BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 27 Juin 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 3/9/2017 11:27:57 AM ]  APANEWS

Mali - Societe

Le football en vedette dans la presse malienne

Au lendemain de la dissolution du comité exécutif de la Fédération malienne de football par le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo, les journaux, parus ce jeudi, ont, contrairement à leur habitude, fait leurs manchettes sur le sport.


Ils n’oublient, toutefois pas, la situation sécuritaire du pays et l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 sahel.

Ainsi, le quotidien national L’Essor estime qu’en prenant la décision de dissoudre le comité exécutif de la fédération malienne de football, ‘’le ministre des sports siffle la fin de la récréation.’’

Selon le journal, les rumeurs de cette dissolution circulaient depuis plusieurs semaines, après ‘’le ras-le-bol de ce conflit interminable que rien ne justifiait.’’

D’après toujours L’Essor, les sanctions de la fédération contre des dirigeants sportifs sont une cause immédiate de la crise.

Pour sa part, l’Indépendant parle de ‘’tournant majeur dans la crise du football malien.’’ A ce conflit qui a duré plusieurs années sont venus se greffer les mauvais résultats enregistrés par les équipes maliennes dans les compétitions continentales dont les deux exemples les plus récents sont les éliminations prématurées du Mali en phase de groupe de la CAN junior il y a quelques jours et de la CAN au Gabon en janvier.

Info-Matin relève que ‘’cette décision historique’’ de dissoudre le bureau de la fédération intervient alors que la décision du tribunal arbitral du sport est attendue le 20 mars prochain sur cette crise du football malien.

Sur un tout autre sujet, le quotidien les Echos écrit : ‘’l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel (Burkina, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) se précise’’.

Le confrère s’est fait l’écho d’une réunion des chefs d’état-major des armées des 5 pays hier à Bamako. A l’issue de cette réunion, le général Didier Dacko, chef d’état-major du Mali a déclaré : ‘’un chronogramme d’opérations conjointes a établi, mais on ne donnera pas de détails.’’ Mais les décisions issues de cette réunion doivent être soumises d’abord aux chefs d’Etat pour validation.

Toujours au plan sécuritaire, le Républicain livre l’analyse de la situation par Tiébilé Dramé, leader de l’opposition. Pour ce dernier, il faut ‘’sortir du déni des réalités pour reconnaitre que le Mali n’est pas sur le chemin de la paix.’’

L’opposant, un des hommes politiques les plus virulents contre le régime d’Ibrahim Boubacar Keita, peint un tableau sécuritaire sombre. Il demande au président et au gouvernement de prendre ‘’la pleine mesure des dangers qui menacent notre pays et des risques de déliquescence de l’Etat.’’

Comme à son habitude Tiébilié Dramé étaie son analyse avec des chiffres : ‘’entre le 1er janvier et le 05 mars 2017, 193 personnes ont perdu la vie au cours de 36 attaques armés. 21 de ces attaques ont eu lieu au centre du pays, entrainant la mort de 77 personnes’’

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MALI
Divers sujet au menu de la presse Divers sujets allant de la mise en œuvre de l’accord de paix à la libération d’un otage suédois en passant par la situation sécuritaire dans le pays, sont au menu des quotidiens maliens de ce mardi.
Les quotidiens maliens traitent de politique et de la crise dans le Nord L’actualité politique avec le report du référendum constitutionnel, et la crise qui continue de secouer le Nord Mali, occupent la Une des quotidiens parus vendredi.
Le report du référendum focalise l’attention des quotidiens maliens Les quotidiens maliens parus ce jeudi commentent abondamment la décision du conseil des ministres tenu hier mercredi de reporter le référendum de révision constitutionnelle, initialement prévue le 9 juillet prochain.
Procès en diffamation du Sphinx et référendum en couverture des journaux maliens Le procès en diffamation que le député Karim Keita, député et fils du président de la République, a intenté au directeur de publication du journal le Sphinx, et dont le verdict a été prononcé la veille, fait ce mercredi la couverture principale des quotidiens qui n’oublient, toutefois, pas la controverse sur le projet de révision constitutionnelle.
Les journaux maliens à fond sur l’attaque terroriste de dimanche à Bamako Les quotidiens maliens parus ce mardi reviennent largement sur l’attaque terroriste qui a visé le campement Kangaba à la périphérie de Bamako dimanche dernier, mais ils n’oublient pas de s’intéresser aux affrontements intercommunautaires dans la région de Mopti, au centre du Mali.
Le premier ministre et la contestation contre la révision constitutionnelle à la Une des journaux maliens Les quotidiens maliens de ce vendredi sont revenus largement sur le vote, par les députés, de la déclaration de politique générale du premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga de même qu’à la vague de contestations contre le référendum de révision constitutionnelle prévu le 9 juillet prochain.
Le procès du journal le Sphinx à la une des quotidiens Les quotidiens maliens parus ce jeudi font la part belle au procès en diffamation que Karim Keita, député à l’assemblée nationale et fils du président de la république, a intenté à l’hebdomadaire le Sphinx dont Adama Dramé est le directeur de publication.
le premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga en vedette dans les journaux Le premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga, dont la déclaration de politique générale a été présentée lundi aux députés, est à la une de la plupart des journaux parus ce mardi.
Les protestations contre la révision constitution toujours à la Une des journaux Les journaux maliens de lundi s’intéressent aux différentes manifestations contre le projet de révision constitutionnelle dont le référendum est prévu le 9 juillet prochain.
La manifestation contre la révision constitutionnelle à la une des journaux maliens Les journaux maliens parus vendredi reviennent largement sur la manifestation organisée la veille contre la révision constitutionnelle dont le référendum est prévu le 9 juillet prochain.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous