BETA
Recherche personnalisée
English
Vendredi, 25 Juillet 2014
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 4/9/2009 7:16:42 AM ]  XINHUANET

Sierra Leone - Politique

Un tribunal de Sierra Leone condamne les dirigeants rebelles à des dizaines d'années de prison

Les trois leaders du Front révolutionnaire uni (RUF) en Sierra Leone ont été condamnés à des dizaines d'anées de prison par le tribunal pour crimes de guerre mercredi, selon des informations parvenues à Lagos.


Selon la sentence de la cour, le dirigeant du RUF Issa Sesay écope de 52 ans de prison, l'ancien commandant du groupe Morris Kallon passera 39 ans en prison et un autre important membre Augustine Gbao a été condamné à 25 ans d'emprisonnement.

La cour les a reconnus responsables pendant une décennie de crimes de guerre, dont des massacres, des viols et des mutilations.

Les dirigeants rebelles ont été reconnus coupables de la plupart des 18 principales accusations individuelles portées contre eux, quoiqu'ils aient nié certaines charges.

Les verdicts interviennent après que le Tribunal spécial pour la Sierra Leone les eût reconnus en février coupables de crimes de guerre.

Le Tribunal spécial a été créé en 2002 à la fin de la guerre civile qui a éclaté en 1991 dans le pays de l'Afrique de l'ouest.

Jusqu'à 120.000 personnes ont été tuées et des dizaines de milliers d'autres mutilées dans le carnage.

La cour a aussi inculpé l'ancien président libérien Charles Taylor pour son implication dans la guerre civile en Sierra Leone voisine.

Taylor, 59 ans, est accusé de fournir des armes et d'autres formes de soutien aux rebelles en Sierra Leone contre des diamants pendant la guerre civile dans son propre pays entre 1989 et 2003. Taylor est jugé à la Haye pour des raisons de sécurité.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 SIERRA LEONE
Football : 15 officiels suspendus pour trucage de match Quinze officiels du milieu du football de la Sierra Leone ont été suspendus de toutes activités footballistiques par le ministère des Sports de Sierra Leone et l'association de football du pays suite à des "allégations de trucage de match" lors du match de la Coupe du monde 2010 entre l'Afrique du Sud et la Sierra Léone.
Des fonds spéciaux pour lutter contre Ebola Le gouvernement de la Sierra Leone a mis de coté des fonds spéciaux de huit milliards de léones (environ 1,86 million de dollars) pour soutenir la lutte contre l'épidémie d'Ebola.
Le bilan de l'épidémie d'Ebola atteint 46 morts Au total, 46 personnes sont décédées du virus Ebola en Sierra-Leone depuis le début de l'épidémie, a annoncé mercredi Brima Kargbo, médecin en chef au ministère de la Santé.
Le bilan de l'épidémie d'Ebola s'élève à 19 décès Le ministère sierra-léonais de la Santé et de l'Hygiène a confirmé lundi avoir enregistré à ce jour 19 morts et 53 contaminations du virus Ebola.
17 morts confirmés du virus Ebola Dix-sept personnes sont mortes du virus Ebola en Sierra Leone sur 46 personnes infectées, a déclaré mercredi le ministère de la Santé de la santé du pays.
Le virus Ebola fait 6 morts en Sierra Leone Le bilan de morts dus au virus Ebola en Sierra Leone s'est élevé à six sur 33 cas confirmés, a déclaré vendredi le ministère de la Santé du pays.
Huit patients suspectés de contamination par le virus Ebola s'évadent en Sierra Leone Quelque huit patients soupçonnés d'avoir été contaminés par le virus Ebola, et hospitalisés en cellule d'isolement dans le dispensaire communautaire de Koindu dans le district de Kailahun, dans l'est de la Sierra Leone, sont désormais en fuite, leurs proches ayant envahi le site lundi soir pour les libérer, a déclaré mardi aux journalistes la ministre de la Santé Miatta Kargbo.
La ministre de la Santé appelle les Sierra-Léonais à limiter leurs voyages en Guinée La ministre sierra-léonaise de la Santé Miata Kargbo a renouvelé son appel à ses concitoyens pour leur demander de "limiter les voyages en Guinée pour assister à des funérailles".
Le virus Ebola fait un mort (ministère de la Santé) Le ministère de la Santé de la Sierra Leone a confirmé lundi qu'une personne était morte du virus Ebola dans la région est du pays, près de la frontière guinéenne.
La Sierra Leone interdit le transport de cadavres depuis la Guinée Le ministère sierra-léonais de la Santé a annoncé mercredi que les ressortissants étrangers "ne sont pas autorisés à amener de cadavre de Guinée ou du Liberia en Sierra Leone aux fins d'inhumation", dans le cadre d'une mesure temporaire qui "restreint également tous les déplacements depuis et vers la Guinée et le Liberia", selon un communiqué de presse officiel cité jeudi par les médias.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous