BETA
Recherche personnalisée
English
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 7/28/2015 10:50:03 AM ]  XINHUANET

Mozambique - Politique

Le gouvernement accuse la Renamo de violation du cessez-le-feu

Le gouvernement mozambicain a accusé lundi la Renamo, principal parti d'opposition, d'avoir enfreint l'accord de cessez-le-feu signé en septembre dernier en attaquant l'armée dans la province de Tete dans le nord-ouest du pays.



Le ministre de l'Agriculture et chef de la délégation représentant le gouvernement, Jose Pacheco, a tenu ces propos avant le début d'un nouveau round de négociations entre les deux parties.
Ces affrontements ont eu lieu vendredi, a-t-il indiqué, sans révéler si des victimes étaient à signaler.
"Il n'y a pas de place pour des affrontements dans un pays en paix", a déclaré M. Pacheco aux journalistes.
"Nous condamnons ces actions. Depuis les premières heures suivant la signature des accords de cessation des hostilités, il y a eu des violations de l'accord", a-t-il dit.
Le chef de la délégation de la Renamo, Saimone Macuiana, n'a pas nié ces affrontements.
Le représentant de l'opposition a réclamé la formation d'une commission réunissant le gouvernement, la Renamo et les médiateurs locaux pour résoudre les conflits à Tete.
Un accord de paix a été signé en septembre dernier à Maputo entre l'ex-président Armando Guebuza et le chef de la Renamo, Afonso Dhlakama, suite aux discussions entre les deux parties.
M. Dhlakama a affirmé samedi que 53 soldats du gouvernement avaient été tués dans les combats qui frappent le nord-ouest du pays depuis juin, selon des propos rapportés par une chaîne de télévision privée.
Toutefois, le dirigeant de l'opposition a affirmé que ses forces "ne faisaient que répondre aux attaques des forces gouvernementales".
Les affrontements à Tete ont forcé quelque 700 Mozambicains à fuir vers le Malawi voisin, où ils manquent de nourriture et d'eau potable, selon les reportages.
Les pourparlers entre le gouvernement et la Renamo sont dans l'impasse car le parti d'opposition a refusé de remettre une liste deses hommes armés qui doivent être désarmés et intégrés aux forces gouvernementales et de police.
La Renamo, ex-mouvement rebelle, exige un partage avec le gouvernement central des postes à responsabilité au sein de l'armée et de la police, ainsi que la direction de six provinces dans le nord et le centre du pays qu'il affirme avoir gagnées lors des élections en 2014. Fin

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MOZAMBIQUE
Outré par les meurtres d’albinos, le Mozambique renonce à célébrer la journée de l’albinisme Le Mozambique a condamné les meurtres d’albinos et a estimé qu’en raison de ces crimes, le pays n’est pas dans les conditions pour célébrer la Journée internationale de sensibilisation à l’albinisme.
Des investisseurs britanniques marquent leur l'intérêt pour le Mozambique Des hommes d’affaires britanniques ont exprimé leur intérêt à investir dans l’agriculture, le tourisme, les infrastructures et l’énergie au Mozambique, a appris APA jeudi sur place.
Des dizaines de victimes d'intoxication par une boisson traditionnelle dans le sud du Mozambique Plus de vingt personnes dont des enfants ont été hospitalisées depuis lundi soir dans un hôpital de la localité de Pembe dans le district de Homoine, dans la province d'Inhambane dans le sud du Mozambique, après avoir consommé une boisson infectée, a rapporté mardi la radio locale.
Ouverture de la foire internationale du commerce de Maputo La Foire internationale du commerce de Maputo (FACIM) a ouvert ses portes lundi dans le district de Marracuene, dans la province de Maputo, dans le sud du Mozambique, à environ 30 km de la capitale.
500 travailleurs étrangers clandestins suspendus au premier semestre L'autorité mozambicaine du travail a annoncé lundi avoir suspendu 500 travailleurs étrangers clandestins sur la période comprise depuis juillet de cette année.
Le gouvernement accuse la Renamo de violation du cessez-le-feu Le gouvernement mozambicain a accusé lundi la Renamo, principal parti d'opposition, d'avoir enfreint l'accord de cessez-le-feu signé en septembre dernier en attaquant l'armée dans la province de Tete dans le nord-ouest du pays.
Le gouvernement mozambicain et le principal parti d'opposition signent un accord sur la non-politisation Le gouvernement du Mozambique et le principal parti d'opposition la Renamo ont signé un accord à Maputo mardi sur la non-politisation de l'appareil d'Etat.
Qatar Airways suspend ses vols vers le Mozambique Qatar Airways a suspendu pour deux mois, ses vols Maputo-Doha pour des raisons opérationnelles après seulement deux ans de service, a appris APA apurés de la compagnie.
L'ex-président mozambicain appelle à préserver l'agriculture L'ex-président du Mozambique, Joaquim Chissano, a déclaré lundi à Maputo que le Mozambique devait continuer de faire de l'agriculture sa première priorité et sa première industrie dans le cadre de la stratégie de développement économique du pays.
Le Mozambique augmentera le traitement antirétroviral à 53% Le ministère mozambicain de la Santé a annoncé jeudi à Maputo que le pays va augmenter le traitement antirétroviral à 53% d'ici 2016.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous