BETA
Recherche personnalisée
English
Vendredi, 23 Juin 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 3/13/2017 11:25:47 AM ]  APANEWS

Mali - Societe

La révision constitutionnelle, sujet phare dans la presse

La plupart des quotidiens parus ce lundi ont évoqué le projet de révision de la constitution malienne pour lequel l’Assemblée nationale a été saisie vendredi à l’issu d’un conseil des ministres extraordinaire.


La grève illimitée des médecins et agents de santé ainsi que des sujets divers sont aussi traités.

Le journal Le Combat ouvre le bal sur le sujet de la révision de la constitution avec ce titre : « vers un parlement bicaméral au Mali », livrant au passage les grandes lignes du projet de loi portant révision de la constitution de 1992.

Il s’agit notamment de la création du Sénat et de la Cour des comptes, mais aussi de la suppression du Haut conseil des collectivités territoriale et de la Haute Cour de justice de la liste des 8 institutions de la République.

Le projet de loi, passé en conseil des ministres extraordinaire vendredi, est à présent sur la table des députés pour examen et adoption.

Dans son éditorial, le quotidien l’Indicateur du Renouveau indique que le projet de révision constitutionnelle donne lieu à beaucoup d’interrogations et met en avant « la surcharge institutionnelle avec la création d’un Sénat budgétivore et inefficace » pour soutenir son argumentation.

Abondant dans le même sens, le journal Le Républicain parle d’une réforme constitutionnelle qui « intrigue les Maliens. »

En effet, poursuit le journal, « l’objet et le timing » posent problème. D’autres journaux applaudissent par contre le projet de révision constitutionnelle, voyant en elle l’occasion de donner « un nouveau souffle à notre constitution veille d’un quart de siècle. »

La grève illimitée des médecins et agents de santé déclenchée le jeudi 9 mars sur l’ensemble du territoire national, continue de faire couler beaucoup d’encre.

Le quotidien les Echos a choisi à ce propos de faire sa Une sur le « drame des patients. »

Dans un reportage, ce quotidien livre le récit d’une personne hypertendue, qui s’apitoie sur son sort faute de voir son médecin. Son cas est d’autant inquiétant qu’on est en « période de chaleur, néfaste pour la maladie. », écrit le journal.

L’Indicateur du Renouveau va au-delà du calvaire des patients informant qu’aucune négociation en vue de reprendre le travail n’a réellement commencé. La même source rappelle l’espoir suscité par l’annonce de la tenue d’un conseil des ministres extraordinaire vendredi.

Cet espoir a été « déçue », car la grève illimitée n’était pas au menu dudit conseil des ministres extraordinaire.

Le journal L’Indépendant révèle une histoire de fraude au sein de la douane malienne. Ce sont des camions-citernes qui sont au centre du système de fraude, d’après le quotidien.

« L’informatique est utilisée pour attribuer de vrais faux numéros voire effacer simplement les traces des citernes devant effectuer les formalités de douane », explique le journal. Ces citernes livrent directement leurs produits (pétroliers) à la consommation. Le journal estime que cette fraude fait perdre à l’Etat « 53 milliards de FCFA. »

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MALI
Les quotidiens maliens traitent de politique et de la crise dans le Nord L’actualité politique avec le report du référendum constitutionnel, et la crise qui continue de secouer le Nord Mali, occupent la Une des quotidiens parus vendredi.
Le report du référendum focalise l’attention des quotidiens maliens Les quotidiens maliens parus ce jeudi commentent abondamment la décision du conseil des ministres tenu hier mercredi de reporter le référendum de révision constitutionnelle, initialement prévue le 9 juillet prochain.
Procès en diffamation du Sphinx et référendum en couverture des journaux maliens Le procès en diffamation que le député Karim Keita, député et fils du président de la République, a intenté au directeur de publication du journal le Sphinx, et dont le verdict a été prononcé la veille, fait ce mercredi la couverture principale des quotidiens qui n’oublient, toutefois, pas la controverse sur le projet de révision constitutionnelle.
Les journaux maliens à fond sur l’attaque terroriste de dimanche à Bamako Les quotidiens maliens parus ce mardi reviennent largement sur l’attaque terroriste qui a visé le campement Kangaba à la périphérie de Bamako dimanche dernier, mais ils n’oublient pas de s’intéresser aux affrontements intercommunautaires dans la région de Mopti, au centre du Mali.
Le premier ministre et la contestation contre la révision constitutionnelle à la Une des journaux maliens Les quotidiens maliens de ce vendredi sont revenus largement sur le vote, par les députés, de la déclaration de politique générale du premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga de même qu’à la vague de contestations contre le référendum de révision constitutionnelle prévu le 9 juillet prochain.
Le procès du journal le Sphinx à la une des quotidiens Les quotidiens maliens parus ce jeudi font la part belle au procès en diffamation que Karim Keita, député à l’assemblée nationale et fils du président de la république, a intenté à l’hebdomadaire le Sphinx dont Adama Dramé est le directeur de publication.
le premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga en vedette dans les journaux Le premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga, dont la déclaration de politique générale a été présentée lundi aux députés, est à la une de la plupart des journaux parus ce mardi.
Les protestations contre la révision constitution toujours à la Une des journaux Les journaux maliens de lundi s’intéressent aux différentes manifestations contre le projet de révision constitutionnelle dont le référendum est prévu le 9 juillet prochain.
La manifestation contre la révision constitutionnelle à la une des journaux maliens Les journaux maliens parus vendredi reviennent largement sur la manifestation organisée la veille contre la révision constitutionnelle dont le référendum est prévu le 9 juillet prochain.
Le général Didier Dacko en vedette dans la presse malienne La nomination, mercredi lors du conseil des ministres, du général de division et chef d’Etat-major des armées maliennes, Didier Dacko, comme commandant de la future force conjointe du G5 sahel a été unanimement saluée par les journaux du Mali qui s’intéressent également à la situation sécuritaire du pays.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous