BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 27 Juin 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 5/8/2017 10:15:58 AM ]  APANEWS

Burkina-Faso - Societe

L’élection de Macron en France commentée par les quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè de ce lundi ont largement commenté l’élection de Emmanuel Macron en France, à l’issue du second tour de la présidentielle tenue la veille.


«France : Macron élu président», se contente de titrer le journal Le Quotidien qui relate que l’élection présidentielle française s’est déroulée le 7 mai 2017 à Ouagadougou dans l’enceinte de l’Institut français.

Pour sa part, Aujourd’hui au Faso informe que Macron a été élu 8e président de la Ve république française, ajoutant qu’il s’agit de «l’irrésistible et irréversible ascension d’un Homme politique non identifié (HOPNI)».

Selon l’éditorialiste de ce quotidien, l’HOPNI s’explique par deux raisons, «même s’il faut en sus, une herméneutique, la science des interprétations selon son mentor intellectuel Paul Ricoeur, pour en saisir d’autres».

Les deux raisons, de l’avis de Aujourd’hui au Faso, sont d’abord, le fait qu’il «incarne, non la synthèse droite-gauche, tant il s’est montré tantôt libéral, tantôt dirigiste…», ensuite, «son insouciance juvénile, son désir de plaire à tout le monde, son programme +pas clair+…».

Quant à L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, il arbore en sa manchette : «Macron président : Cure de jouvence à l’Elysée».

Le commentateur du journal fait remarquer que «quand après avoir démissionné du gouvernement Valls où, pourtant, il était confortablement installé à Bercy, l’un des maroquins les plus convoités de la République, Emmanuel Macron, avait baptisé le mouvement qu’il venait de créer +En marche+, sauf à jouer les prophètes après coup, il était sans doute loin de s’imaginer que cette marche serait victorieuse aussi rapidement».

De son côté, Le Pays, un autre quotidien privé, affiche à sa Une, la photo de Emmanuel Macron, les bras en l’air, célébrant sa victoire après la proclamation des résultats.

Le journal mentionne en guise de titre : «Ce qu’il faut savoir sur le piratage de son équipe». Et de s’interroger : «Macron évitera-t-il de marcher sur les bijoux des dictateurs africains ?».

Dans la même vague, le quotidien national Sidwaya se demande: «Election de Emmanuel Macron : que peut espérer l’Afrique ?».

Ce confrère consacre aussi son éditorial à cette actualité en titrant : «Missive à Emmanuel Macron».

Dans l’écrit, l’auteur croit savoir que «le candidat du mouvement +En marche+ aura assurément du pain sur la planche», avant de conclure que «le nouveau président de la République française doit agir pour l’intérêt de l’Afrique et non uniquement pour celui de la France ou de l’Europe».

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 BURKINA-FASO
La presse en ligne burkinabè commente la célébration de la fête d’Aid el Fitr La presse digitale du Burkina Faso, a commenté, ce lundi, la célébration la veille, de la fête musulmane marquant la fin du jeûne du mois de Ramadan.
Thomas Sankara et actions sociales au menu de la presse burkinabè La presse burkinabè commente, ce samedi, l’actualité relative à des cérémonies de remise de soutien à des personnes vulnérables, sans oublier l’audience accordée par le président Kaboré au comité international pour le mémorial Thomas Sankara.
Justice et religion en vedette dans les journaux burkinabè Les quotidiens burkinabè ont évoqué, ce vendredi, l’actualité nationale relative au mois du jeûne musulman ainsi qu’à la justice marquée par certaines décisions concernant le procès qui implique l’ex-président Blaise Compaoré et des ministres de son dernier gouvernement.
Divers sujets au menu des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè présentent, ce jeudi, des menus divers dominés, toutefois, par le football marqué par le transfert du gardien de but des Etalons et l’économie, avec l’adoption en Conseil des ministres, la veille, d’un programme d’urgence pour la région du Sahel du pays.
Sankara, Assemblée nationale et examens scolaires au menu des quotidiens burkinabè Les journaux burkinabè de ce mercredi évoquent, comme principaux sujets, le démarrage de la session 2017 du Baccalauréat, l’ouverture de la session extraordinaire de l’Assemblée nationale, sans oublier de commenter les résultats de la contre-expertise sur les restes supposés du défunt président, le capitaine Thomas Sankara.
Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba monopolise la Une des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè, parvenus à APA ce mardi matin, consacrent leurs manchettes au Premier ministre (PM), Paul Kaba Thiéba, qui a animé, la veille, une conférence de presse à Ouagadougou.
Organisations de la société civile et président du Faso en vedette dans la presse burkinabè Les journaux burkinabè reçus à APA ce lundi matin, traitent de plusieurs sujets, avec un accent particulier sur la récente rencontre entre le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, et les Organisations de la société civile (OSC).
Lutte contre la désertification et Hadj 2017, en couverture des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè ont évoqué ce vendredi l’organisation du pèlerinage à la Mecque 2017, objet d’une conférence de presse, la veille à Ouagadougou, de même que la tenue de la Journée internationale de la lutte contre la désertification que vient d’abriter le Burkina Faso.
Visite du président malien à Ouagadougou et Haute cour de justice, au menu des quotidiens La presse burkinabè continue de commenter, ce jeudi, la décision du Conseil constitutionnel au sujet de la Haute cour de justice, sans oublier d’évoquer la visite du président malien Ibrahim Boubacar Keita (IBK), à Ouagadougou, pour prendre part à la Journée mondiale de lutte contre la désertification (JMLCD).
Justice et lutte contre la corruption, au menu des quotidiens burkinabè Les journaux burkinabè ont évoqué ce mercredi, divers sujets dont la conférence de presse du Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC), sans oublier de revenir sur le verdict du Conseil constitutionnel à propos du dossier judiciaire des ministres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous