BETA
Recherche personnalisée
English
Dimanche, 23 Avril 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 3/15/2017 2:04:50 PM ]  APANEWS

Mali - Societe

La crise du foot et des sujets divers se côtoient dans les colonnes des journaux

Les quotidiens maliens de ce mercredi s’intéressent essentiellement à la crise qui mine le football du pays, au front social marqué par plusieurs grèves et la coupure de l’électricité à l’Assemblée nationale pour non-paiement de factures.


Info-Matin, à propos de la crise du football, met l’accent sur la mise en place, mardi, d’un comité provisoire de gestion de 19 membres.

Sidy Diallo, membre du Comité olympique, est nommé à la tête de ce comité provisoire relève le journal qui indique que le ministre des sports Housseini Amion Guindo, dément les rumeurs de l’annulation de la dissolution du bureau de la fédération malienne de football.

A l’Indépendant, autre quotidien malienne, le ministre a déclaré : « j’ai évoqué un sursis à l’application de la décision (de dissolution du bureau de la fédération) et non une annulation. La crise demeure malgré un début de dialogue avec la FIFA font remarquer les journaux.

Le Républicain titre sur la grève illimitée du secteur de la santé au Mali et « le silence coupable du gouvernement. » Le journal plutôt proche de l’opposition, affiche sur sa manchette les photos du ministre de la Santé, Marie Madeleine Togo, et Mamady Kané, secrétaire général du Syndicat national de la santé. Le journal s’indigne : « même si le service minimum est assuré, cela ne suffit pas », écrit-il rappelant les dommages que peut créer la grève illimitée déclenchée le jeudi 9 mars.

Le journal Le Combat s’est montré très original avec une caricature montrant le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, une main tirée par le patron de l’Union nationale des travailleurs du Mali et l’autre tirée par un ex- rebelle enturbanné. En guise de commentaire le journal écrit : ‘’Front politico-sécuritaire au Nord, front socio-économique au Sud ; le Mali pris en sandwich.’’

Il fait allusion à la multiplication des grèves (surtout les grèves illimitées pour les médecins, en cours, et celle des magistrats achevée il y a quelques semaines, de même que la situation dans le Nord qui ne s’apaise pas dans un contexte de recrudescence des attaques de la rébellion.

Enfin ce fait divers qui défraye la chronique. Cela est arrivé lundi à Bamako, l’électricité de l’Assemblée nationale a été brièvement coupée.

Le Combat écrit à ce propos : « Pour plus de 20 millions de FCFA de factures impayées, EDM (énergie du Mali), débranche l’Assemblée nationale ».

Le Républicain dit ne pas comprendre pourquoi cela est arrivé alors que l’Assemblée a « un budget annuel de 15 milliard de FCFA. » Le journal proche de l’opposition tire à boulets rouges sur les députés : « comment peut-on voter des lois et exiger leurs applications quand on ne s’acquitte pas de ses dettes ? », s’insurge-t-il.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MALI
L’expulsion des mauvais payeurs des logements sociaux à la une de la presse malienne L’expulsion, la veille, des mauvais payeurs des logements sociaux fait ce vendredi la une des quotidiens maliens qui s’intéressent également à la mise en place effective des autorités intérimaires de Taoudéni et Tombouctou.
Divers sujets au menu des journaux maliens Les quotidiens maliens parus ce jeudi traitent de divers sujets allant de la politique à la sécurité en passant le front social.
L’attaque contre l’armée malienne toujours à la Une Les quotidiens maliens parus ce mercredi s’intéressent principalement à l’attaque, mardi, contre l’armée malienne à Gourma-Rharouss dans le nord du pays.
Le front social à la une des journaux maliens Le front social revient à la une des quotidiens parus ce lundi à la faveur de la levée par les médecins de leur mot d’ordre de grève illimitée là où les enseignants du supérieur persistent dans leur boycott du travail déclenché depuis le 4 avril dernier.
Le processus de paix et les réactions après la formation du nouvel exécutif alimentent les journaux maliens Les quotidiens maliens parus vendredi s’intéressent au processus de paix en cours dans le pays et les différentes réactions suscitées par la formation, cette semaine, du nouveau gouvernement.
L’ultimatum des centrales syndicales au gouvernement à la Une La presse malienne de ce jeudi s’intéresse au front social en ébullition au Mali et en particulier à l’ultimatum d’une semaine que l’Union des travailleurs du Mali (UNTM) et la centrale syndicale des travailleurs du Mali ont lancé aux autorités.
Une diversifiée dans les quotidiens maliens L’attente d’un nouveau gouvernement 72 heures après la nomination d’Abdoulaye Idrissa Maiga comme nouveau Premier ministre, occupe la Une des quotidiens maliens de ce mardi.
La nomination du premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga à la Une Tous les quotidiens maliens parus ce lundi évoquent la nomination, samedi, de Abdoulaye Idrissa Maiga comme nouveau premier ministre en remplacement de Modibo Keita.
Sécurité et politique en vedette dans les journaux maliens La situation sécuritaire nationale ainsi que le très attendu remaniement ministériel sont en tête d’affiche dans les colonnes des quotidiens maliens de ce vendredi.
Menu diversifié dans la presse malienne Le front social, la condamnation du directeur de publication de l’hebdomadaire ‘’le Figaro du Mali’’ pour diffamation à l’endroit du président de l’assemblée nationale ainsi que divers autres sujets sont abordés par la presse malienne parue ce jeudi.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous