BETA
Recherche personnalisée
English
Vendredi, 23 Juin 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 3/20/2017 11:13:48 AM ]  APANEWS

Mali - Societe

la conférence d’entente nationale à la Une des journaux

Les journaux maliens de ce lundi reviennent sur la Conférence d’entente nationale dont la date a été fixée vendredi dernier, en conseil des ministres extraordinaire, pour se dérouler dans la période du 27 mars au 2 avril.


L’impasse dans la mise en place des autorités intérimaires à Tombouctou et Taoudénit est aussi un sujet d’intérêt pour les quotidiens maliens.

‘’Conférence d’entente nationale du 27 mars au 2 avril, le Mali prend date avec l’histoire’’, lit-on à la Une du quotidien privé Info-Matin.

Cette deuxième conférence d’entente nationale de l’histoire du Mali, après celle organisée dans les années 90 après la chute de la dictature, était très attendue dans le pays.

Ainsi le quotidien Le Républicain, réputé proche de l’opposition, nous rappelle les réserves de l’opposition qui met en avant « l’absence de rapports d’observateurs indépendants sur l’exécutions des engagements. »

L’opposition dénonce aussi « une manœuvre pour faire entériner de facto l’Azawad comme réalité socioculturelle. »

Le journal Nouvel Horizon, pointe du doigt le principal parti d’opposition et la CNAS-FASO HERE de l’ancien premier ministre Zoumana Sacko comme étant les formations politiques qui ont le plus de réserves sur la tenue de ladite conférence. Et le confrère de se demander si ces deux partis ne vont pas « boycotter ces assisses ? ».

Depuis plus de deux semaines, c’est l’impasse pour ce qui concerne la mise en place des autorités intérimaires à Tombouctou et Taoudénit. Le blocage est l’œuvre du groupe armé ‘’Coalition pour la justice de l’Azawad’’ (CJA), qui entend ainsi exiger son inclusion dans le processus.

Le journal l’Indicateur du Renouveau indique que la visite du ministre de la Défense, Abdoulaye Idrissa Maiga, à Tombouctou est une tentative « pour l’ultime déblocage. »

Le quotidien gouvernemental l’Essor explique que la délégation ministérielle et des autorités locales ont eu une rencontre avec les éléments du CJA qui ont bloqué de force la mise en place des autorités intérimaires. Le journal ne donne aucune piste de solution issue de la rencontre, pendant que Mohamed Ag Idwal, membre du bureau national du CJA déclare dans les colonnes du journal Nouvel Horizon : « Le gouvernement du Mali doit être pragmatique car la CJA ne s’attèle pas aux propositions verbales. »

Il est ainsi sous-entendu qu’aucune solution n’est près d’être trouvée.

Les journaux se sont intéressés également à la dernière visite en tant que Sous-secrétaire général des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix du Français Hervé Ladsous.

Dans l’Essor, le diplomate onusien qui sera remplacé à ce poste par une autre Français, Jean Pierre Lacroix, note les progrès réalisés par le Mali sur le chemin de la paix.

Info-Matin titre : « Les adieux d’un diplomate controversé. » En effet le diplomate « a été critiqué dans sa gestion de la crise au Mali. », relève le journal.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MALI
Les quotidiens maliens traitent de politique et de la crise dans le Nord L’actualité politique avec le report du référendum constitutionnel, et la crise qui continue de secouer le Nord Mali, occupent la Une des quotidiens parus vendredi.
Le report du référendum focalise l’attention des quotidiens maliens Les quotidiens maliens parus ce jeudi commentent abondamment la décision du conseil des ministres tenu hier mercredi de reporter le référendum de révision constitutionnelle, initialement prévue le 9 juillet prochain.
Procès en diffamation du Sphinx et référendum en couverture des journaux maliens Le procès en diffamation que le député Karim Keita, député et fils du président de la République, a intenté au directeur de publication du journal le Sphinx, et dont le verdict a été prononcé la veille, fait ce mercredi la couverture principale des quotidiens qui n’oublient, toutefois, pas la controverse sur le projet de révision constitutionnelle.
Les journaux maliens à fond sur l’attaque terroriste de dimanche à Bamako Les quotidiens maliens parus ce mardi reviennent largement sur l’attaque terroriste qui a visé le campement Kangaba à la périphérie de Bamako dimanche dernier, mais ils n’oublient pas de s’intéresser aux affrontements intercommunautaires dans la région de Mopti, au centre du Mali.
Le premier ministre et la contestation contre la révision constitutionnelle à la Une des journaux maliens Les quotidiens maliens de ce vendredi sont revenus largement sur le vote, par les députés, de la déclaration de politique générale du premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga de même qu’à la vague de contestations contre le référendum de révision constitutionnelle prévu le 9 juillet prochain.
Le procès du journal le Sphinx à la une des quotidiens Les quotidiens maliens parus ce jeudi font la part belle au procès en diffamation que Karim Keita, député à l’assemblée nationale et fils du président de la république, a intenté à l’hebdomadaire le Sphinx dont Adama Dramé est le directeur de publication.
le premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga en vedette dans les journaux Le premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga, dont la déclaration de politique générale a été présentée lundi aux députés, est à la une de la plupart des journaux parus ce mardi.
Les protestations contre la révision constitution toujours à la Une des journaux Les journaux maliens de lundi s’intéressent aux différentes manifestations contre le projet de révision constitutionnelle dont le référendum est prévu le 9 juillet prochain.
La manifestation contre la révision constitutionnelle à la une des journaux maliens Les journaux maliens parus vendredi reviennent largement sur la manifestation organisée la veille contre la révision constitutionnelle dont le référendum est prévu le 9 juillet prochain.
Le général Didier Dacko en vedette dans la presse malienne La nomination, mercredi lors du conseil des ministres, du général de division et chef d’Etat-major des armées maliennes, Didier Dacko, comme commandant de la future force conjointe du G5 sahel a été unanimement saluée par les journaux du Mali qui s’intéressent également à la situation sécuritaire du pays.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous