BETA
Recherche personnalisée
English
Dimanche, 26 Mars 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 1/31/2017 12:02:57 PM ]  APANEWS

Bénin - Societe

Religion, politique et grève à la une des quotidiens béninois

L’interdiction faite par le pouvoir aux communautés religieuses d’occuper les voies et espaces publics pour diverses manifestations continue d’alimenter le sensible débat religieux relayé à fond par les quotidiens de ce mardi qui abordent par ailleurs, les questions de la mise en œuvre du programme d’actions du gouvernement Talon et les mouvements de grève en cours dans le secteur des enseignements maternel et primaire.


« Interdiction de manifestations de foi dans la rue : le gouvernement n’est contre aucune religion », affiche à sa une La Nation rapportant ainsi les propos du ministre de l’intérieur et la Sécurité publique, Sacca Lafia.

« Nos rues ne peuvent plus être exposées à l’expression de la foi », renchérit le ministre Djogbénou dans les colonnes du même journal.

« Après le déguerpissement sur les voies publiques : le ‘’Bénin Révélé’’ en mode interdiction des manifs religieuses », ironise La Priorité.

Cette décision fâche le Conseil supérieur islamique du Bénin, précise Fraternité qui relaie ‘’le cri de cœur de la communauté musulmane’’.

« Une politique de deux poids deux mesures », fustige La Source de l’Info soulignant qu’il faut également délocaliser les ‘’Tolègba’’ qui jonchent les rues au Bénin.

« Les musulmans s’opposent à la décision et appellent tous les fidèles musulmans à investir les rues tous les vendredis pour prier », renseigne Matin Libre et Le Télégramme.

Pour le Potentiel, il convient d’éviter un amalgame inutile car poursuit le quotidien, les prières n’ont jamais été interdites, mais plutôt à toutes les religions, l’occupation des lieux publics pour implorer Dieu.

« Le gouvernement n’a jamais interdit les prières », pense savoir Nord-sud quotidien soutenu par La nouvelle Expression et Soleil Bénin info.

Et le Matin de souligner que le malentendu prend des proportions inquiétantes au sujet de l’occupation des lieux publics par les communautés religieuses. ’’Cette affaire prend une ampleur inquiétante’’, analyse le canard.

« Polémique au sujet de l’interdiction des manifestations religieuses sur les voies publiques : Tévoédjrè appelle à l’arbitrage de la Cour constitutionnelle », indique pour sa part Le Matinal. Dans les colonnes du journal, le professeur Albert Tévoédjrè recommande aux protagonistes de saisir les sages de la Cour Constitutionnelle pour trancher ce débat sulfureux sur la religion.

« Le gouvernement est ouvert au dialogue », souffle L’Actualité toujours sur le même sujet.

La mise en œuvre du Programme d’actions du gouvernement (PAG) fait jaser à cause de certaines réformes difficiles à supporter par les citoyens moyens. Ce qui amène le quotidien Matin Libre à se demander si le PAG est porteur d’une lutte contre la pauvreté ou contre les pauvres.

« Adoption des réformes institutionnelles et politiques : la longue attente », insiste de son côté le Matin.

Selon le confrère du journal Le Matin, les réformes institutionnelles et politiques présentées comme préalables à la réalisation du PAG tardent à entrer dans sa phase d’opérationnalisation depuis l’installation le 6 mai 2016 d’une commission de réflexion qui a déposé son rapport.

« Refus d’égrenage du coton graine : 33.000 tonnes dans l’impasse à Nikki », informe le Matinal.

Au sujet de la grève qui a cours dans le secteur des enseignements maternel et primaire, Nord-Sud Quotidien note que les enseignants durcissent le ton.

« Le débrayage reprend ce jour dans les écoles maternelles et primaires », ajoute Le Potentiel même si La Priorité fait savoir que le ministre Salimane Karimou met en garde les fauteurs de troubles.

« Les enseignants sont divisés », souligne Le choix tandis là où le Matinal note que les grévistes multiplient leurs stratégies.

« Installation d’un roi parallèle sur le trône des Kobourous à Parakou, 37 personnes arrêtées, 5 déposées en prison », informe le Télégramme.

« Intoxication au cours d’un exercice spirituel des fidèles de l’église de Bananè : une enquête judiciaire pour situer les responsabilités », titre le Progrès.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 BÉNIN
Les quotidiens béninois à fond sur la révision de la Constitution Le débat sur le projet de réforme constitutionnelle enflamme les colonnes des quotidiens béninois qui relaient à fond les prises de positions et regards croisés des acteurs politiques et techniciens du droit.
La révision de la Constitution à la une des quotidiens béninois Restés jusque-là inconnus du grand public, les principaux aménagements constitutionnels contenus dans le projet de loi portant révision de la constitution du 11 décembre 1990 font débat dans les quotidiens béninois qui révèlent sommairement quelques points du texte de loi que le gouvernement Talon veut soumettre aux députés.
Religion, politique et grève à la une des quotidiens béninois L’interdiction faite par le pouvoir aux communautés religieuses d’occuper les voies et espaces publics pour diverses manifestations continue d’alimenter le sensible débat religieux relayé à fond par les quotidiens de ce mardi qui abordent par ailleurs, les questions de la mise en œuvre du programme d’actions du gouvernement Talon et les mouvements de grève en cours dans le secteur des enseignements maternel et primaire.
Religion, armée et blanchiment d’argent en vedette dans les quotidiens béninois L’interdiction faite par le préfet du Littoral aux fidèles musulmans de tenir les prières dans les rues et le fumant débat religieux qui s’en est suivi ainsi que la question d’agents fictifs au sein de l’armée et de blanchiment d’argent alimentent les colonnes des quotidiens béninois de ce lundi.
Opérations de déguerpissement et sanction de douaniers au menu des quotidiens béninois L’opération de déguerpissement des espaces publics, la mise aux arrêts de rigueur de douaniers corrompus ainsi que les grandes décisions issues du conclave gouvernemental de mercredi font le menu des quotidiens béninois parus ce jeudi dans les kiosques.
Diplomatie et trafic de drogue à la une des quotidiens béninois En plus de la question de trafic de drogue qui a connu une petite évolution avec des arrestations, la visite du chef de l’Etat dans les pays du Golfe et sa participation au quatrième sommet arabo-africain font jaser les quotidiens qui évoquent de façon unanime des retombées issues de ce périple du président Talon.
Grève, trafic de drogue et insécurité à la une des quotidiens béninois La presse béninoise, dans un menu riche et varié, aborde ce mardi, la grève dans l’administration judiciaire, l’insécurité en vogue dans le département de la Donga et une prise de drogue au port de Cotonou.
La sécurisation des aéroports nationaux au menu des journaux béninois Les journaux parus ce lundi au Bénin, sans toutefois occulter les autres sujets de l’actualité, ont fait la part belle à la polémique suscitée par la désignation par le gouvernement de la société Morpho Dys pour la sécurisation des aéroports du pays.
Diversité des sujets dans les quotidiens béninois Les quotidiens béninois abordent ce lundi, divers sujets d’actualité mais alimentent en toile de fond une polémique sur le jugement de l’affaire de 18 kg de drogue qui a fait beaucoup de bruit au Bénin.
Fronde sociale et bradage foncier s'offrent la une des quotidiens béninois L’escalade dans les protestations syndicales a préoccupé les quotidiens béninois qui dressent également les noms de personnes impliquées dans les transactions foncières jugées frauduleuses par le gouvernement de Patrice Talon.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous