BETA
Recherche personnalisée
English
Vendredi, 31 Juillet 2015
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 4/9/2009 7:16:42 AM ]  XINHUANET

Sierra Leone - Politique

Un tribunal de Sierra Leone condamne les dirigeants rebelles à des dizaines d'années de prison

Les trois leaders du Front révolutionnaire uni (RUF) en Sierra Leone ont été condamnés à des dizaines d'anées de prison par le tribunal pour crimes de guerre mercredi, selon des informations parvenues à Lagos.


Selon la sentence de la cour, le dirigeant du RUF Issa Sesay écope de 52 ans de prison, l'ancien commandant du groupe Morris Kallon passera 39 ans en prison et un autre important membre Augustine Gbao a été condamné à 25 ans d'emprisonnement.

La cour les a reconnus responsables pendant une décennie de crimes de guerre, dont des massacres, des viols et des mutilations.

Les dirigeants rebelles ont été reconnus coupables de la plupart des 18 principales accusations individuelles portées contre eux, quoiqu'ils aient nié certaines charges.

Les verdicts interviennent après que le Tribunal spécial pour la Sierra Leone les eût reconnus en février coupables de crimes de guerre.

Le Tribunal spécial a été créé en 2002 à la fin de la guerre civile qui a éclaté en 1991 dans le pays de l'Afrique de l'ouest.

Jusqu'à 120.000 personnes ont été tuées et des dizaines de milliers d'autres mutilées dans le carnage.

La cour a aussi inculpé l'ancien président libérien Charles Taylor pour son implication dans la guerre civile en Sierra Leone voisine.

Taylor, 59 ans, est accusé de fournir des armes et d'autres formes de soutien aux rebelles en Sierra Leone contre des diamants pendant la guerre civile dans son propre pays entre 1989 et 2003. Taylor est jugé à la Haye pour des raisons de sécurité.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 SIERRA LEONE
Un cas d'Ebola signalé dans le nord, plus de 500 personnes mises en observation Plus de 500 personnes ont été placées en quarantaine dans le district septentrional sierra-léonais de Tonkolili, après la confirmation d'un cas d'Ebola là-bas le week-end passé.
La Sierra Leone enregistre sept nouveaux cas d'Ebola Sept cas d'infection au virus d'Ebola ont été signalés en Sierra Leone, a annoncé dimanche le Centre national de réponse à Ebola (CNRE).
Trois nouveaux cas d'Ebola enregistrés à Freetown Le PDG du centre national de réponse à Ebola (NERC), le major Pallo Conteh, a qualifié l'épidémie actuelle du virus Ebola dans la capitale sierra- léonaise Freetown de "revers" mais a indiqué que c'était attendu vu la nature de ce type d'épidémie.
Le personnel de sante se plaint du non-paiement de leurs indemnités de risque Des agents de santé de Kailahun (est de la Sierra Léone) se sont plaints du non-paiement depuis octobre de leurs indemnités de risque
Les ONG favorables à une réforme du système judiciaire Un groupe d'organisations de la société civile en Sierra Léone a mis l’impunité grandissant dans le pays sous le compte d’un système judiciaire « inefficace.»
La Sierra Leone lance une nouvelle opération pour éradiquer Ebola Le Centre national de réponse contre Ebola (NERC) de la Sierra Leone a annoncé mardi le lancement d'une nouvelle opération dans deux régions très touchées par le virus Ebola dans le cadre de la lutte menée pour éradiquer l'épidémie, qui a fait plus de 10 000 morts dans les pays d'Afrique de l'Ouest.
Air France va reprendre sa desserte vers Freetown Air France va ‘’bientôt’’ reprendre ses vols à destination de Freetown, la capitale de la Sierra Léone, ont annoncé jeudi des responsables de la compagnie.
Un député arrêté pour violation des lois d'urgence sur Ebola Un député sierra-léonais, qui a enterré son père sans le signaler aux autorités, a été arrêté lundi par la police pour avoir violé les lois d'urgence de santé publique sur le virus Ebola.
Un patient atteint d'Ebola est mort après avoir fui l'hôpital Une personne est morte du virus Ebola dans un hôpital de Freetown, capitale de la Sierra Leone, cette semaine, a confirmé mercredi un officiel.
Réouverture des écoles en Sierra Leone après neuf mois de fermetureà cause d'Ebola En Sierra Leone, pays d'Afrique de l'Ouest touché par l'épidémie d'Ebola, les écoles ont rouvert mardi après une interruption de neuf mois due aux risques sanitaires liés au virus.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous