BETA
Recherche personnalisée
English
Lundi, 1 Septembre 2014
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 12/9/2011 5:51:48 AM ]  XINHUANET

Burundi - Politique

l'ancien chef d'Etat Ntibantunganya plaide pour le dialogue politique

L'ancien président burundais (1994-1996) et sénateur à vie depuis 2002, Sylvestre Ntibantunganya, a plaidé pour un dialogue politique entre différents protagonistes en vue des élections "apaisées, libres, transparentes, équitables et démocratiques" au Burundi à l'horizon 2015.


Les velléités rebelles dont il est question depuis plusieurs mois au Burundi peuvent être traitées par le gouvernement du président Pierre Nkurunziza de plusieurs façons, estime M. Ntibantunganya dans un exposé qu'il a fait jeudi soir au sujet de la situation politique, sécuritaire et sociale du Burundi, en qualité de consultant commandé par le FORSC (Forum pour le Renforcement de la Société Civile).

Le gouvernement peut tout mettre en oeuvre pour "les étouffer efficacement et définitivement dans l'oeuf" en usant des moyens politiques, administratifs, policiers, militaires et judiciaires et c'est cette façon qui semble jusqu'aujourd'hui privilégié par le pouvoir, a indiqué l'ancien chef d'Etat burundais.

Si cette voie réussit, a-t-il affirmé, le pouvoir en sortira vainqueur et en récoltera les dividendes politiques, car le peuple burundais ne demande que la garantie pour sa paix, sa sécurité et sa quiétude.

Il a toutefois fait remarquer que cette stratégie peut se heurter à la résistance des rébellions proclamées et que la guerre ferait rage et provoquerait d'énormes dégâts humains et matériels.

La voie qui est "salutaire" pour M. Ntibantunganya est celle de configurer et de conduire un vaste dialogue politique et social inscrit dans la logique de consolidation de la paix et de la démocratie.

Ce dialogue aurait pour objectif de préparer un processus politique menant à des élections de 2015 apaisées, libres, transparentes, justes, équitables et, en conséquence démocratiques, avec la participation de tous les protagonistes politiques et d' éliminer définitivement les menaces de résurgence des violences politiques au Burundi.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 BURUNDI
Planning familial : le Burundi insiste sur l'espacement des naissances Dans la promotion du planning familial, le gouvernement burundais focalise son attention sur l' espacement des naissances.
97% des produits burundais exemptés de droits de douanes La Chine a décidé de faire bénéficier 97% des produits burundais de l'exemption de droits de douane pour entrer dans le marché chinois, conformément à un accord signé cette semaine avec le Burundi.
L'absence d'une loi antitabac augmente le taux de consommation Au Burundi, le manque d'une loi réprimant les consommateurs du tabac stimule la consommation de ce produit qui tue beaucoup de personnes, a-t-on indiqué lors d'un atelier d'information sur la Convention-Cadre de l'Orgnisation mondiale de la santé pour la lutte antitabac (CCLAT), tenu cette semaine à Bujumbura.
Adoption d'un projet de loi portant "Statut des langues au Burundi" L'Assemblée nationale burundaise a adopté jeudi un projet de loi portant "Statut de langues au Burundi" dans le but de réguler la situation linguistique au Burundi.
Le taux de croissance du PIB atteindrait 4,7% cette année Le taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) du Burundi pourrait atteindre 4,7 cette année, contre 4,5% de l'an dernier, estime la Banque de la République du Burundi (BRB) dans son rapport de politique monétaire sur le deuxième trimestre, présenté mercredi.
Report de l'enrôlement des électeurs pour attendre l'étalissement des commissions électorales L'enrôlement des électeurs pour les élections burundaises de 2015, initialement annoncé pour le 22 septembre 2014, est repoussé à plus tard pour attendre la mise en place des Commissions électorales provinciales indépendantes (CEPI) et des Commissions électorales communales indépendantes (CECI), a annoncé mardi le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Pierre-Claver Ndayicariye.
Bujumbura en guerre contre l'alcoolisme Confronté à une inquiétante situation d’alcoolisme, le gouvernement burundais a récemment pris la décision à travers un arrêté, de réglementer les débits de boissons, restaurants et autres établissements ouverts au public.
Le Parlement approuve un prêt chinois de 14,98 millions USD L'Assemblée nationale burundaise a approuvé jeudi un accord de prêt de 14,98 millions de dollars américains entre la Banque d'Import-Export de Chine et le gouvernement du Burundi, un prêt destiné au projet de construction du réseau métropolitain d'internet.
Vers la révision du code des investissements Le gouvernement burundais envisage de réviser le code des investissements et la redéfinition des avantages liés aux investissements afin d'inciter les investisseurs étrangers à choisir le Burundi comme lieu de destination préférée, a annoncé jeudi M. Antoine Kabura, directeur de l'Agence de Promotion des Investissements (API).
Le Parlement adopte un projet de loi contre la traite despersonnes L'Assemblée nationale burundaise a adopté à l'unanimité mercredi un projet de loi portant prévention et répression de la traite des personnes et protection des victimes de la traite.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous