BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 23 Mai 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 3/8/2017 10:40:01 AM ]  APANEWS

Sénégal - Societe

Les quotidiens à fond sur l’inculpation de Khalifa Sall

Les quotidiens sénégalais parus mercredi mettent l’accent sur l’inculpation, hier, du maire socialiste de Dakar, Khalifa Sall, placé également sous mandat de dépôt par le doyen des juges d’instruction du Tribunal de grande instance de Dakar, pour «association de malfaiteurs, détournement de deniers publics, escroquerie portant sur des deniers publics et faux et usage de faux» dans l’affaire de la gestion de la caisse d’avance de la ville de Dakar.


«Khalifa Sall placé sous mandat de dépôt, hier-Le maire à Rebeuss», titre EnQuête, expliquant que le juge a retenu contre lui les chefs d’accusation d’association de malfaiteurs, de détournement de deniers publics, d’escroquerie portant sur des deniers publics et de blanchiment.

Rappelant que le maire de Dakar est envoyé en prison, nos confrères de L’Observateur donnent «les détails du face à face entre Khalifa et le juge».

Ce journal note de sérieuses contestations dans le cabinet de Samba Fall, et indique que le Doyen des juges a rejeté les observations de la défense. «Les deux comptables publics échappent à la prison», renchérit journal.

«Khalifa Sall et cinq de ses collaborateurs sous mandat de dépôt», écrit Le Soleil dans sa manchette.

«Le maire de Dakar placé sous mandat de dépôt hier-Khalifa dans la caisse», constate Sud Quotidien.

Pour Le Quotidien, «Khalifa est consigné à Rebeuss» en même que temps que cinq de ses collaborateurs, mais que la défense dénonce une instrumentalisation de la justice.

Ce qui fait dire à Libération que «le Doyen des juges décime la mairie de Dakar». Quoi qu’il en soit, Le Témoin voit «Khalifa Sall au gnouf !»

Mais pour Walfadjri, c’est «Macky (qui) envoie Khalifa en prison».

Après le mandat de dépôt de Khalifa Sall, L’As constate «une révolte à Dakar» ponctuée par des émeutes à Grand-Yoff et à la Patte d’Oie.

Revenant sur la corruption à l’Iaaf, Libération informe que «Dakar rejette une commission rogatoire de Paris».

Parlant de titres fonciers, Walfadjri informe qu’il n’y a que «122.206 détenteurs sur 14 millions de Sénégalais».

Le Soleil se focalise sur la tournée économique du Chef de l’Etat dans le Nord et fait état de «110 milliards de f cfa pour électrifier 2.800 villages».

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 SÉNÉGAL
La politique, sujet phare des quotidiens sénégalais L’actualité politique dominée par les investitures aux élections législatives du 30 juillet 2017, se paie la Une des quotidiens sénégalais parus lundi.
Le meeting de l’opposition à la une de la presse sénégalaise du 20 mai Le meeting de l’opposition organisé vendredi après-midi à Dakar fait pratiquement, ce samedi, la une de la presse sénégalaise qui tout en rivalisant de titres pour traduire l’ambiance de cette manifestation et les déclarations tenues à cette occasion, n’oublie pas de servir la réplique du parti au pouvoir.
Le passage du PM devant les députés en vedette dans la presse sénégalaise Le passage, la veille, du Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, devant l’assemblée nationale où il été beaucoup question de recherche pétrolière et de contrat de prospection de l’or noir fait principalement ce vendredi la une des quotidiens sénégalais dont certains n’ont pu s’empêcher de revenir sur l’inédit viol de la fillette de 18 mois.
Le lancement d’un mouvement politique à la une de la presse sénégalaise L’avocate maître Aïssata Tall Sall est ce jeudi à la une de pratiquement tous les quotidiens sénégalais qui parlent du lancement prévu samedi de son mouvement dénommé ‘’Osez l’avenir’’ qui, n’étant ni de la mouvance présidentielle ni de l’opposition réunie dans ‘’Manko wattu Sénégal’’, compte aller tout seul aux législatives du 30 juillet prochain.
L’affaire Khalifa Sall, faits de société et politique au menu des quotidiens sénégalais ‘’L’affaire Khalifa Sall’’, liée à l’inculpation du maire de Dakar, pour de présumés détournements de biens publics, occupe toujours la Une de la presse sénégalaise, qui partage cette actualité avec la politique et des faits de société.
Le maire de Dakar et le FESMAN à la une de la presse sénégalaise Le maire de Dakar, Kalifa Sall, emprisonné depuis le 7 mai dans le cadre de sa gestion de la caisse de la mairie de la capitale sénégalaise, est à nouveau ce mardi à la une des quotidiens sénégalais dont l’un d’eux fait la différence en levant un coin du voile sur les accusations de détournement du budget du dernier Festival mondial des arts nègres (FESMAN) organisé en décembre 2010 sous le régime du président sortant, Abdoulaye Wade.
Macky Sall en vedette dans les quotidiens sénégalais Le président de la République, Macky Sall, alimente les quotidiens sénégalais parus lundi qui recueillent ainsi sa sortie, hier, sur la gouvernance du pétrole et du gaz.
Une diversité de sujets au menu des quotidiens sénégalais Divers sujets relatifs à la politique et aux faits de société sont mis en exergue par les quotidiens sénégalais parvenus vendredi à APA.
L’incendie mortel aux Parcelles assainies enflamme la Une des quotidiens sénégalais La presse sénégalaise parue jeudi met le focus sur l’incendie survenu, hier aux Parcelles assainies de Dakar, dans lequel cinq enfants d’une même famille ont péri.
Economie, faits divers et politique tiennent en haleine les quotidiens sénégalais La presse sénégalaise parvenue mercredi à APA propose un menu varié, dominé par l’économie, les faits divers et la politique.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous