BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 21 Septembre 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 3/15/2017 10:24:35 AM ]  APANEWS

Sénégal - Societe

L'affaire Khalifa Sall et une émeute de jeunes conducteurs de moto à la Une au Sénégal

L'affaire de l'emprisonnement du maire de Dakar Khalifa Sall qui attend d'être entendu par le Doyen des juges sur le fond du dossier concernant la gestion caisse d'avance de la municipalité de la capitale sénégalaise, continue d'intéresser les quotidiens.


"Khalifa attendu au fond" titre L'Observateur qui annonce en sous-titre "le maire de Dakar face au Doyen des juges, ce vendredi". Le journal donne aussi la parole aux soutiens du maire de Dakar mais aussi à un haut responsable de l'Alliance pour la République (APR), Mbaye Ndiaye, vivement critiqué par certains cadres du parti présidentiel pour avoir déclaré que Khalifa Sall doit ses déboires à son opposition au pouvoir".

Du côté des soutiens c'est le maire de Grand Yoff, quartier d'origine de Khalifa Sall qui se pose en bouclier. "Grand Yoff n'acceptera pas d'être brimée. Elle marchera à chaque fois que de besoin", déclaré Madiop Diop, l'édile de ce quartier de Dakar.

Sur le même dossier, le quotidien L'Enquête dont la Une est illustrée par une photo de Khalifa Sall, l'air pensif, fait remarquer que "le juge accélère la cadence", annonçant lui aussi que le maire de Dakar et ses co-inculpés seront auditionnés jeudi et vendredi.

Selon l'Enquête, "le doyen des juges ne semble pas trainer le pas dans l'instruction du dossier de la caisse d'avance de la mairie de Dakar".

Le journal rappelle à ce propos que la justice a retenu contre M. Sall et ses co-inculpés les faits suivants de : "association de malfaiteurs, détournement de deniers publics portant sur 1,8 milliard CFA, escroquerie portant sur des deniers publics, blanchiment et faux et usage de faux en écriture administrative et de commerce". Des accusations que le maire et ses soutiens ne cessent de réfuter, criant à une cabale politique pour briser la carrière de l'édile de la capitale.

"Macky charge lourdement Khalifa" titre en gros caractères le quotidien L'AS qui rapporte ces propos du chef de l'Etat sur l'affaire Khalifa Sall : "si l'argent annoncé dans le cadre du projet ''Lait à l'école'' a été utilisé, tous les enfants de la ville auraient eu des diarrhées". Selon le journal, Macky Sall a tenu ces propos lors d'une rencontre avec ses alliés de la coalition "Benno Bok Yakaar".

"Macky Sall défie toute personne de fournir la preuve qu'il met sous le coude un quelconque rapport de la redoutable Inspection générale d'Etat à l'exception du dossier du Fesman". Et le président Sall d'annoncer à cette occasion des poursuites contre sept maires.

Les quotidiens réservent aussi une large couverture à la révolte des conducteurs de moto de la ville de Kolda (Sud-Est) qui ont saccagé le commissariat et le Trésor public de la cité suite à une altercation d'un des leurs avec un agent des forces de sécurité.

Les ''Jakartamen'' perdent le contrôle titre Le Quotidien qui annonce le saccage du commissariat de police, du domicile du commissaire et du Trésor. La situation a été rétablie grâce à l'intervention de l'armée, la police étant débordée, relate le journal.

"L'armée sauve la police" titre le journal Sud Quotidien dont la Une est illustrée par une photo des manifestants. Selon ce journal, les conducteurs de moto accusent les policiers d'avoir perpétré sur un des leurs des actes qui auraient pu entrainer sa mort.

Le quotidien Le Témoin va plus loin dans ce dossier qu'il lie à d'autres événements malheureux survenu dans l'Est du pays.

"Après Kédougou, Kolda s'embrase" titre ce journal montrant lui aussi des manifestants érigeant des barricades.

Les quotidiens s'interressent aussi à l'autoroute ''Ila Touba" dont la livraison sera faite avant décembre 2018 sera l'entreprise chinoise chargée des travaux qui était recue par le président Macky Sall. Cette information fait la Une du quotidien national Le Soleil qui titre ''L'autoroute Ila Touba sera livrée avant décembre 2018".

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 SÉNÉGAL
Le discours de Macky Sall sur les Rohingyas charme les quotidiens sénégalais Le discours sur les Rohingyas prononcé par le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, hier, à la 72session de l’Organisation des Nations Unies (ONU) se paie la Une des quotidiens sénégalais parus jeudi.
Les notes du Fmi à l’économie sénégalaise se paient la Une des quotidiens La Sortie hier d’Ali Mansoor, chef de la délégation du fonds monétaire international (Fmi), sur les bons et mauvais points de l’économie sénégalaise, est largement commentée par les quotidiens parus mercredi.
La politique tient en haleine les quotidiens sénégalais La presse quotidienne sénégalaise parvenue, mardi à APA, met en exergue l’actualité politique marquée par divers sujets.
Les derniers hommages à Djibo Kâ et la politique meublent la Une des quotidiens sénégalais La presse sénégalaise parvenue lundi à APA se focalise sur la levée du corps, samedi dernier, de l’ancien ministre Djibo Leyti Kâ, et sur l’actualité politique.
La politique résume l’actualité sénégalaise Les sujets politiques dament le pion aux autres faits dans les quotidiens sénégalais parvenus samedi à APA.
Les quotidiens sénégalais partagés entre l’installation des nouveaux députés et le décès de Djibo Kâ L’installation, hie, de la 13ème législature du Sénégal, ainsi que le décès le même jour de Djibo Leyti Kâ (DLK), ancien ministre d’Etat et président de l’Union du renouveau démocratique (Urd), se partagent la Une des quotidiens parvenus vendredi à APA.
Les quotidiens racontent la rencontre entre Macky Sall et ses nouveaux députés La rencontre, hier, entre le chef de l’Etat, Macky Sall, et les députés de sa coalition Benno Bokk Yakaar (BBY), à la veille de l’installation ce jeudi de la 13ème législature occupe la Une des quotidiens sénégalais parus jeudi.
La presse soulève la polémique sur la nomination d’Aliou Sall à la Caisse des consignations La polémique suscitée par la nomination, lundi dernier lors du Conseil des ministres, d’Aliou Sall, frère du Chef de l’Etat, au poste de Directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), fait le menu des quotidiens sénégalais parus mercredi.
Nommé Dg de la Caisse des dépôts et consignations, Aliou Sall en vedette dans les quotidiens Le maire de Guédiawaye (banlieue dakaroise), Aliou Sall, par ailleurs frère du Chef de l’Etat, fait les choux gras des quotidiens parus mardi qui traitent en priorité de sa nomination, hier lors du Conseil des ministres, au poste de Directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc).
Les réactions et frustrations nées du nouveau gouvernement en vedette dans les journaux sénégalais Les réactions et frustrations suscitées par la deuxième équipe du Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne font ce lundi la une des journaux sénégalais qui réservent également une large place à la qualification en quarts de finale de l’Afrobasket des Lions, après un parcours sans faute de trois victoires pour autant de sorties durant la phase de poule.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous