BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 24 Avril 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 5/16/2017 11:10:19 AM ]  APANEWS

Sénégal - Societe

Le maire de Dakar et le FESMAN à la une de la presse sénégalaise

Le maire de Dakar, Kalifa Sall, emprisonné depuis le 7 mai dans le cadre de sa gestion de la caisse de la mairie de la capitale sénégalaise, est à nouveau ce mardi à la une des quotidiens sénégalais dont l’un d’eux fait la différence en levant un coin du voile sur les accusations de détournement du budget du dernier Festival mondial des arts nègres (FESMAN) organisé en décembre 2010 sous le régime du président sortant, Abdoulaye Wade.


‘’Durcissement des conditions de détention du maire de Dakar : Kalifa Sall se fâche’’, titre en manchette L’AS, montrant en même temps une photo où l’édile est loin d’être de bonne humeur.

Entre autres attitudes révélant sa colère, Khalifa Sall, selon le journal, ‘’refuse de recevoir (ses visites) aux parloirs’’ de la prison de Rebeuss à Dakar. Cette décision prise depuis lundi constitue, selon L’AS, ‘’une manière pour lui (le maire) de protester contre certaines restrictions de l’administration pénitentiaires’’. Elles ont pour nom la réduction ‘’du nombre de visites passé de 20 à 10 personnes par jour’’ et les ‘’visites au parloir en lieu et place des visites-contacts’’.

La radicalisation du maire a entrainé celle de ses partisans, notamment des femmes qui ont manifesté lundi soir devant le ministère de l’Intérieur. Ce mouvement d’humeur fait la une de plusieurs quotidiens, à l’image du Le Témoin qui s’inspirant de l’histoire arbore cette manchette : ‘’Comme les femmes de +Talataay Nder+ : Les amazones pro-Khalifa ont joué +Altiney Ndakarou+’’. Nder est un village du Walo (nord) dont les femmes avaient préféré le suicide à la captivité, sort que leur réservaient les Maures.

Montrant les femmes assises à même le sol, Le Témoin affiche ces sous-titres : ‘’Elles ont manifesté par surprise devant le ministère de l’Intérieur à quelques encablures du Palais - Les 18 manifestantes arrêtées puis libérées tard dans la soirée’’.

‘’Manifestation pour la libération de Khalifa : Les femmes au front’’ (Le Quotidien), ‘’Prolongation de l’affaire Khalifa Sall aux abords du ministère de l’Intérieur : 19 femmes de Taxawu Dakar arrêtées’’ (Sud Quotidien) et ‘’Prison de rebeuss : Khalifa Sall boude – 19 de ses +amazones+ arrêtées puis libérées’’.

L’autre grosse affaire du jour fait toute la une de Libération qui autour d’une photo grandeur nature de l’ex-président Abdoulaye Wade, titre : ‘’Fesman, un scandale financier sans précédent : Sur la piste des 105 milliards dilapidés par Wade’’.

‘’Les révélations du président Macky Sall sur les dépenses du FEMAN ne sont que la face connue d’une prédation financière jamais connue sous le Sénégal indépendant’’, écrit Libération qui révèle pêle-mêle que le budget initial de cinq milliards a été porté à 105 milliards, que sur cette manne supposée être payée à des prestataires il n’y a eu aucune trace d’appel d’offres, que la France et les Etats-Unis ont saisi le Sénégal pour des créances toujours impayées.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 SÉNÉGAL
15,809 milliards de la BM pour la protection du littoral sénégalais Le Sénégal et la Banque mondiale ont conclu, dimanche à Washington, lors des assemblées annuelles de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International, un accord de financement relatif au Projet d’investissement pour la résilience du littoral ouest-africain (WACA) pour un montant de 15,809 milliards FCFA (environ 24,100 millions d’Euros), a annoncé le ministère sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan.
La polémique sur la fin de la grève scolaire en exergue dans les quotidiens sénégalais La crise scolaire marquée d’une part, par la sortie du ministre de l’Education, Serigne Mbaye Thiam, et d’autre part, par la fissure de l’intersyndicale G6 de laquelle se sont démarqués certains syndicats qui annoncent la fin de la grève, est largement commentée par les quotidiens sénégalais parus lundi.
Les quotidiens sénégalais annoncent une plainte d’Idrissa Seck contre le parrainage La presse quotidienne sénégalaise parue samedi met le focus sur la plainte annoncée par l’opposant Idrissa Seck devant la Cour de justice de la Cedeao contre la loi sur le parrainage des candidatures à la présidentielle, votée le 19 avril par l’Assemblée nationale.
L’adoption du parrainage s’impose aux quotidiens sénégalais Le vote d’hier de la loi sur le parrainage des candidatures à la présidentielle par l’Assemblée nationale (avec 120 voix pour) est largement commenté par les quotidiens sénégalais parus vendredi.
La révolte contre le parrainage fait les choux gras des quotidiens sénégalais Les divergences autour du projet de loi sur le parrainage des candidatures aux élections, dont le vote est prévu ce matin à l’Assemblée nationale, mais avec des manifestations en vue, font la Une des quotidiens sénégalais parus jeudi.
Les quotidiens sénégalais à fond sur la « veillée d’armes » autour du parrainage La presse quotidienne sénégalaise parue mercredi se focalise sur les combats en vue du vote par les députés, ce 19 avril 2018, du projet de loi sur le parrainage des candidatures aux élections.
La politique règne à la Une des quotidiens sénégalais La presse quotidienne sénégalaise reçue mardi à APA accorde un traitement de faveur aux sujets politiques.
La sortie de l’ancien Pm Aminata Touré sur le parrainage à la Une au Sénégal Les divergences suscitées par la loi sur le parrainage des candidatures à la présidentielle, qui devra obliger chaque candidat à collecteur 1% de signatures des électeurs, alimentent toujours les quotidiens sénégalais parus lundi, insistant ainsi sur la sortie de l’ancien Premier ministre, Aminata Touré.
Le parrainage toujours en exergue dans les quotidiens sénégalais Les quotidiens sénégalais parus samedi mettent toujours le focus sur le parrainage des candidatures à la présidentielle, insistant sur les contestations qu’elle soulève de la part de l’opposition et de la société civile.
La répression d’une marche d’enseignants et le parrainage résument l’actualité sénégalaise Les quotidiens sénégalais reçus vendredi à APA mettent en exergue divers sujets, dont la répression hier d’une marche interdite des enseignants à Ziguinchor (Sud).
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous