BETA
Recherche personnalisée
English
Mercredi, 3 Septembre 2014
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 4/9/2009 7:16:42 AM ]  XINHUANET

Sierra Leone - Politique

Un tribunal de Sierra Leone condamne les dirigeants rebelles à des dizaines d'années de prison

Les trois leaders du Front révolutionnaire uni (RUF) en Sierra Leone ont été condamnés à des dizaines d'anées de prison par le tribunal pour crimes de guerre mercredi, selon des informations parvenues à Lagos.


Selon la sentence de la cour, le dirigeant du RUF Issa Sesay écope de 52 ans de prison, l'ancien commandant du groupe Morris Kallon passera 39 ans en prison et un autre important membre Augustine Gbao a été condamné à 25 ans d'emprisonnement.

La cour les a reconnus responsables pendant une décennie de crimes de guerre, dont des massacres, des viols et des mutilations.

Les dirigeants rebelles ont été reconnus coupables de la plupart des 18 principales accusations individuelles portées contre eux, quoiqu'ils aient nié certaines charges.

Les verdicts interviennent après que le Tribunal spécial pour la Sierra Leone les eût reconnus en février coupables de crimes de guerre.

Le Tribunal spécial a été créé en 2002 à la fin de la guerre civile qui a éclaté en 1991 dans le pays de l'Afrique de l'ouest.

Jusqu'à 120.000 personnes ont été tuées et des dizaines de milliers d'autres mutilées dans le carnage.

La cour a aussi inculpé l'ancien président libérien Charles Taylor pour son implication dans la guerre civile en Sierra Leone voisine.

Taylor, 59 ans, est accusé de fournir des armes et d'autres formes de soutien aux rebelles en Sierra Leone contre des diamants pendant la guerre civile dans son propre pays entre 1989 et 2003. Taylor est jugé à la Haye pour des raisons de sécurité.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 SIERRA LEONE
Le président révoque le ministre de la Santé Le président sierra-léonais Ernest Bai Koroma a révoqué le ministre de la Santé Miatta Kargbo, selon une déclaration du palais présidentiel datant du 29 août.
Ebola : des commerçants liberiens coincés en Sierra Leone Environ 70 commerçants libériens passés en Sierra Leone pour acheter des marchandises avant la fermeture de la frontière veulent maintenant rentrer chez eux.
L'OMS rappelle son personnel de Kailahun L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré mardi avoir rappelé provisoirement son personnel médical de Kailahun, district de l'est de la Sierra Leone, à Freetown, capitale du pays, après la contamination d'un de ses employés au cours du week-end.
CAN 2015 : le Sénégal publie une liste de 23 joueurs pour ses prochaines sorties Le sélectionneur du Sénégal, Alain Giresse, a publié mardi une liste de 23 joueurs retenus pour les matchs contre l'Egypte et le Botswana, comptant pour les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2015.
Les médias invités à contribuer à la lutte contre Ebola Le vice-ministre de la Santé et de l'Hygiène de la Sierra Leone, Abu Bakarr Fofanah, a appelé les médias à continuer à compléter les efforts du gouvernement dans la lutte contre l'épidémie d'Ebola.
Ebola : une équipe médicale sud-africaine arrive en Sierra Leone Une équipe médicale sud-africaine, composée de quatre membres, est arrivée en Sierra Leone pour aider à contenir le virus Ebola, ont déclaré lundi les autorités sanitaires.
L'ingérence des politiciens plombe la lutte contre Ebola en Sierra Léone Le ministre sierra léonais de la Santé et de l’Assainissement, Miatta Kargbo, a déclaré que l’immixtion des dirigeants politiques locaux dans le travail de ses agents gênait la lutte contre l’épidémie de fièvre hémorragique à Ebola menée dans le pays.
Le président parle d'Ebola aux médias Le président sierra-léonais Ernest Bai Koroma s'est adressé mardi aux médias au sujet de la réponse apportée par son gouvernement à l'épidémie d'Ebola.
Les foyers d'Ebola mis en quarantaine Les districts de Kenema et Kailahun, situés dans l'est de la Sierra Leone et considérés comme foyers du virus Ebola, ont été complètement mis en quarantaine jeudi et encerclés par l'armée et la police.
Ebola : le président sierra-léonais déclare l'état d'urgence publique Le président de la Sierra Leone a déclaré l'urgence publique pour "permettre au gouvernement d'adopter une approche plus solide pour faire face à Ebola".
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous