BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 19 Juin 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 5/16/2017 11:09:00 AM ]  APANEWS

Burkina-Faso - Societe

La suspension du procès de Blaise Compaoré et ses ministres en vedette dans les quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè commentent largement, ce mardi, le procès de l’ex-président burkinabè Blaise Compaoré et des ministres de son dernier gouvernement qui a débouché sur une nouvelle suspension, en attendant la décision du Conseil constitutionnel.


«Procès gouvernement Compaoré: En attendant le verdict des Sages», arbore en sa manchette, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso.

Selon ce confrère, le procès du dernier gouvernement de Luc Adolphe Tiao avait repris hier lundi 15 mai 2017 devant la Haute cour de justice siégeant dans la salle d’audience n°2 du Tribunal de grande instance de Ouagadougou.

Le même journal fait remarquer qu’il y avait une baisse d’affluence au Tribunal, avant d’indiquer: «Et Guy Hervé Kam (avocats des familles des victimes, Ndlr) entra en scène».

De son côté, Aujourd’hui au Faso affiche: «Procès répression insurrection populaire : Reporté sine die en attendant le Conseil constitutionnel».

Le journal relate que suite au refus de la HCJ, chargée de juger les ex-ministres du gouvernement Tiao III, de saisir le Conseil constitutionnel (CC), seule institution habilitée à statuer sur les requêtes posées par la défense, les conseils ont saisi directement ladite institution.

Sidwaya, le quotidien national, croit aussi savoir que «l’audience (a été) suspendue à cause de la saisine du Conseil constitutionnel».

Le journal privé Le Quotidien ne dit pas autre chose lorsqu’il mentionne en première page : «Procès des membres du gouvernement Tiao 3 devant la Haute cour de justice: l’audience suspendue en attendant la décision du Conseil constitutionnel».

A lire Sidwaya, avant la décision de la HCJ de «surseoir au jugement pour se référer, comme souhaité, au Conseil constitutionnel, les avocats des familles des victimes ont déposé un recours aux fins de pouvoir se constituer en partie civile».

Le journal rapporte également les propos de Me Guy Hervé Kam, avocat des familles des victimes, qui estime qu’«il est temps d’intervenir pour mettre chacun face à ses responsabilités».

Pour sa part, Le Pays, un autre quotidien privé, publie la déclaration de Me Arnaud Ouédraogo, avocat, sous le titre : «Procès de Blaise Compaoré et son dernier gouvernement : +Hissons la justice au-dessus de nos petites vanités+».

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 BURKINA-FASO
Crise au ministère des finances et examens scolaires, sujets phares des journaux burkinabè Les examens scolaires session 2018, entamés la veille, et la crise qui sévit au ministère en charge de l’Economie et des Finances sont les deux principaux sujets à la une des quotidiens burkinabè parvenus à APA, ce mardi matin.
Salaires des fonctionnaires et attaques terroristes alimentent les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè évoquent, ce lundi, les attaques terroristes simultanées perpétrées, le weekend écoulé, dans les régions de l’Est et du Centre-est, sans oublier les conclusions de la conférence nationale sur les salaires des fonctionnaires, tenue du 12 au 14 juin à Ouagadougou.
La presse en ligne burkinabè commente la conférence sur les salaires des fonctionnaires La Conférence nationale sur le système de rémunérations des agents de la fonction publique au Burkina Faso, qui s’est déroulée du 12 au 14 juin 2018, constitue l’un des sujets phares abordés par la presse en ligne burkinabé ce vendredi.
La conférence nationale sur les salaires des fonctionnaires fait l’actualité au Burkina La conférence nationale sur le système de rémunération des agents de la fonction publique, entamée la veille à Ouagadougou, constitue le principal sujet à la Une des quotidiens burkinabè de ce mercredi.
Terrorisme et fronde sociale s’invitent à la une des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè parvenus à APA ce mardi matin commentent l’actualité nationale marquée par la fronde sociale, notamment la conférence nationale sur les salaires des fonctionnaires et la marche des commerçants à Ouagadougou, sans oublier le terrorisme, avec la libération d’un enseignant par ses ravisseurs, dans la région du Sahel et l’appel à témoins lancé par la gendarmerie.
Magistrature et grève se partagent les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce lundi traitent essentiellement de la fronde sociale et des sanctions infligées à des magistrats par le conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).
Justice et syndicalisme aliment la presse en ligne burkinabè Les journaux en ligne burkinabè traitent, ce samedi, de syndicalisme, avec la suspension du mouvement d’humeur des agents du ministère en charge des finances et de justice marquée par les décisions du conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).
Otages, politique et syndicalisme en couverture des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè continuent de commenter, ce vendredi, la crise au sein du ministère de l’Economie, sans oublier les sujets liés à la politique et à la sécurité notamment la libération du pasteur Pierre Boéna et les siens enlevés par des terroristes dans la région du Sahel.
Politique et économie en exergue dans les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè évoquent, ce jeudi, des sujets essentiellement liés à l’économie et à la politique.
Grève au ministère des finances et police municipale meublent les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè parus mercredi commentent la manifestation, la veille, des policiers municipaux de Ouagadougou, sans oublier la sortie de la ministre en charge de l’Economie et des Finances à propos du mouvement d’humeur au sein de son département ministériel.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous