BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 23 Mai 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 5/17/2017 9:50:02 AM ]  APANEWS

Maroc - Societe

Santé et économie au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce mercredi s’intéressent à une panoplie de sujets notamment la situation du secteur de la santé, le mémorandum de la Banque mondiale sur le Maroc et la flexibilité du dirham.


+Al Bayane+, qui commente la situation du secteur de la santé au Maroc, écrit qu’au-delà des pénuries qui frappent le département de la santé, en termes de dispositif infrastructurel et surtout de ressources humaines, l’aspect défrayant toute la chronique est plutôt d’ordre comportemental, faisant remarquer que le secteur est taraudé par des pratiques quotidiennes pas toujours saines.

Il estime que la pénurie dans ce service social vital est criarde, déplorant que ni le budget sectoriel de l’Etat alloué ni le personnel en ressources humaines attribué ne sont conformes aux normes de l’Organisation mondiale de la santé.

Des panacées courageuses ont déjà été initiées, générant des colères, mais également des satisfactions dans les milieux de la société, relève-t-il.

+L’Economiste+ revient sur la présentation du mémorandum de la Banque mondiale sur le Maroc, relevant que ce document pointe, avec des chiffres édifiants, les coûts cachés, et demande que l’analyse de la politique industrielle soit faite.

Pour sa part, +Al Massae+ indique que la Banque centrale du Maroc poursuit sa démarche pour la libéralisation du dirham, relevant que cette mesure a suscité les critiques des experts et des analystes financiers qui craignent une répétition du scénario de l’Egypte et ses conséquences désastreuses sur l’économie.

La plupart des observateurs estiment que la libéralisation de la monnaie nationale comporte des risques pour l’économie du Maroc, note le journal, ajoutant que l’adoption de ce régime permettra aussi de diversifier l’économie et d’attirer les capitaux étrangers.

Il estime que cette question, qui déterminera l’orientation de l’économie nationale au cours des prochaines années, doit faire l’objet d’un débat au sein de la société.

+Le Matin+ rapporte que la Banque européenne d'investissement (BEI) et le groupe Attijariwafa bank sont en négociations avancées pour un accord de financement des projets des petites et Moyennes entreprises d’un montant de 100 millions d’euros.

Ce prêt est une ligne de crédit ayant pour objectif de soutenir le développement des PME ainsi que les entreprises de taille intermédiaire (Midcaps) marocaines, en améliorant leur accès au financement bancaire. Plus précisément, cette manne financière sera mise à la disposition des entreprises clientes ou futures clientes d’Attijariwafa bank, via des prêts ou du leasing, souligne la publication.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MAROC
Economie, sécurité et sport au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce lundi consacrent leurs Unes à divers sujets notamment la flexibilité de la monnaie locale, le renforcement des échanges d’informations entre différents services sécuritaires et la grève des employés des autoroutes.
Politique, Economie et administration publique au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains Les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi se focalisent sur nombre de sujets notamment l’agression physique du chef de mission adjoint près l'ambassade du Maroc à Castries (Sainte Lucie), le passage à un régime de change flexible, les effectifs de l'Administration publique et les réformes au Maroc.
L’actualité sociale s’impose à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains ce vendredi consacrent de gros commentaires aux résultats de la cartographie de la pauvreté, les enjeux de la croissance au Maroc et au bilan de l’Initiative nationale pour le Développement humain (INDH).
Moralisation de la vie publique et flexibilité de la monnaie à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce jeudi se focalisent sur nombre de sujets notamment le phénomène de la corruption, la moralisation de la vie publique, la réforme de la police et la flexibilité du dirham.
Santé et économie au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mercredi s’intéressent à une panoplie de sujets notamment la situation du secteur de la santé, le mémorandum de la Banque mondiale sur le Maroc et la flexibilité du dirham.
Economie et santé dominent la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mardi se focalisent sur divers sujets notamment le mémorandum de la Banque mondiale sur le Maroc, la situation du secteur de la santé et la politique fiscale du gouvernement.
Politique, économie et administration s’imposent à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce lundi consacrent de larges commentaires à la contribution du Maroc au maintien de la paix au niveau mondial, à la réforme de l'administration ainsi que sujets d'ordre économique.
Politique, environnement et éducation au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains Les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi se focalisent sur nombre de sujets notamment la situation du champ politique national, la question de l'environnement et les relations maroco-françaises, la réforme du statut général de la fonction publique et la situation du système éducatif national.
Politique et économie dominent la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce vendredi consacrent leurs Unes à des sujets d’ordre politique et économique notamment l’attaque perpétrée contre un convoi de la mission onusienne en République centrafricaine (MINUSCA), le changement de la cotation du dirham vers plus de flexibilité et les amendements apportés à la loi de finances.
Politique, économie et social au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mercredi se focalisent sur divers sujets notamment le soutien du Maroc à la candidature de la Côte d’Ivoire pour un siège de membre non permanent au CS de l’ONU, le stock de sécurité des produits pétroliers, la création d’un registre social unique pour les couches pauvres et les assises africaines du leasing.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous