BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 21 Aout 2014
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 12/9/2011 5:51:48 AM ]  XINHUANET

Burundi - Politique

l'ancien chef d'Etat Ntibantunganya plaide pour le dialogue politique

L'ancien président burundais (1994-1996) et sénateur à vie depuis 2002, Sylvestre Ntibantunganya, a plaidé pour un dialogue politique entre différents protagonistes en vue des élections "apaisées, libres, transparentes, équitables et démocratiques" au Burundi à l'horizon 2015.


Les velléités rebelles dont il est question depuis plusieurs mois au Burundi peuvent être traitées par le gouvernement du président Pierre Nkurunziza de plusieurs façons, estime M. Ntibantunganya dans un exposé qu'il a fait jeudi soir au sujet de la situation politique, sécuritaire et sociale du Burundi, en qualité de consultant commandé par le FORSC (Forum pour le Renforcement de la Société Civile).

Le gouvernement peut tout mettre en oeuvre pour "les étouffer efficacement et définitivement dans l'oeuf" en usant des moyens politiques, administratifs, policiers, militaires et judiciaires et c'est cette façon qui semble jusqu'aujourd'hui privilégié par le pouvoir, a indiqué l'ancien chef d'Etat burundais.

Si cette voie réussit, a-t-il affirmé, le pouvoir en sortira vainqueur et en récoltera les dividendes politiques, car le peuple burundais ne demande que la garantie pour sa paix, sa sécurité et sa quiétude.

Il a toutefois fait remarquer que cette stratégie peut se heurter à la résistance des rébellions proclamées et que la guerre ferait rage et provoquerait d'énormes dégâts humains et matériels.

La voie qui est "salutaire" pour M. Ntibantunganya est celle de configurer et de conduire un vaste dialogue politique et social inscrit dans la logique de consolidation de la paix et de la démocratie.

Ce dialogue aurait pour objectif de préparer un processus politique menant à des élections de 2015 apaisées, libres, transparentes, justes, équitables et, en conséquence démocratiques, avec la participation de tous les protagonistes politiques et d' éliminer définitivement les menaces de résurgence des violences politiques au Burundi.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 BURUNDI
Le Parlement adopte un projet de loi contre la traite despersonnes L'Assemblée nationale burundaise a adopté à l'unanimité mercredi un projet de loi portant prévention et répression de la traite des personnes et protection des victimes de la traite.
Bujumbura, ville répondant aux standards internationaux d'ici 2045 Le Burundi ambitionne de faire de Bujumbura une ville répondant aux standards et normes internationaux d'ici 2045, a déclaré lundi M. Jean-Claude Nduwayo, ministre burundais chargé de l'Urbanisme.
Le parti au pouvoir défend ses jeunes Imbonerakure Le Conseil National pour la Défense de la Démocratie -Force de Défense de la Démocratie (CNDD FDD), parti au pouvoir au Burundi, défend bec et ongles les jeunes Imbonerakure lui affiliés accusés par l'opposition et certaines organisations de la société civile d'enfreindre la voie de la démocratie.
Lacunes importantes dans la planification sectorielle et opérationnelle des ministères La planification sectorielle et opérationnelle dans les différents ministères burundais accuse des lacunes importantes, estime Cyprien Mbonigaba, consultant de la Banque Africaine de Développement (BAD).
Paralysie des activités au port de Rumonge Les activités au port de Rumonge sur le bord du lac Tanganyika, dans le sud du Burundi, sont paralysées du fait que les commerçants de la place ont refusé lundi de payer les redevances à l'autorité maritime portuaire et ferroviaire, ce qui a entraîné la fermeture de ce port.
L'aéroport international de Bujumbura prend au sérieux la menace d'Ebola L'Autorité de l'aviation civile internationale du Burundi (AACI) a annoncé lundi des mesures pour prévenir le virus Ebola, après que la Radio France Internationale eut rapporté plus tôt dans la journée l'apparition d'un cas suspect de cette maladie au Rwanda voisin
Les défis à relever pour le peuple Batwa Le peuple Batwa, qui représente 1% de la population burundaise, est confronté à plusieurs défis pour améliorer sa situation, y compris sa présence dans la vie politique, les terres et l'alphabétisation, selon Léonard Habimana, président et représentant légal de l'ONG burundaise "Unissons-Nous pour la Promotion des Batwa" (UNIPROBA), qui s'exprimait à l' occasion de la célébration de la Journée internationale des peuples autochtones.
118 cas de choléra recensés au Burundi Le choléra a refait surface ces derniers jours au Burundi où 118 cas ont été recensés dont une trentaine en mairie de Bujumbura, dans les quartiers Nord de la capitale Kinama, Kamenge, Buterere et Cibitoki et plus de 90 cas dans la commune de Rumonge (sud-ouest du pays).
1,300 million dollars des Pays-Bas pour les élections au Burundi Le Royaume des Pays-Bas a mis à la disposition du Burundi une enveloppe de 1.300.000 dollars, représentant la deuxième tranche de son appui financier à l’organisation des élections burundaises prévues en 2015.
1,3 million USD des Pays-Bas en faveur des élections de 2015 L'organisation des élections burundaises de 2015 bénéficie du soutien financier des Pays-Bas, marqué par la signature, vendredi à Bujumbura, d'un accord concernant l'octroi de 1,3 million de dollars.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous