BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 24 Avril 2014
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 12/9/2011 5:51:48 AM ]  XINHUANET

Burundi - Politique

l'ancien chef d'Etat Ntibantunganya plaide pour le dialogue politique

L'ancien président burundais (1994-1996) et sénateur à vie depuis 2002, Sylvestre Ntibantunganya, a plaidé pour un dialogue politique entre différents protagonistes en vue des élections "apaisées, libres, transparentes, équitables et démocratiques" au Burundi à l'horizon 2015.


Les velléités rebelles dont il est question depuis plusieurs mois au Burundi peuvent être traitées par le gouvernement du président Pierre Nkurunziza de plusieurs façons, estime M. Ntibantunganya dans un exposé qu'il a fait jeudi soir au sujet de la situation politique, sécuritaire et sociale du Burundi, en qualité de consultant commandé par le FORSC (Forum pour le Renforcement de la Société Civile).

Le gouvernement peut tout mettre en oeuvre pour "les étouffer efficacement et définitivement dans l'oeuf" en usant des moyens politiques, administratifs, policiers, militaires et judiciaires et c'est cette façon qui semble jusqu'aujourd'hui privilégié par le pouvoir, a indiqué l'ancien chef d'Etat burundais.

Si cette voie réussit, a-t-il affirmé, le pouvoir en sortira vainqueur et en récoltera les dividendes politiques, car le peuple burundais ne demande que la garantie pour sa paix, sa sécurité et sa quiétude.

Il a toutefois fait remarquer que cette stratégie peut se heurter à la résistance des rébellions proclamées et que la guerre ferait rage et provoquerait d'énormes dégâts humains et matériels.

La voie qui est "salutaire" pour M. Ntibantunganya est celle de configurer et de conduire un vaste dialogue politique et social inscrit dans la logique de consolidation de la paix et de la démocratie.

Ce dialogue aurait pour objectif de préparer un processus politique menant à des élections de 2015 apaisées, libres, transparentes, justes, équitables et, en conséquence démocratiques, avec la participation de tous les protagonistes politiques et d' éliminer définitivement les menaces de résurgence des violences politiques au Burundi.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 BURUNDI
Le Burundi souhaite que les interventions des ONG s'alignent aux priorités nationales Le ministre burundais de l' Intérieur Edouard Nduwimana a déclaré mardi qu'il se pose actuellement au Burundi un problème d'alignement des interventions des ONG aux priorités nationales en général et aux "Plans Communaux de Développement Communautaire" (PCDC) en particulier.
Vers la révision de la loi bancaire Le dynamisme induit par les événements et innovations intervenus au Burundi et à l'échelle internationale rend nécessaire une révision de la loi bancaire de 2003, a déclaré mardi le gouverneur de la Banque de la République du Burundi (BRB), Jean Ciza.
4 blessés dans un conflit politique Quatre personnes ont été blessées lundi dans le conflit qui a opposé deux partis politiques dans l'ouest du Burundi, a déclaré mardi un officier de police.
Les partenaires vont mobiliser des fonds pour appuyer les élections de 2015 Les partenaires au développement du Burundi vont mobiliser près de 39 millions de dollars pour appuyer les élections burundaises de 2015, a annoncé mardi à Bujumbura le premier vice-président Prosper Bazombanza.
Les étudiants des universités publiques refusent toujours de regagner les auditoires Les étudiants de l'Université du Burundi (UB) et de l'Ecole Normale Supérieure (ENS), en grève depuis le 12 mars 2014, n'ont pas répondu à l'appel du chef de l' Etat Pierre Nkurunziza, fait le 16 avril, pour qu'ils regagnent les auditoires ce lundi.
Les attraits touristiques du parc national de la Ruvubu non valorisés Le Parc national de la Ruvubu ( PNR), situé dans l'est du pays, présente des attraits touristiques non valorisés par le pays, a déclaré lundi à Xinhua M. Dieudonné Ndagijimana, coordonnateur du projet "Biodiversité", financé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).
Les fonctionnaires retraités bénéficieront désormais de la totalisation des périodes d'assurance Les fonctionnaires retraités et leurs ayants droits bénéficieront désormais de la totalisation des périodes d'assurance pour la détermination de leurs droits d' assurés en matière de pensions servies par l'Institut National de Sécurité Sociale (INSS) et l'Office National des Pensions et Risques Professionnels, des Magistrats et des Agents de l'Ordre Judiciaire (ONPR), a révélé M. Onesphore Baroreraho, directeur général de cet office.
Les recettes issues des champignons en baisse à cause de la dégradation des forêts claires Les recettes annuelles issues du commerce des champignons comestibles poussant dans les forêts claires du Burundi sont estimées à plus de 19 milliards de francs burundais (environ 12,2 millions USD), estime Benoît Nzigidahera, expert en environnement.
Un conseiller du bureau de l'ONU déclaré persona non grata Le gouvernement burundais déclaré le conseiller chargé de la sécurité au Bureau des Nations Unies au Burundi (BNUB), Paul Debbie, persona non grata.
Le bilan sécuritaire des trois premiers mois Pendant les trois premiers mois de l'année, 68 personnes ont été tuées lors des bagarres et 47 autres blessées, avec 29 personnes arrêtées, a fait savoir mercredi le ministre burundais de la Sécurité Publique, Gabriel Nizigama, en présentant le bilan sécuritaire aux députés burundais.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous