BETA
Recherche personnalisée
English
Mercredi, 28 Janvier 2015
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 12/9/2011 5:51:48 AM ]  XINHUANET

Burundi - Politique

l'ancien chef d'Etat Ntibantunganya plaide pour le dialogue politique

L'ancien président burundais (1994-1996) et sénateur à vie depuis 2002, Sylvestre Ntibantunganya, a plaidé pour un dialogue politique entre différents protagonistes en vue des élections "apaisées, libres, transparentes, équitables et démocratiques" au Burundi à l'horizon 2015.


Les velléités rebelles dont il est question depuis plusieurs mois au Burundi peuvent être traitées par le gouvernement du président Pierre Nkurunziza de plusieurs façons, estime M. Ntibantunganya dans un exposé qu'il a fait jeudi soir au sujet de la situation politique, sécuritaire et sociale du Burundi, en qualité de consultant commandé par le FORSC (Forum pour le Renforcement de la Société Civile).

Le gouvernement peut tout mettre en oeuvre pour "les étouffer efficacement et définitivement dans l'oeuf" en usant des moyens politiques, administratifs, policiers, militaires et judiciaires et c'est cette façon qui semble jusqu'aujourd'hui privilégié par le pouvoir, a indiqué l'ancien chef d'Etat burundais.

Si cette voie réussit, a-t-il affirmé, le pouvoir en sortira vainqueur et en récoltera les dividendes politiques, car le peuple burundais ne demande que la garantie pour sa paix, sa sécurité et sa quiétude.

Il a toutefois fait remarquer que cette stratégie peut se heurter à la résistance des rébellions proclamées et que la guerre ferait rage et provoquerait d'énormes dégâts humains et matériels.

La voie qui est "salutaire" pour M. Ntibantunganya est celle de configurer et de conduire un vaste dialogue politique et social inscrit dans la logique de consolidation de la paix et de la démocratie.

Ce dialogue aurait pour objectif de préparer un processus politique menant à des élections de 2015 apaisées, libres, transparentes, justes, équitables et, en conséquence démocratiques, avec la participation de tous les protagonistes politiques et d' éliminer définitivement les menaces de résurgence des violences politiques au Burundi.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 BURUNDI
Seulement 60% de la population rurale bénéficie d'une couverture en eau potable Seulement 60% de la population rurale burundaise bénéficie d'une couverture en eau potable, a révélé mardi à Bujumbura M. Jacques Dusabumwami, directeur général de l'Agence Burundaise de l'Hydraulique Rurale(AHR).
La société civile lance une campagne contre le troisième mandat de Pierre Nukurunziza Les organisations de la société civile ont lancé lundi une campagne citoyenne "Halte au troisième mandat!" contre le troisième mandat du président actuel, Pierre Nkurunziza, au pouvoir depuis 2005.
En cette année électorale, l'ONU appelle à consolider la paix Face à la montée des tensions politiques en cette année électorale au Burundi, et en dépit de progrès significatifs en matière de consolidation de la paix, le gouvernement du pays doit s'efforcer d'ouvrir l'espace politique s'il tient à éviter tout retour en arrière, a déclaré mercredi le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Jeffrey Feltman.
l'UE accorde 8 millions d'euros pour soutenir le processus électoral L'Union européenne (UE) accorde 8 millions d'euros au Burundi pour soutenir son processus électoral de 2015.
Huit partis de l'opposition mettent en place la coalitionRANAC Huit partis politiques de l' opposition ont créé une coalition appelée Rassemblement National pour le Changement (RANAC- Dushayure Uburundi, Bwogorore).
Lancement d'une campagne de mobilisation en vue du développement durable Trois organisations burundaises, à savoir Action for Peace and Development, Coalition pour la Paix au Burundi et Association Saint François d'Assise, ont lancé jeudi une campagne de mobilisation publique dénommée Action/2015 Burundi pour influencer un développement durable à travers la prise de décisions politiques et la mise en exécution des projets de société réalistes et réalisables.
Les taux de mortalité maternelle et infantile restent élevés La ministre burundaise de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida a déclaré mercredi que les taux de mortalité maternelle et infantile restent élevés malgré des tendances à la baisse.
Début officiel des opérations de la MENUB La Mission d'Observation Electorale des Nations Unies au Burundi (MENUB) a été officiellement inaugurée lundi à son siège à Bujumbura, en présence des anciens chefs d'Etat burundais Sylvestre Ntibantunganya et Domitien Ndayizeye, des membres du corps diplomatique et consulaire accrédités au Burundi et des représentants de la société civile.
L'opposition exige une enquête internationale sur l' attaque de Cibitoke Après l'attaque des communes de Murwi et de Bukinanyana en province de Cibitoke dans l'ouest du Burundi la semaine dernière par un groupe de rebelles burundais, 18 partis d'opposition burundaise ont exigé vendredi, lors d'une conférence de presse, la mise en place d'une commission indépendante d'enquête judiciaire pour éviter des spéculations sur les commanditaires de cette attaque.
Les journalises burundais condamnent l'attaque terroriste à Paris L'Union burundaise des journalistes (UBJ), principale organisation syndicale des journalistes burundais, a condamné l'attaque terroriste contre le journal Charlie Hebdo survenue mercredi à Paris, qualifiant le massacre des journalistes d'"ignominieux".
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous