BETA
Recherche personnalisée
English
Samedi, 25 Mars 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 3/13/2017 11:25:47 AM ]  APANEWS

Mali - Societe

La révision constitutionnelle, sujet phare dans la presse

La plupart des quotidiens parus ce lundi ont évoqué le projet de révision de la constitution malienne pour lequel l’Assemblée nationale a été saisie vendredi à l’issu d’un conseil des ministres extraordinaire.


La grève illimitée des médecins et agents de santé ainsi que des sujets divers sont aussi traités.

Le journal Le Combat ouvre le bal sur le sujet de la révision de la constitution avec ce titre : « vers un parlement bicaméral au Mali », livrant au passage les grandes lignes du projet de loi portant révision de la constitution de 1992.

Il s’agit notamment de la création du Sénat et de la Cour des comptes, mais aussi de la suppression du Haut conseil des collectivités territoriale et de la Haute Cour de justice de la liste des 8 institutions de la République.

Le projet de loi, passé en conseil des ministres extraordinaire vendredi, est à présent sur la table des députés pour examen et adoption.

Dans son éditorial, le quotidien l’Indicateur du Renouveau indique que le projet de révision constitutionnelle donne lieu à beaucoup d’interrogations et met en avant « la surcharge institutionnelle avec la création d’un Sénat budgétivore et inefficace » pour soutenir son argumentation.

Abondant dans le même sens, le journal Le Républicain parle d’une réforme constitutionnelle qui « intrigue les Maliens. »

En effet, poursuit le journal, « l’objet et le timing » posent problème. D’autres journaux applaudissent par contre le projet de révision constitutionnelle, voyant en elle l’occasion de donner « un nouveau souffle à notre constitution veille d’un quart de siècle. »

La grève illimitée des médecins et agents de santé déclenchée le jeudi 9 mars sur l’ensemble du territoire national, continue de faire couler beaucoup d’encre.

Le quotidien les Echos a choisi à ce propos de faire sa Une sur le « drame des patients. »

Dans un reportage, ce quotidien livre le récit d’une personne hypertendue, qui s’apitoie sur son sort faute de voir son médecin. Son cas est d’autant inquiétant qu’on est en « période de chaleur, néfaste pour la maladie. », écrit le journal.

L’Indicateur du Renouveau va au-delà du calvaire des patients informant qu’aucune négociation en vue de reprendre le travail n’a réellement commencé. La même source rappelle l’espoir suscité par l’annonce de la tenue d’un conseil des ministres extraordinaire vendredi.

Cet espoir a été « déçue », car la grève illimitée n’était pas au menu dudit conseil des ministres extraordinaire.

Le journal L’Indépendant révèle une histoire de fraude au sein de la douane malienne. Ce sont des camions-citernes qui sont au centre du système de fraude, d’après le quotidien.

« L’informatique est utilisée pour attribuer de vrais faux numéros voire effacer simplement les traces des citernes devant effectuer les formalités de douane », explique le journal. Ces citernes livrent directement leurs produits (pétroliers) à la consommation. Le journal estime que cette fraude fait perdre à l’Etat « 53 milliards de FCFA. »

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MALI
La bonne gouvernance en vedette dans les journaux maliens Les journaux maliens parus ce vendredi s’intéressent particulièrement à l’opération ‘’main propre’’ initiée par le ministre des Finances et de l’Economie et qui s’est soldée déjà par le limogeage de beaucoup de directeurs des finances et du matériel (DFM).
Processus de paix et histoire de mœurs à la une des journaux maliens Les journaux maliens de ce mercredi parlent notamment du processus de paix en cours dans le pays et du procès d’une histoire de mœurs dans laquelle est cité le président de l’assemblée nationale, Issiaka Sidibé.
L’anniversaire du coup d’Etat de 2012 en tête d’affiche La presse malienne de ce mercredi traite en priorité du 5ème anniversaire du coup d’Etat du capitaine Amadou Haya Sanogo et compagnie.
La Conférence d’entente nationale sujet-phare de la presse malienne Comme c’est le cas depuis l’annonce de son ouverture le 27 mars prochain, la Conférence d’entente nationale est toujours ce mardi un sujet de grand intérêt pour la presse malienne qui n’oublie pas l’assassinat d’un chef militaire du MNLA.
la conférence d’entente nationale à la Une des journaux Les journaux maliens de ce lundi reviennent sur la Conférence d’entente nationale dont la date a été fixée vendredi dernier, en conseil des ministres extraordinaire, pour se dérouler dans la période du 27 mars au 2 avril.
le projet de révision constitutionnelle domine les débats dans la presse Les journaux parus ce vendredi au Mali évoquent essentiellement le projet de loi portant révision de la constitution de 1992, examiné vendredi 10 février en conseil des ministres extraordinaire et déposé sur la table l’Assemblée nationale dont une session extraordinaire en cours devra examiner et adopter le projet de loi.
L’affaire de mœurs à l’Assemblée nationale la Une La presse malienne de ce jeudi s’intéresse principalement au volet judiciaire de l’affaire de mœurs dans laquelle est cité le président de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé.
La crise du foot et des sujets divers se côtoient dans les colonnes des journaux Les quotidiens maliens de ce mercredi s’intéressent essentiellement à la crise qui mine le football du pays, au front social marqué par plusieurs grèves et la coupure de l’électricité à l’Assemblée nationale pour non-paiement de factures.
La nouvelle attaque contre l’armée malienne dans le nord à la Une Les quotidien maliens parus ce mardi traitent de l’attaque contre l’armée, lundi dans le nord du pays, faisant au moins deux soldats tués, et abordent aussi le front social en « ébullition».
La révision constitutionnelle, sujet phare dans la presse La plupart des quotidiens parus ce lundi ont évoqué le projet de révision de la constitution malienne pour lequel l’Assemblée nationale a été saisie vendredi à l’issu d’un conseil des ministres extraordinaire.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous