BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 20 Février 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 5/16/2017 11:10:19 AM ]  APANEWS

Sénégal - Societe

Le maire de Dakar et le FESMAN à la une de la presse sénégalaise

Le maire de Dakar, Kalifa Sall, emprisonné depuis le 7 mai dans le cadre de sa gestion de la caisse de la mairie de la capitale sénégalaise, est à nouveau ce mardi à la une des quotidiens sénégalais dont l’un d’eux fait la différence en levant un coin du voile sur les accusations de détournement du budget du dernier Festival mondial des arts nègres (FESMAN) organisé en décembre 2010 sous le régime du président sortant, Abdoulaye Wade.


‘’Durcissement des conditions de détention du maire de Dakar : Kalifa Sall se fâche’’, titre en manchette L’AS, montrant en même temps une photo où l’édile est loin d’être de bonne humeur.

Entre autres attitudes révélant sa colère, Khalifa Sall, selon le journal, ‘’refuse de recevoir (ses visites) aux parloirs’’ de la prison de Rebeuss à Dakar. Cette décision prise depuis lundi constitue, selon L’AS, ‘’une manière pour lui (le maire) de protester contre certaines restrictions de l’administration pénitentiaires’’. Elles ont pour nom la réduction ‘’du nombre de visites passé de 20 à 10 personnes par jour’’ et les ‘’visites au parloir en lieu et place des visites-contacts’’.

La radicalisation du maire a entrainé celle de ses partisans, notamment des femmes qui ont manifesté lundi soir devant le ministère de l’Intérieur. Ce mouvement d’humeur fait la une de plusieurs quotidiens, à l’image du Le Témoin qui s’inspirant de l’histoire arbore cette manchette : ‘’Comme les femmes de +Talataay Nder+ : Les amazones pro-Khalifa ont joué +Altiney Ndakarou+’’. Nder est un village du Walo (nord) dont les femmes avaient préféré le suicide à la captivité, sort que leur réservaient les Maures.

Montrant les femmes assises à même le sol, Le Témoin affiche ces sous-titres : ‘’Elles ont manifesté par surprise devant le ministère de l’Intérieur à quelques encablures du Palais - Les 18 manifestantes arrêtées puis libérées tard dans la soirée’’.

‘’Manifestation pour la libération de Khalifa : Les femmes au front’’ (Le Quotidien), ‘’Prolongation de l’affaire Khalifa Sall aux abords du ministère de l’Intérieur : 19 femmes de Taxawu Dakar arrêtées’’ (Sud Quotidien) et ‘’Prison de rebeuss : Khalifa Sall boude – 19 de ses +amazones+ arrêtées puis libérées’’.

L’autre grosse affaire du jour fait toute la une de Libération qui autour d’une photo grandeur nature de l’ex-président Abdoulaye Wade, titre : ‘’Fesman, un scandale financier sans précédent : Sur la piste des 105 milliards dilapidés par Wade’’.

‘’Les révélations du président Macky Sall sur les dépenses du FEMAN ne sont que la face connue d’une prédation financière jamais connue sous le Sénégal indépendant’’, écrit Libération qui révèle pêle-mêle que le budget initial de cinq milliards a été porté à 105 milliards, que sur cette manne supposée être payée à des prestataires il n’y a eu aucune trace d’appel d’offres, que la France et les Etats-Unis ont saisi le Sénégal pour des créances toujours impayées.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 
Les quotidiens camerounais à fond sur la sortie d’un dignitaire du régime et la CAN 2019 La sortie tonitruante, dans un magazine panafricain, d’un dignitaire du régime, Victor Mukete, qui rame à contre-courant des options gouvernementales sur la crise anglophone, mais également la démission du chef de projet du complexe sportif d’Olembé, qui doit notamment accueillir les cérémonies d’ouverture et la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football messieurs 2019,alimentent les journaux camerounais parus lundi.
Les sujets politiques dominent la Une des journaux ivoiriens Les journaux quotidiens ivoiriens parus, lundi, offrent un menu essentiellement composé de sujets politiques allant de la vie des partis à la composition de la Commission électorale indépendante (CEI) en passant par les prochaines échéances locales.
Diversité de sujets à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce lundi consacrent de larges commentaires à l’accord de pêche Maroc-UE, l'action des partis, la production des lois, les mesures gouvernementales en faveur de la population de Jerada et l’énergie solaire.
Le décès du cinéaste Idrissa Ouédraogo monopolise la Une des quotidiens burkinabè Les journaux burkinabè de ce lundi consacrent essentiellement leurs unes au décès, la veille à Ouagadougou, du réalisateur Idrissa Ouédraogo.
Les sujets politiques s’offrent la Une des quotidiens sénégalais La presse quotidienne sénégalaise parvenue lundi à APA traitent en priorité de l’actualité politique.
Le dialogue politique s’impose aux quotidiens togolais Les pourparlers entre le pouvoir et l’opposition qui s’ouvrent, ce lundi à Lomé, en présence du président ghanéen font les choux gras de la presse togolaise parue lundi.
Manifs et grève à la Une de la presse électronique guinéenne La presse électronique guinéenne parcourue lundi par APA accorde une place de choix à la menace de l’opposition d’appeler aux manifestations de rue, plus de deux semaines après les élections locales du 04 février 2018, et à la grève générale déclenchée partout en Guinée par une branche dissidente du syndicat de l’éducation.
La visite d’IBK à Koutiala et la sécurité tiennent en haleine la presse malienne Les quotidiens maliens de ce lundi partagent leur Une entre la visite du président Ibrahim Boubacar Keïta à Koutiala, et la sécurité.
La presse en ligne fait le bilan des travaux du comité préparatoire du dialogue politique Les sites d’informations du Togo consacrent leur une, ce samedi, au bilan des deux premiers jours des travaux du comité préparatoire du dialogue politique qui s’ouvre lundi à Lomé.
L’inhumation de l’assistant Zango et Chambre de commerce, au menu de la presse en ligne burkinabè La presse burkinabè, notamment celle en ligne, commente ce samedi, le bilan de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina (CCI-BF), dressée la veille à Ouagadougou, au cours d’une rencontre, sans oublier l’inhumation d’un assistant de police, assassiné quatre jours plus tôt.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous