BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 28 Aout 2014
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 1/20/2012 7:11:52 PM ]  XINHUANET

Burundi - Politique

Le gouvernement fait des sacrifices pour maintenir le prix du carburant

Le gouvernement burundais vient de prendre une série de mesures pour que les prix actuels du carburant à la pompe restent inchangés, sur fond de dépréciation de la monnaie burundaise par rapport au dollar, le taux de change étant passé de 1.356 FBU le dollar à 1.404 FBU.


"L'Etat a préféré diminuer le montant des taxes d'accise (...) et subventionner le carburant, qui est un produit de première nécessité en prenant en charge les frais qui devaient causer une variation de prix à la hausse, pour en définitive garder le prix pratiqué actuellement au détail", indique la ministre burundais du Commerce, de l'Industrie, des Postes et du Tourisme, Victoire Ndikumana.

La ministre a ajouté qu'en plus du renoncement à la perception des droits d'accise, de la subvention accordée par le gouvernement, le montant de la TVA perçue diminue également à cause de la disparition de ces droits d'accise de la structure qui normalement interviennent dans le calcul de cette structure.

Pour illustrer le sacrifice consenti par le gouvernement, Mme Ndikumana a indiqué que pour la seule période qui va d'août 2011 à janvier 2012, le montant de la subvention s'élève à 5,7 milliards de FBU. Et pour la période qui va du 19 janvier au 18 février 2012, le montant estimé est de 1,4 milliards de FBU.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 BURUNDI
Le taux de croissance du PIB atteindrait 4,7% cette année Le taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) du Burundi pourrait atteindre 4,7 cette année, contre 4,5% de l'an dernier, estime la Banque de la République du Burundi (BRB) dans son rapport de politique monétaire sur le deuxième trimestre, présenté mercredi.
Report de l'enrôlement des électeurs pour attendre l'étalissement des commissions électorales L'enrôlement des électeurs pour les élections burundaises de 2015, initialement annoncé pour le 22 septembre 2014, est repoussé à plus tard pour attendre la mise en place des Commissions électorales provinciales indépendantes (CEPI) et des Commissions électorales communales indépendantes (CECI), a annoncé mardi le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Pierre-Claver Ndayicariye.
Bujumbura en guerre contre l'alcoolisme Confronté à une inquiétante situation d’alcoolisme, le gouvernement burundais a récemment pris la décision à travers un arrêté, de réglementer les débits de boissons, restaurants et autres établissements ouverts au public.
Le Parlement approuve un prêt chinois de 14,98 millions USD L'Assemblée nationale burundaise a approuvé jeudi un accord de prêt de 14,98 millions de dollars américains entre la Banque d'Import-Export de Chine et le gouvernement du Burundi, un prêt destiné au projet de construction du réseau métropolitain d'internet.
Vers la révision du code des investissements Le gouvernement burundais envisage de réviser le code des investissements et la redéfinition des avantages liés aux investissements afin d'inciter les investisseurs étrangers à choisir le Burundi comme lieu de destination préférée, a annoncé jeudi M. Antoine Kabura, directeur de l'Agence de Promotion des Investissements (API).
Le Parlement adopte un projet de loi contre la traite despersonnes L'Assemblée nationale burundaise a adopté à l'unanimité mercredi un projet de loi portant prévention et répression de la traite des personnes et protection des victimes de la traite.
Bujumbura, ville répondant aux standards internationaux d'ici 2045 Le Burundi ambitionne de faire de Bujumbura une ville répondant aux standards et normes internationaux d'ici 2045, a déclaré lundi M. Jean-Claude Nduwayo, ministre burundais chargé de l'Urbanisme.
Le parti au pouvoir défend ses jeunes Imbonerakure Le Conseil National pour la Défense de la Démocratie -Force de Défense de la Démocratie (CNDD FDD), parti au pouvoir au Burundi, défend bec et ongles les jeunes Imbonerakure lui affiliés accusés par l'opposition et certaines organisations de la société civile d'enfreindre la voie de la démocratie.
Lacunes importantes dans la planification sectorielle et opérationnelle des ministères La planification sectorielle et opérationnelle dans les différents ministères burundais accuse des lacunes importantes, estime Cyprien Mbonigaba, consultant de la Banque Africaine de Développement (BAD).
Paralysie des activités au port de Rumonge Les activités au port de Rumonge sur le bord du lac Tanganyika, dans le sud du Burundi, sont paralysées du fait que les commerçants de la place ont refusé lundi de payer les redevances à l'autorité maritime portuaire et ferroviaire, ce qui a entraîné la fermeture de ce port.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous