ou l’activisme sécessionniste.
Economie et société en couverture des journaux camerounais A en croire les contenus des journaux camerounais parus mardi, les nouvelles ne sont pas reluisantes sur le front de l’économie au même moment où l’unité nationale, à la veille de la fête national de l’indépendance, reste sous la menace des troubles sécessionnistes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.
Politique et crise anglophone en couverture des journaux camerounais Les batailles d’appareil avant l’élection présidentielle et la crise sécessionniste qui ne faiblit pas dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest constituent l’essentiel des contenus des journaux camerounais parus lundi.
Les journaux camerounais à fond dans la politique Au lendemain de la fête de l’Ascension, les journaux camerounais parus vendredi se focalisent sur les faits politiques, notamment la crise anglophone, la célébration de la Fête nationale et la nouvelle bataille de positionnement entre des alliés du régime.
Religion, économie et politique en couverture des journaux camerounais De la religion au social en passant par l’économie et la politique, les journaux camerounais parus mercredi affichent un menu bigarré.
Presse, politique et crise anglophone en couverture des journaux camerounais Les journaux camerounais parus jeudi se penchent sur l’état des médias locaux, à l’occasion de la Journée international de la liberté de presse, sans pour autant oublier la pression présidentielle ayant obligé certains sénateurs à s’appliquer la disposition sur le non-cumul des mandats à eux imposée par le président Paul Biya, et en restant préoccupés par la situation insurrectionnelle dans les régions anglophones.
Économie, politique et crise anglophone au menu des journaux camerounais La renationalisation du service public de l’eau potable, les dernières nouvelles de la crise anglophone dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest mais aussi la veillée d’armes pour la présidentielle occupent de larges espaces dans les journaux camerounais parus mercredi.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous