BETA
Recherche personnalisée
English
Lundi, 23 Avril 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 5/8/2017 10:20:16 AM ]  APANEWS

Sénégal - Societe

La politique fait les choux gras des quotidiens sénégalais

Les dissensions notées au sein du parti au pouvoir, l’Alliance pour la République (Apr), sur les investitures pour les élections législatives du 30 juillet 2017, ainsi que la coalition de l’opposition pour ces mêmes élections, dominent la Une des quotidiens sénégalais reçus lundi à APA.


«Audiences tous azimut au Palais-Macky rappelle les Républicains à l’alliance», titre L’As, qui fait également état d’un week-end Apr d’unité à Thiès (Ouest), mais que l’ex-ministre de l’Energie était le grand absent.

Nos confrères informent qu’en lieu et place du Secrétariat exécutif national (Sen) de l’Apr qui s’annonçait périlleux, le chef de l’Etat a reçu son frère Aliou Sall, maire de Dakar, le député Moustapha Diakhaté et le Secrétaire d’Etat à la Communication, Yakham Mbaye.

A la Une du Témoin, M. Diakhaté estime qu’ «il est temps que le président siffle la fin de la récréation». Dans ce journal, Aliou Sall affirme avoir tourné la page des investitures après qu’il a été empêché par le président Sall d’être tête de liste à Guédiawaye (Banlieue).

Le report de la réunion du Sen de l’Apr vendredi dernier intéresse L’Observateur qui explique «comment Macky a évité la confrontation».

Ce journal révèle la piqûre du président qui a neutralisé Aliou Sall, Yakham, Cissé Lô et Moustapha Diakhaté.

S’agissant de la crise à l’Apr, du pétrole, des législatives et de la coalition de l’opposition Mankoo Taxawu Sénégal, le journal EnQuête affiche le ministre de la jeunesse, Mame Mbaye Niang, qui est «toutes griffes dehors».

De l’avis du ministre, «il n’y a pas de crise d’autorité à l’Apr. Le président va siffler al fin de la récréation. La coalition de l’opposition est un conglomérat de dealers à la recherche de butin».

De son côté, Sud Quotidien informe que leader du Grand parti, «Malick Gakou (est) investi par l’opposition» comme tête de liste départementale à Guédiawaye.

Au même moment, Walfadjri écrit que «Benno s’enlise dans la crise» à cause des pugilats à l’Apr et aux premières défections.

L’élection présidentielle française se paie la Une du Quotidien qui note que «Macron Marine Le Pen». «Avec 65% des voix, il fait comme Macky en 2012», commente le journal.

Toutes choses qui font dire au Soleil que «la France ouvre une nouvelle page politique».

Pour Libération, «élu président de la France, hier, Macron Marine Le Pen». «Le jeune Macron face aux vieux présidents africains», indique Walfadjri.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 SÉNÉGAL
Les quotidiens sénégalais annoncent une plainte d’Idrissa Seck contre le parrainage La presse quotidienne sénégalaise parue samedi met le focus sur la plainte annoncée par l’opposant Idrissa Seck devant la Cour de justice de la Cedeao contre la loi sur le parrainage des candidatures à la présidentielle, votée le 19 avril par l’Assemblée nationale.
L’adoption du parrainage s’impose aux quotidiens sénégalais Le vote d’hier de la loi sur le parrainage des candidatures à la présidentielle par l’Assemblée nationale (avec 120 voix pour) est largement commenté par les quotidiens sénégalais parus vendredi.
La révolte contre le parrainage fait les choux gras des quotidiens sénégalais Les divergences autour du projet de loi sur le parrainage des candidatures aux élections, dont le vote est prévu ce matin à l’Assemblée nationale, mais avec des manifestations en vue, font la Une des quotidiens sénégalais parus jeudi.
Les quotidiens sénégalais à fond sur la « veillée d’armes » autour du parrainage La presse quotidienne sénégalaise parue mercredi se focalise sur les combats en vue du vote par les députés, ce 19 avril 2018, du projet de loi sur le parrainage des candidatures aux élections.
La politique règne à la Une des quotidiens sénégalais La presse quotidienne sénégalaise reçue mardi à APA accorde un traitement de faveur aux sujets politiques.
La sortie de l’ancien Pm Aminata Touré sur le parrainage à la Une au Sénégal Les divergences suscitées par la loi sur le parrainage des candidatures à la présidentielle, qui devra obliger chaque candidat à collecteur 1% de signatures des électeurs, alimentent toujours les quotidiens sénégalais parus lundi, insistant ainsi sur la sortie de l’ancien Premier ministre, Aminata Touré.
Le parrainage toujours en exergue dans les quotidiens sénégalais Les quotidiens sénégalais parus samedi mettent toujours le focus sur le parrainage des candidatures à la présidentielle, insistant sur les contestations qu’elle soulève de la part de l’opposition et de la société civile.
La répression d’une marche d’enseignants et le parrainage résument l’actualité sénégalaise Les quotidiens sénégalais reçus vendredi à APA mettent en exergue divers sujets, dont la répression hier d’une marche interdite des enseignants à Ziguinchor (Sud).
Les quotidiens sénégalais à fond sur le procès de l’imam Ndao pour terrorisme Le procès de l’imam Alioune Badara Ndao et Cie, jugés pour des affaires liées au terrorisme, continue de faire les choux gras des quotidiens sénégalais parus jeudi.
Le procès de l’imam Ndao pour terrorisme alimente les quotidiens sénégalais La presse quotidienne sénégalaise parvenue, mercredi à APA, traite d’une diversité de sujets dominés par le procès de l’imam Alioune Badara Ndao et Cie pour des affaires liées au terrorisme.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous